Pierre ” l’écoleau “

Retrouvez ici l'interview de Pierre "l'écoleau" ainsi que tous les textes de lois à connaitre concernant l'utilisation de l'eau de pluie dans l'habitation. Pierre est un homme aux nombreuses casquettes. Formé par Joseph Orszagh, le père du système Pluvalor, (voir www.eautarcie.org), Pierre a amélioré techniquement le système Pluvalor pour aboutir à une solution très efficace et professionnelle. Il travaille en France depuis 12 ans pour promouvoir les installations de collecte et valorisation de l’eau de pluie pour les particuliers. Installateur, formateur, il est également consultant en réglementation eau et assainissement, conférencier, militant engagé, et il accompagne et assiste également les projets d’autoconstruction.




Interview de pierre " l'écoleau "


A-t-on le droit en France de consommer de l’eau de pluie chez soi?

« Réponse courte : Oui. Réponse longue : Dans le cadre purement privé / familial, le particulier fait et consomme ce qu’il veut chez lui (y compris douche et boisson), ce qui est bien différent des autres cadres publics, professionnels, locatifs, collectifs, etc. »


Pouvez-vous développer ? 

« Il est important de savoir qu’il existe une grande méconnaissance du cadre réglementaire global. Aussi, tout le monde dit tout et son contraire. Pas mal de gens se basent sur des textes qui ne sont que des résumés. Il est alors facile de faire dire ce que l’on veut d’un texte de loi si l’on omet d’en citer des articles. Il suffit de se rendre à la source pour obtenir des informations justes et complètes. En France, cette source s’appelle LégiFrance (https://www.legifrance.gouv.fr/). »

Tous les liens sont en bas de cet article.


Qu’est-ce qu’un système de récupération d’eau de pluie aujourd’hui ?

« C’est non seulement la récupération de l’eau, mais aussi la valorisation de l’eau. L’eau est récupérée via la toiture puis stockée en cuves béton enterrées (les meilleures conditions de stockage possible). Un système de pompe et surpression fournit l’eau courante dans l’habitation. Un système de filtration performant assure une eau de grande qualité pour tous les besoins de l’habitation, eau potable incluse. En tant qu’installateur, j’ai au cours des années perfectionné mon système. Je réalise des installations de A à Z, de la conception, au chiffrement, à l’installation. Je ne travaille qu’avec du matériel professionnel de grande qualité, réputé, fiable et durable. Le résultat est là. Depuis 12 ans, je n’ai jamais eu à réintervenir chez un client. »


Qui sont vos clients ?

« Je ne sais pas si l’on peut en sortir un profil type, mais ce sont pour la plupart des « Monsieur & Madame tout le monde », des personnes qui vivent avec presque rien jusqu’aux dentistes ou gros entrepreneurs … mais qui ont réfléchit un peu plus loin et pris un peu plus conscience que la moyenne ... »


Pourquoi cette passion pour l’eau de pluie ? 

« Pourquoi je ne sais pas trop, c’est juste que Joseph Orszagh m’a transmis la sienne et qu’il m’a complètement convaincu par la cohérence et la profondeur de ses travaux ! »


Si je vous dis autonomie et résilience ? 

« Je vous dirais que ce sont 2 notions en émergence et qu’il serait bon que ça continue de se développer, surtout dans la période que l’on connaît actuellement.  Soyons les acteurs d’un Nouveau Monde ! »


Quel avenir pour l’eau de pluie ?

« L’eau de pluie, il y en aura toujours, elle sera toujours là …

Reste à voir si les instances publiques prendront enfin conscience de l’enjeu, en favorisant son développement, ou si d’autres freins se présenteront ?

Néanmoins, je dis souvent aux nouveaux « Eautonomistes » actuels : « On en reparlera dans 10 ans, vous verrez à quel point vous ferez partie des «privilégiés » ! »



Les textes de loi à connaitre concernant l'eau de pluie


Un grand merci à Pierre « l’Ecoleau » de nous partager ici ses recherches et son expertise législative afin de permettre au plus grand nombre de pouvoir installer et utiliser l’eau de pluie dans leurs habitations.

Ci-dessous, retrouvez donc l’ensemble des textes relatifs à l’utilisation de l’eau de pluie en France, pour un particulier.

Sachez enfin que si l’on vous met des « bâtons dans les roues », Pierre est consultant en réglementation eau et assainissement, il peut vous assister dans vos démarches. 


Le texte principal : 

Arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000019386409/

L’article 1 de cet arrêté est le plus important : il précise « une eau de pluie est une eau de pluie non, ou partiellement, traitée ; est exclue de cette définition toute eau destinée à la consommation humaine produite en utilisant comme ressource de l'eau de pluie… »

Or « Eau destinée à la consommation humaine » veut dire eau potable.

Si de l’eau de pluie potabilisée est exclue de cette définition,

alors, à partir du moment où l’on dispose d’un système complet de filtration et de potabilisation de l’eau, on ne correspond plus à cette définition ni à son champ d’application.


Texte de référence pour la déclaration en Mairie :

Article L1321-7 du Code de Santé publique

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000031928166/   

Article L2224-9 du Code Général des Collectivités Territoriales

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000022494734/#LEGIARTI000006390355  

Article R2224-19-4 du Code Général des Collectivités Territoriales

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000006396211/

Ce texte Précise l’installation d’un 2e compteur pour s’aquitter de la redevance d’assainissement collectif.


Obligation de contrôle de l’eau d’une installation privée :

Arrêté du 17 décembre 2008 relatif au contrôle des installations privatives de distribution d'eau potable, des ouvrages de prélèvement, puits et forages et des ouvrages de récupération des eaux de pluie

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000019992048/

Article L1321-1 du Code de Santé publique

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000036511464/

S’il y a mise à disposition de l’eau au public, il y a alors obligation de contrôle de la qualité de cette eau.

Article L1321-4 du Code de Santé publique

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000031928174/

Précise la non obligation en tant que particulier, d’effectuer un contrôle sanitaire de son eau. Voir le III de l’article.


Textes concernant les puits et forage :

Arrêté du 17 décembre 2008 relatif aux éléments à fournir dans le cadre de la déclaration en mairie de tout prélèvement, puits ou forage réalisés à des fins d'usage domestique de l'eau

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000019992029/

Décret n° 2008-652 du 2 juillet 2008 relatif à la déclaration des dispositifs de prélèvement, puits ou forages réalisés à des fins d'usage domestique de l'eau et à leur contrôle ainsi qu'à celui des installations privatives de distribution d'eau potable

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000019117611/


Pour aller plus loin

Le site pro de Pierre : https://www.ec-eau-logis.com 

Son site d’informations générales : http://www.ec-eau-logis.info

Ci-dessous, ses diverses vidéos pédagogiques sur la rubrique « Eau » de la chaîne Youtube « L’Archi-Pelle ». Je vous conseille chaudement de visionner cette excellente série de vidéo. Pierre  y détail avec passion de nombreux points. À voir absolument !

Et pour aller encore plus loin dans le sujet : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *