Aller au contenu

Larousse Ménager illustré

Le Larousse ménager illustré est un dictionnaire illustré de la vie domestique

Il est composé de plus de 3000 articles sur de nombreux sujets de la vie courante. 

Un ouvrage riche qui donne aussi bien des recettes de cuisine, comment enlever des tâches, les outils indispensables à posséder, comment tanner, faire son beurre, tapiser, coudre un costume 3 pièces, se soigner, bricoler, jardiner, etc. Bref, une tonne d'information !

Il en existe plusieurs versions. Les plus vieilles versions (celle de 1926) proposent de très nombreuses solutions low-tech là où les versions plus modernes abandonnent certaines informations au profit de la technologie (arrivée du frigo, de la machine à laver électrique, etc.). 

Ce livre n'existe plus en neuf. Il vous faudra le chiner d'occasion.

Ce livre fait partie des classiques d'autre fois dans à l'instar du Manuel pratique de la culture maraichère de Paris de JG Moreau et JJ Daverne



couverture du livre "larousse ménager illustré"

Larousse Ménager illustré 1926

Auteurs : Une bonne soixantaine de personnes ont participées à sa rédaction.

NB : Le lien vers Amazon est affilié et me permet de toucher une petite commission. Le prix reste strictement le même pour vous.



introduction du livre "larousse ménager illustré" : l'évolution de l'agriculture


1. Dans l'antiquité

L'origine de l'agriculture se confond avec celle de l'humanité.

Les premiers hommes, pendant très longtemps, pendant que leur mentalité obscure
s'élevait avec tant de peine vers la compréhension moins rudimentaire des faits observés, vivaient surtout de la chasse et de quelques fruits sauvages arrachés aux arbres des forêts.

Ce n'est que peu à peu, à la suite d'une longue série d'observations et de besoins très lentement acquis, que la culture des champs a pu prendre naissance et que des animaux sauvages ont été domestiqués.

L'asservissement des animaux a précédé, puis accompagné la fondation de l'agriculture. La vie pastorale et nomade a été antérieure à la vie agricole proprement dite dont les commencements furent si imparfaits, si timides.

Pour trouver quelques traces de la culture des champs, il faut se reporter à l'époque lointaine de l'âge de pierre, jusqu'aux constructeurs des habitations lacustres, contemporains de ceux qui
érigèrent les monuments mégalithiques si répandus en Bretagne, on retrouve, en effet, en quelques points qui s'élevaient les huttes bâties sur pilotis, au milieu des eaux, sur les bords de certains lacs, des débris fossilisés qui montrent que les populations de ces habitations cultivaient déjà la plupart de nos céréales (froment, orge) et aussi le pois, la lentille, la petite fève des marais, qui montrent également « qu'elles se nourrissaient de fruits variés tels que pommes, poires, prunelles, cerises, fraises, framboises, mûres, noisettes, faines et glands. 

Le lin semble avoir été la seule matière textile connue par ces anciens habitants des palafittes ou villages lacustres, car on n'a découvert aucune trace de laine ou de chanvre. Leur matériel aratoire était certainement des plus rustiques, ainsi que l'indiquent des houes en silex, trouvées dans des fouilles exécutées en Angleterre.

C'est dans les palafittes que l'on trouve pour la première fois des débris d'animaux domestiques à c té de ceux des hommes, et, fait curieux, les six espèces les plus importantes, le renne, le chien, le cheval, le mouton, le porc, y apparaissent simultanément.

Parmi les végétaux qui couvraient le sol, les premiers hommes en distinguèrent quelques-uns
pouvant servir à leur nourriture ; ils apprirent à les reconnaître au milieu de tous les autres, et ils s'occupèrent à les rechercher. Les ayant vus sortir d'une graine, grandir, puis donner un grand nombre de graines, ils eurent l'idée de les semer [...].


2. Au Moyen Âge

Le monde romain s'écroula sous la poussée des peuples barbares. Ce fut un arrêt dans le progrès agricole.

À partir du Ve siècle et jusqu'à la fin du IXe siècle, les invasions en Gaule se succédèrent sans cesse : d'abord ce furent les peuples germaniques qui franchirent le Rhin et se répandirent dans la Gaule; ensuite ce furent les Normands, les celtes remontèrent les fleuves sur leurs barques aventureuses et ravagèrent l'intérieur des terres.

L'Église, restée dépositaire. Des débris de la civilisation gallo-romaine, conserva heureusement dans les monastères la tradition des procédés péniblement acquis dans l'antiquité.

Le moine bénédictin, dit le savant historien Taine, bâtit sa cabane de branchages parmi les épines et les ronces; autour de lui de grands espaces, jadis cultivés, ne sont plus que des halliers déserts, Avec ses compagnons, il défriche et construit; il domestique les animaux demi-sauvages, établit une ferme, un moulin, une forge, un four, des ateliers de chaussures et d'habillement... Il recueille les misérables, les occupe. Les mendiants, vagabonds, paysans, fugitifs affluent autour du sanctuaire. 

Par degrés, leur campement devient un village, puis une bourgade; l'homme laboure dès qu'il peut compter sur la récolte et devient père de famille croit en état de nourrir ses enfants. Ainsi se forment ces nouveaux centres d'agriculture et d'industrie, qui deviennent aussi des nouveaux centres de population [...].

[Fin de l'extrait tiré de l'introduction du livre]



présentation vidéo du livre "larousse ménager illustré"

Si vous désirez jeter un œil rapidement l'intérieur du livre comme si vous étiez entrain de le feuilleter en librairie, alors voici une de nos petites vidéos sur notre chaine YouTube.

Le but est de vous aider à vous forger VOTRE propre avis.

Ebook gratuit les 11 objets qu'il vous faut prévoir au cas où pour une meilleure résilience au quotidien
Résilience! L'eau: Pour tout savoir pour assurer votre autonomie et votre résilience sur le sujet de l'eau
couverture du ebook gratuit des 200 lois de murphy stratégies opérationnelles
call to action pour aller plus loin
Logo Mouton Résilient

Julien | Mouton-Résilient

Nous nous définissons comme citoyens résilients. C’est-à-dire que nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible... en savoir plus sur notre équipe.

Si vous avez des questions, suggestions ou remarques, alors l'espace commentaire ci-dessous n'attends que vous.

2 commentaires sur “Larousse Ménager illustré”

  1. Un livre très intéressant, il a un frère tout aussi intéressant, le Larousse agricole. Il faut voir pour les années d’édition car les plus récents sont peut-être moins lowtech comme dit dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.