Survivaliste JCB

Jean-Charles (JCB) nous partage sa vision Québécoise du survivalisme et de la question hydrique. Sa chaine YouTube est orientée débutants. En effet, quand on débute en survivalisme, il n'est pas évident de savoir par ou commencer tellement les connaissances et les préparations peuvent être diverses et variées.

Participation de Survivaliste JCB


Partager mes connaissances et aider les débutants

« Tout d’abord, merci de me donner cet espace d’expression.

Pour tous ceux qui ne me connaissent pas, à l’origine, j’étais un survivaliste qui s’ignorait. C’est-à-dire que la prévoyance faisait partie de ma vie, et c’est bien plus tard que j’ai collé un nom sur cette façon d’appréhender la vie. L’été 2019, j’ai décidé de créer une chaine YouTube. Il existe pas mal de chaines qui traitent du survivalisme, et dans leur grande majorité, elles présentent un niveau de préparation avancé. Ce premier contact peut refroidir le débutant, qui ne sait plus par où commencer, et peut même l’amener à abandonner devant l’ampleur de la tâche. C’est pourquoi ma chaine est entièrement dédiée aux débutants dans le domaine. J’essaie d’avoir une approche qui privilégie les connaissances sur l’achat impulsif de matériel. Loin de tout discours anxiogène, j’encourage les gens à planifier sur le long terme tout en restant réalistes face aux dangers qui pourraient les guetter.


La question hydrique au Québec 

En ce qui concerne l’eau, je crois que tout est dit, et bien dit, dans les pages de cet ouvrage complet et étayé. Personnellement, je vis au Québec depuis de nombreuses années. Ici, l’eau est présente partout et en abondance. Cette disponibilité peut nous amener à ne pas nous soucier outre mesure de cette ressource. Et pourtant, il est important de prendre soin de cet élément fondamental, indispensable à la vie. Les lois sur l’urbanisme et la protection de l’environnement vont dans ce sens. Les gens sont de plus en plus sensibilisés à cette nécessité.
Il faut savoir que le Québec compte des dizaines de milliers de cours d’eau et plus de trois millions de plans d’eau. À lui seul, le Québec détient 3% des réserves en eau douce renouvelable de la planète. C’est une chance, mais également une responsabilité. Chacun de nous doit faire sa part, aussi petite soit-elle.

En tant que survivalistes, nous sommes conscients de l’obligation de prendre soin de notre environnement immédiat. J’aime répéter que nous sommes de véritables écologistes par nécessité. Même si l’eau coule à flots, comme ici, nous ne sommes pas à l’abri des polluants. Nous devons donc mettre en place les systèmes et les comportements, qui peuvent nous assurer d’avoir de l’eau pure à long terme.

Aujourd’hui, il vous suffit de tourner un robinet pour avoir accès à de l’eau potable à volonté. Gardons à l’esprit que cette eau est précieuse et que nous devons tous en prendre soin. »

Survivaliste JCB

La chaine YouTube de JCB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *