Aller au contenu

En savoir plus sur Mouton Résilient

mouton résilient et survivaliste en marge du troupeau

Mouton-Résilient existe depuis le tout début de l'année 2020 juste avant la crise (Orwellienne) covidique.

Pourtant, tout s'est construit - lentement, mais sûrement - depuis des années avec une vision de la résilience pragmatique qui a mûri au fil des ans.

Pour tout dire, on ne se range pas vraiment dans une case pour se définir, même si nous considérons être plus près de la branche dite "survivaliste" (on en reparle plus bas).

Toutefois, le "problème" avec cette dénomination, c'est qu'il y a autant de survivalistes différents qu'il y a d'individus.

Et l'une des conséquences est que certaines personnes dénuées de nuances vont émettre des jugements de valeurs sur leur appréciation biaisée à cause d'un simple mot. 

Bref, prenons le temps d'en dire un peu plus sur nous 😉

NOTE : si vous êtes pressé, alors allez directement à CETTE PARTIE



Mouton-Résilient en résumé 


Nous nous définissons comme citoyens résilients. C’est-à-dire que nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible.

Forcément, lorsqu'on parle de résilience, beaucoup y voient comme finalité un moyen de se prémunir des aléas de la vie pour être capable de rebondir en cas situation dégradée.

C'est vrai, c'est une superbe assurance. C'est utile aussi bien pour de petits accidents que pour de grosses crises.

Mais au-delà d'un futur hypothétique, cela est aussi un moyen de nous réapproprier notre quotidien, les gestes et savoirs oubliés (et pourtant tellement pratiqués par nos aïeux) et d'aiguiser notre bon sens.

On peut même y voir une forme de militantisme politique, de contestation contre le système, en particulier vis-à-vis du schéma de consommation à outrance.

 Si nous devions décrire notre approche, nous dirions que :

  • Nous sommes parfaitement conscients de la destruction de la société qui est en train de s’opérer (merci le système, ses dirigeants et les collaborateurs).
  • Mais nous restons encore relativement confiants dans la nature humaine (entraide, partage, prise de conscience, valeurs).
  • Néanmoins, nous ne sommes certainement pas des crédules déconnectés du réel, des utopistes qui se réfugient dans des (belles) croyances et encore moins des bisounours !


Notre histoire

Matos scout
Matos cuisine en fonte
Lanterne solaire LuninAID


Jerricans de carburant

Initialement, nous sommes 3 amis de longue date qui partagent un état d’esprit (et un style de vie) survivaliste.

À l'époque, en France, ce terme de "survivalisme", on ne le connaissait pas. Peut-être même qu'il n'existait pas...

D'ailleurs, encore aujourd'hui, ce terme peut revêtir différentes connotations (tout comme résilience). À ce propos, notre vision du survivalisme est détaillée dans notre article : Autonomie, survivalisme et résilience : ce qu’il faut savoir

Vous allez voir, qu'on est loin des clichés que certains faibles d'esprit véhiculent à grand renfort de sophismes et d'amalgames.

Disons que notre goût commun pour la prévoyance s’est vite fait ressentir au cours de sorties, ou encore en voyant le « bordel » qu’on avait chacun dans notre voiture « au cas où ».

Par la suite, nous avons donc enrichi mutuellement nos points de vue, partagés nos conseils, nos bons plans et nos découvertes.

Au fur et à mesure des années, cette quête d'indépendance et de bon sens s'est ancrée dans notre ADN. Aujourd'hui, cet état d’esprit nous habite au quotidien et cette recherche de liberté et de résilience continue à se concrétiser un peu plus chaque jour.



pourquoi la création de Mouton-Résilient ?

Cet intérêt pour la résilience, voire cette passion, nous a conduit tous les 3, selon nos affinités et nos centres d’intérêt respectifs, à la lecture de dizaines d’ouvrages survivalistes (ou pas), des centaines d’heures à éplucher les forums US et français et des milliers d'heures de visionnages de vidéos YouTube (en Anglais principalement). 

Peut-être est-ce aussi votre cas ?


l'information pragmatique est rare

Il faut l’avouer, tout cela demande énormément de temps, car les sujets traités sont vastes. Et plus on creuse, plus on se rend compte qu’il est pertinent de connaitre un peu dans de nombreux domaine : Jardinage, mécanique, self défense, 1er secours, permaculture, techniques de conservation, faire son installation solaire, construction et isolation écologiques, gérer un poulailler, récupérer et traiter l’eau de pluie, etc. 

Se documenter est déjà très chronophage : Il faut lire, se familiariser avec de nouveaux domaines, apprivoiser les connaissances de base, chercher des données plus pratiques.

Comme tout est dit et son contraire, la principale manière pour dissocier le vrai, du faux (et toutes leurs nuances) a été de tester nous même.

Alors là, ça prend ENCORE plus de temps ! Mais au moins, on fait un VRAI tri dans l'information et le jeu en vaut vraiment la chandelle.


Une solide expérience au fil des années

Bref, les années filent, la vie de famille passe par là, les enfants grandissent...

Nous avons amassé de nombreuses connaissances, acquis une solide expérience dans de nombreux domaines et continuons à apprendre de jour en jour.

Nous avons aussi commis beaucoup d’erreurs et en avons tiré des leçons.

En parlant de nos difficultés, nous avons fait plusieurs constats :

  • Il est facile de s’éparpiller et de s’égarer dans nos recherches.
  • Il est tentant de se faire piéger par le consumérisme et d’acheter des conneries inutiles. 
  • Tout le monde n’a pas forcément autant de temps à consacrer pour faire toutes ces recherches
  • Il n'y a pas de règles gravées dans le marbre ; ça serait trop simple. 
  • Beaucoup de trop de gens sont encore au stade de « victimes » : conscient que les choses ne vont pas, et pourtant passifs face à cela. Le passage à l'acte est difficile, car on ne sait pas par où commencer.  

Une envie de partage

Après avoir passé tant d'énergie à dénouer le vrai du faux, nous partagions avec plaisir nos découvertes avec nos proches et toutes personnes intéressées par le sujet.

Mais finalement, cela faisait peu de monde. Et il était frustrant de savoir que bien plus de gens seraient intéressés.

En effet, si quelques années plus tôt, nous avions trouvé un site ou un blog survivaliste qui avait fait ce tri pour nous, nous aurions gagné ÉNORMÉMENT de temps !

Plutôt que de garder ce savoir en cercle clos, et aussi pour apporter notre pierre à l'édifice, nous avons décidé de diffuser largement notre "expertise". Cela fait un peu prétentieux, mais nous devons admettre que nous avons un solide background sur le sujet.

Et voilà la naissance de Mouton-Résilient sur la toile.


À propos de partage, soyez avertis des nouveautés et bons plans via notre newsletter. Vous gagnez en prime un ebook survivaliste gratuit (PDF) (on ne SPAM pas, très loin de là).

Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste indispensable qu'il vous faut avoir à tout prix. 

Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases et vous donner des idées.

Ebook 15 objets simples qu'il vous faut prévoir au cas ou

Et si vous ne voulez pas d'ebook, alors ça se passe en bas de page.




Les canaux de diffusion de Mouton-Résilient

Déroulons l'histoire de façon chronologique.

Nous avons commencé à partager sur les réseaux sociaux, notamment sur notre page Instagram et Facebook. On y diffuse très régulièrement des conseils et trucs & astuces (groupe Facebook). Souvent des choses simples et pertinentes pour améliorer facilement votre résilience au quotidien.

Et puis, on vous questionne pour avoir votre avis, mais surtout pour entraîner les esprits à analyser les choses sous un point de vue résilient.

Cependant, on atteint vite les limites de ces plateformes. C’est ainsi que naturellement, la création d'une chaîne Youtube (encore modeste) puis d’un site web étaient les étapes suivantes pour diffuser du contenu de qualité.

Depuis 2022, nous sommes également présents sur Odysee et Telegram. Deux canaux qui évitent la censure et les signalements éventuels (malheureusement, si on ne pense pas à 100% comme eux, certains individus qui prônent la "tolérance" n'hésitent pas à mettre tout en œuvre pour censurer ce qui heurte leur sensibilité de PNJ).

En fait, notre site et les réseaux sociaux sont assez complémentaires pour le type d’informations que l’on y diffuse.

Abonnez-vous ! 😉


Notre objectif: Vous aider à devenir plus résilient


Devenir plus résilient pour être plus efficace 

En effet, en cas de situation de crise, rupture de la normalité, situation dégradée, peu importe le vocabulaire. Ainsi, si cela fonctionne dans des conditions dégradées, cela fonctionnera aussi au quotidien.

Beaucoup de sites donnent plutôt des vérités générales. 

Mais les applications pratiques ne sont pas toujours évidentes et les recherches sur ces points sont très chronophage.  C'est pour vous éviter les pièges et la perte de temps (et d'argent) que nous choisissons une approche pratique. Partir sur une voie de garage en y laissant des plumes, c'est tout sauf résilient 😉


Notre ligne de conduite avec ce site survivaliste français

Nous vous parlerons donc :

  • Sans langue de bois,
  • En ciblant les besoins réels et réalistes,
  • Sans vendre du rêve, en restant terre à terre (pragmatique),
  • En mettant le focus sur des solutions facilement adaptables à la majorité d’entre nous.
Chaine YouTube Mouton-Resilient


pourquoi ce logo et ce nom ?

Carabine à plomb
Cadenas -intruction -crochetage
ResqQme


Solar brother et firesteel

Pourquoi "Mouton", "Résilient" et le "bandeau de pirate" ?

La réponse ci-dessous.


Mouton 

Qu’on le veuille ou non, on est obligé de faire partie du troupeau.

Certes, le système est perfectible (et surtout pourris), mais dans le monde réel, on ne peut pas vivre seul, isolé et coupé du monde…

« Sortir de la matrice » est illusoire. Jusqu’à preuve du contraire, nous sommes quasi-obligés d’avoir une carte bancaire, un téléphone portable et une assurance habitation.

Personne ne vie tout nu dans la nature, n'est-ce pas ? Même ceux qui se croient être hors système sont DANS le système (une croyance n'est PAS le réel).

En outre, nous ne considérons pas le mot "mouton" comme péjoratif (et c'est une façon de ne pas surfer sur la vague "tacticool-postapocalyptique" pour ados addicts à Netflix qui ne nous représente pas vraiment).


Résilient

Car ça n’empêche pas de mettre en œuvre les principes et techniques pour s’émanciper au maximum dans une recherche d’indépendance et autonomie.

En pratique, arrêter de se faire berner par le consumérisme et la pensée dominante (entre autres). Plus on est autonome et détaché du système, moins ce dernier à d’impact sur nous : Retraites de misère, pénuries, coupures de courant, etc. sont autant de petits « effondrements » au niveau individuel.

Être plus indépendant (et passer à l'action dans la vraie vie) diminue largement l'impact de ces événements.


Le bandeau de pirate  sur l’œil du mouton

pirate et résilience survivaliste


Ça, c’est pour le côté « fais pas chier » 🙂  Alors là, ne bougez pas, vous allez certainement apprendre un truc cool et pas très connu :

Pour la petite histoire, les pirates avaient un cache-œil, non pas parce qu’ils leur manquaient un œil, mais parce qu'ils devaient se battre dans deux univers bien différent lors d'un abordage : 

Sur le pont du navire où la lumière très forte (due à la réverbération), puis dans les cales sombres du navire (les spécialistes en combat en localité connaissent ce phénomène).

Tout le monde à fait cette expérience en rentrant chez soi lors d'une journée ensoleillée : dans un premier temps, on n'y voit rien, le temps que la vision s'habitue.

Le bandeau était là pour protéger un œil de la lumière afin qu’il soit déjà adapté à l'obscurité. Ainsi, on enlève le bandeau en entrant dans les cales… 

Vous allez dire « Ok, mais quel rapport ? ».

Eh bien tout ça pour dire que nous sommes certes des "moutons" dans le troupeau, mais nous sommes loin d’être des bobos-bienpensants.

En cas de rupture de la normalité, nous sommes prêts à nous adapter rapidement au nouveau monde. On enlève le bandeau.



L’équipe Mouton-Résilient

Pierre

Baroudeur sur plusieurs continents en mode sac à dos minimaliste, Pierre est un artisan spécialisé dans les techniques de construction écologiques et alternatives.

C'est également un gros fan des astuces Low-tech et des principes de permaculture sans pour autant en faire une religion. 

Pierre est l'auteur du livre : L'EAU MANUEL PRATIQUE qui est #1 Meilleure vente sur Amazon depuis sa parution en septembre 2021. Pas mal sans éditeur, non ? 🙂

Livre : L'eau manuel pratique - cliquez ici

Pierre supervise la page Instagram ainsi que la chaine YouTube, la chaine Odysee (back-up de YouTube sans censure) et depuis 2022, du canal Telegram avec Thomas.


Julien

Ancien sous-officier de l’armée de terre (infanterie légère) avec une bonne vingtaine d’opérations extérieures (OPEX) à son actif. Instructeur de tir de combat (ISTC), ICAC/TIOR, complété par bon nombre de stages à l’étranger.

Julien est en charge de la page Facebook, du groupe Facebook et de Pinterest.


Thomas

Ingénieur, fana de trek en montagne et de protection de l’environnement. Avec de bonnes compétences en informatique, c’est l’administrateur de ce site et le gars à qui vous plaindre si quelque chose ne fonctionne pas.

Pourtant, Thomas est le "vilain petit canard", car il n'a aucun réseau social sauf TELEGRAM. Ce dernier n'est certes pas pour tout le monde, mais avec des trucs qu'on ne trouve pas ailleurs et sans l'épée de Damoclès du compte qui saute pour une raison inconnue. Telegram, c'est finalement pas si mal.


Zoey

Nouvelle venue dans l'équipe, Zoey est manager de communication pour une boite américaine d’architecture alternative. Zoey est aussi fan de sport, de jardinage et de cuisine solaire. Elle travaille également dans l’ombre de tous nos projets. 


Et sans oublier la participation directe ou indirecte de nos familles.



Votre blog survivaliste français

En plus de la partie article et matériel, nous proposons également une partie bibliothèque survivaliste ou l'idée de vous faire des présentations de livre de moins de deux minutes pour vous aider à vous forger votre propre avis (nous avons une sainte horreur de l'infantilisation).

Vous voulez devenir plus résilient ? Plus indépendant ? Anticiper et faire face aux problèmes à venir ? C'est cool et c'est faisable.

Ce qui est important, c'est de ne pas s'éparpiller et de progresser étape par étape.

Mais pourquoi attendre ?

Restez en contact via notre newsletter avec du contenu exclusif.


Suivez nous en vous abonnant à notre newsletter

Mettez votre email ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter. Vous vous désinscrivez quand vous le souhaitez et on ne spam pas.



Success message!
Warning message!
Error message!