Aller au contenu

L’extincteur anti-feu : l’un des 3 indispensables dans votre logement

Pouvoir intervenir efficacement dès le début d’un incendie est primordial. Pour ce faire, un extincteur est le meilleur outil pour combattre un feu naissant qui, dans les premiers instants, est encore maitrisable par un citoyen armé d’un extincteur.

C'est à VOUS, citoyen prévoyant, de prendre les devants, d'équiper votre logement et de vous entrainer un minimum pour pouvoir comment agir efficacement. 

C'est VOUS qui êtes déjà sur place, en première ligne, à quelques mètres du début d'incendie (les Pompiers sont certes réactifs, mais ne vont pas se télétransporter en deux secondes).

Bref, vous avez compris que c'est à VOUS d'agir pour maitriser ce feu naissant. Et avec du BON matos, vous êtes dix fois plus efficace.

Extincteur à poudre, à eau pulvérisée, au CO2 ? Quel modèle choisir ?  Combien ça coûte ? Toutes les réponses dans cet article.


Extincteur tout savoir : indispensable dans votre logement.

Le risque incendie résumé en trois points


Lors de la 1ère minute, un simple verre d'eau peut suffire à éteindre un début d'incendie

Puis, il vous faudra...

Un seau d'eau lors de la 2ᵉ minute

Une citerne d'eau entière au bout d'à peine 3 minutes !


Conclusion : 1 à 2 minutes, c'est très court, mais certainement suffisant pour être efficace sous réserve d'avoir le matériel anti-incendie nécessaire (facile d'accès) et de réagir RAPIDEMENT.



Vidéo de simulation d'incendie domestique essentielle à voir

Pour bien visualiser le phénomène, prenez le temps de visionner cette vidéo de 8 minutes d'un incendie dans une maison provoqué par les pompiers.

C'est hyper instructif et cette vidéo à elle seule devrait normalement vous motiver à avoir un ou des extincteurs chez vous 😉

TOUT brûle, y compris ce que vous pensez qui ne brûle pas au premier abord. 


Ok ! maintenant que vous êtes plus que sensibiliser, prenons un cas concret : vous avez la "chance" de détecter un début d'incendie chez vous. 

Voyons deux situations.

Tout d'abord, le cas d'un citoyen lambda.



Si vous n'avez pas d'extincteur chez vous


Un incendie démarre... 


1. Vous essayez de le combattre avec les moyens du bord 

  1. Souvent, les gens essayent d'étouffer les flammes en les frappant avec des couvertures ou du linge. C'est certes le moyen le plus expéditif à mettre en œuvre, mais il suffit de regarder des vidéos de situations réelles où cette technique est employé pour voir que c'est rarement suffisant.
  2. Vous pouvez saisir la bouteille d'eau sur la table. Avec 1.5L, vous n'allez pas allez loin vous n'allez pas être assez efficace. 
  3. Vous pouvez remplir un seau d'eau. OK, faites le test. Chez moi, cela prend 1 minute pour remplir un seau avec 7 litres d'eau. Or au bout d'une minute, l'incendie s'est déjà propagé très rapidement et ce n'est plus un seau qu'il faut !


2. vous Appelez les Pompiers

Vous voyez que c'est hors de contrôle, vous êtes en panique. Vite, vite, le téléphone ! 


Le numéro ? Le 112 !


"Allo, il y a un incendie chez moi. J'habite au n° 8 rue de Paris à Pétaouchnoc..."


Maintenant, voyons le cas de figure d'un citoyen prévoyant :




Si vous avez un extincteur chez vous


Bravo ! C'est NETTEMENT mieux !


Extincteur : mode d'emploi

  1. Saisissez votre extincteur.
  2. Retirez la goupille (poser l'extincteur au sol est plus facile).
  3. Appuyez sur le levier pour le percuter et mettre l'extincteur sous pression.
  4. Saisissez la lance et testez-le par un petit jet d'une demi seconde.
  5. Visez la base des flammes.


On se rend tout de suite compte qu'avoir le matériel adapté permet d'agir de façon considérablement plus efficace

Petit rappel de définition de résilience : "Pouvoir surmonter un choc et s'en remettre facilement". Cette définition colle parfaitement au fait de posséder un extincteur. 


le matériel adapté ne fait pas tout, mais augmente énormément vos chances de survie

D'un côté, vous avez un extincteur à 60 balles qui vous permet de dire :

"Puré, on a eu chaud. Tu as eu de bons réflexes dis donc. T'imagines si on n’avait pas eu d'extincteur, on aurait pu tout perdre"

De l'autre côté, c’est plutôt :

"C'est allé à une vitesse incroyable ! On a bien essayé d'éteindre avec des serviettes et de l'eau, mais les flammes étaient trop fortes. On a pris les enfants, on est sortis et on a appelé les Pompiers. On a ensuite regardé notre maison bruler sous nos yeux, sans pouvoir rien faire."  

Pas pareil, hein ? 🙂


Extincteur et trousse de secours font bon ménage.




Quel modèle d'extincteur choisir pour chez soi ?


Il existe différents modèles que l'on va voir juste ci-dessous.

Finalement, souvenez-vous que le meilleur extincteur est celui que vous possédez !

Mon conseil : prenez un modèle normé NF ou CE, avec manomètre (contrôle visuel pour savoir s'il est toujours en pression ou pas).


1. Extincteur à poudre, efficaces sur tout type de feu (ABC)

Ce sont les plus polyvalents et "tout terrain".

Fonctionne sur feu sec, liquide inflammable et sur le gaz. En contrepartie, il faut savoir que la poudre est très corrosive et qu'il faudra certainement jeter tout ce qu'elle touche.

Personnellement, face à l'aspect dramatique d'un départ de feu, je considère les dégâts collatéraux (nettoyage, balancer ce qui n'est pas récupérable, etc.) négligeables face au fait de tout perdre dans un incendie.

Pour moi, l'essentiel étant de pouvoir maitriser l'incendie le plus efficacement possible, sans se poser de questions.

Un extincteur à poudre est efficace contre TOUS les types de feu domestiques.  

De plus, la poudre laisse une couche blanche sur les surface qui empêche le feu de reprendre, privé d'oxygène. Ce n'est pas le cas par exemple avec un extincteur à CO2.  

Ce n'est pas pour rien si les pompiers continuent d'arroser longuement après avoir éteint le feu.  En effet, avec les braises chaudes, le feu reprends facilement.

C'est pour moi le choix numéro 1 et s'il n'en fallait qu'un, c'est celui-ci que je vous conseille. 


2. Extincteur à eau + additif

Le second type le plus courant. Fonctionne sur les feux de type AB uniquement. Il est donc efficace et utilisable sur feu sec, liquide inflammable et même les feus électriques (si moins de 1000v).

En revanche, il n'est pas efficace sur les feux de type C (gaz).  

C'est le choix de nombreuses personnes qui ne souhaitent pas devoir gérer les réparations et la corrosion dû à un extincteur à poudre. 


3. Extincteur au CO2 (Dioxyde de Carbone)

On les reconnait au cône de plastique au sommet de l'extincteur. Principalement adaptés pour les feux électriques, ils sont aussi efficaces que contre les petits feux de gaz, de liquides ou encore de solides. Ils sont souvent adorés de beaucoup de personnes, car ils ne laissent pas de résidus après utilisation.  

Ce n'est personnellement pas du tout mon choix de prédilection pour "tous types de petits feux". Il me faut d'abord de l'efficace, utilisable sans me poser de question. Cependant, je possède quand même un CO2 dédié uniquement à mon installation électrique solaire.

Ce que je leur reproche :

  • Manque de polyvalence.
  • Dangereux à utiliser (surtout pour les enfants), car le gaz est très froid (-75 °C) en sortie d'extincteur. Cela peut provoquer des gelures au contact de la peau.
  • Le fait qu'ils ne laissent pas une "couche" sur le feu ne me convient pas. Je le répète, les pompiers arrosent longuement après avoir éteint un feu pour éviter qu'il ne reparte.   
  • Face au caractère critique d'un incendie, l'aspect "ménage après coup" ne devrait même pas entrer en considération au détriment de l'efficacité.


Kit pour lutte incendies idéal pour la résilience et le survivalisme

Une couverture anti-feu est moins importante, mais néanmoins hyper complémentaire. 

Gros avantage, la couverture est lowtech : elle ne nécessite pas d'entretien particulier et est parfaite pour étouffer un peu ou traverser des flammes. De mon point de vue, il est stupide de s'en passer (ça coûte environ 20 balles).

=> cliquez-ici pour voir le matériel contre les incendies


Combien d'extincteurs sont nécessaires dans un logement ?


un détecteur de fumée est obligatoire, mais un extincteur, une couverture anti-feu ou un détecteur de monoxyde de carbone, c'est bien aussi.

L’investissement est ridicule face aux pertes potentielles dû à un incendie. Aussi, en avoir un, c’est déjà bien, mais plusieurs, c’est encore (toujours) mieux. 

Idéalement :

  • Un extincteur à chaque niveau de l'habitation (cave, RDC, étage).
  • Un extincteur dans les lieux stratégiques (atelier, chambre à coucher, voiture, etc.)
  • Sans oublier une ou deux couvertures anti-feu (cuisine, chambre).

_ _ _

Pour aller plus loin, avec des exemples de matériel incendie, j'ai tout répertorié via la page : le matériel de sécurité incendie du domicile (cliquez sur le lien ou sur la photo).




Entretient d'un extincteur


Votre extincteur n'a pas servi depuis longtemps ? Comment savoir s'il fonctionnera le jour "J"? Quand faire l'entretient ? Comment on fait ?

1/ Pour les entreprises, la vérification des extincteurs doit avoir lieu tous les ans.

2/ Pour un particulier en revanche, vous n'avez aucune obligation. 

3/ Le mieux est d'avoir un extincteur avec manomètre

En effet, même des années après, tant que votre manomètre est dans le vert (l'aiguille est dans la zone verte), cela veut dire que la pression est toujours bonne à l'intérieur de votre extincteur. Il n'y a aucune raison qu'il ne fonctionne pas le jour J. Sans manomètre, vous n'avez aucun moyen de savoir s'il est encore sous pression ou non. 

4/ Pour les extincteurs à poudre, il est bon de les secouer une fois par an pour "détasser" la poudre

5/ Ainsi, entre le contrôle visuel du manomètre de temps en temps et le fait de le secouer, votre extincteur sera normalement apte pendant au moins 10 ans. Au bout de 10 ans, il est conseillé de faire remplacer le contenu. Au bout de 20 ans, de changer d'extincteur. 

6/ Il est possible de faire contrôler votre extincteur par une société spécialisée près de chez vous. Certaines assurances habitation organisent aussi une journée par an près de chez vous pour un contrôle des extincteurs par un pro. Renseignez-vous auprès de votre assureur.  




Extincteur à la maison : Irresponsable de ne pas en avoir au moins un


Le risque incendie n'est vraiment pas à prendre à la légère.

On voit là encore qu'il nous est bénéfique, en tant que citoyen, de reconquérir une certaine indépendance plutôt que de s'en remettre uniquement à l'aide extérieure.

Pour info, le gouvernement Français donne également des conseils pour réagir face à un incendie (c'est très basique, mais ça existe).

Dans une optique de résilience, il ne faut pas voir les Pompiers comme étant LA solution prioritaire (ils vont mettre 15 minutes à arriver) mais comme votre back-up si vous n'avez pas réussi à votre niveau.  

À l'instar de la police qui arrive trop tard dans une situation d'attaque au couteau, vous pouvez limiter la casse, voire complétement maîtriser la situation en agissant rapidement avec du matos adapté (ça tombe bien, c'est conçu pour ça).

En outre, la lutte incendie est complémentaire aux notions élémentaires de secourisme pour se former à protéger sa famille (article vivement conseillé).

Posséder et savoir utiliser un extincteur est un atout considérable dans la sécurité de votre logement et c'est aussi un investissement minime.

Vous équiper d'extincteurs au plus vite ou pas ? Comme toujours, c'est vous qui voyez 🙂




L’extincteur anti-feu:Ressources


Vidéo de démonstration 

Très bonne vidéo de démonstration d'utilisation des différents modèles d'extincteurs (10 minutes)


Matériel de lutte et protection incendie

Extincteur à CO2, idéal pour les feux électriques.

Couverture anti-feu. Pour le prix et le fait qu'il n'y a aucune maintenance, ça ne vaut pas le coup de s'en privé

Détecteur de fumée aux normes Normalement, vous devez en avoir un car c'est maintenant obligatoire par la loi. Si ce n'est le cas, dite bye bye a votre assurance en cas de problème. 


Autres articles

Anatomie des muscles : bonus des livres "Musculation du Paresseux" et "Méthode de Musculation et Nutrition"
Historique rupture de normalité : 10 exemples de l'histoire
TOP 10 des livres sur les arts martiaux français gants de boxe

Partagez cet article !

Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste pertinent qu'il est particulièrement judicieux d'avoir. 

Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases et vous donner des idées..

Couverture du Ebook gratuit: Les 15 objets simples qu'il faut prévoir "au cas où" de Mouton Résilient. 2e version, revue et augmentée.
Mouton-Résilient Logo

Mouton-Résilient

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des principes simples dans le but d'être plus indépendant avec une meilleure qualité de vie. En prime, cela permet de bien mieux surmonter les crises et les situations d'urgence et d'envisager l'avenir plus sereinement. [En savoir plus sur notre équipe et nous contacter] 

En cas de suggestions ou de remarques, vous avez à votre disposition un espace commentaire dédié sous les articles (votre commentaire sur le blog restera parfaitement pérenne, bien au contraire des réseaux sociaux éphémères). 

19 commentaires sur “L’extincteur anti-feu : l’un des 3 indispensables dans votre logement”

  1. Bonjour,
    Il y a quelques années de cela j’avais acheté un extincteur mais :
    1) comment s’assurer qu’il fonctionne toujours
    2) Comment le faire recharger ?

    Merci d’avance.

    1. Si on veut être dans les clous comme en entreprise, la visite est annuelle et la recharge de toutes façon va couter bien plus cher que d’acheter un modèle grand public neuf donc ça n’est pas rentable en tant que particulier.
      Personnellement je privilégie un modèle avec un petit manomètre qui montre si la pression est toujours bonne (a voir si on peut avoir l’avis d’un professionnel, on m’avais dit il y a longtemps que c’était bien de secouer de temps en temps l’extincteur a poudre pour éviter le tassement au fond ?)

    1. Pourquoi pas. Je déconseille la marque DREL sur Amazon. Les reviews sont très mauvaises.
      Les boule Elide fire peuvent être une option intéressante pour éteindre un feu sans être à la maison. En revanche, ce n’est pas magique et il ne faut pas s’attendre a des miracle dans une grande pièce.
      Le seul cas où je les trouve intéressantes, c’est juste au-dessus d’un coffret électrique.

  2. Idem j ai un extincteur eau+additif mais qui n’a pas été révisé il y a 2 ans. Est ce qu’il est toujours utile? Il y a des sociétés spécialisées dans chaque département mais je ne sais pas si ils interviennent pour les particuliers…?

      1. Au gré des recyclages incendie et secourisme, j’ai un autre point de vue désormais : tester avant utilisation ne sert a rien, a moins qu’on ai plusieurs extincteurs a disposition proche des flammes (même en entreprise le cas ne sera pas évident) on n’a que la durée d’un extincteur, qui est très courte. “Gâcher” cette autonomie pour un test (avec le stress qui plus est, surtout si la personne n’en a jamais utilisé, ça risque de durer plus qu’une seconde) c’est autant d’utilisation sur le feu, qui sera x1000 fois plus utile. Si ça ne fonctionne pas, de fait soit on a un plan B dans la seconde, soit on se mets en sécurité et on regarde brûler.
        Extincteur poudre c’est 10 a 25 secondes de jet, selon la taille.

  3. Un extincteur “périmé” est l’occasion ideale d’acheter d’abord le remplaçant puis de s entrainer avec le vieux sur un feu en environnement contrôlé.

  4. Bonjour les Moutons! Au final a chaque fois on dit que le CO2 est pour les feux électriques, mais au final les eaux marche jusque 1000V. Donc pour l’habitat ça passe large. Y’a pas un risque quand même pour qu’on préconise toujours CO2?

    1. Bonjour Gaëtan.
      Le risque avec l’eau et un compteur électrique, serait un jet d’eau qui permettrait au courant d’arriver jusqu’à vous. Or les extincteurs à eau pulvérisent sous forme d’aérosol, ce qui évite ce risque.
      Par contre, il faut ABSOLUMENT veiller à ne pas avoir les pieds dans une flaque qui résulterait d’une utilisation prolongée sur le compteur ! C’est évident, mais sous stress, c’est moins évident.

  5. Une première étape, c’est aussi de suivre une formation EPI au boulot.
    Pour ceux qui le peuvent, c’est déjà une excellente base de départ.

    Pour les extincteurs à CO², il y a un autre défaut non mentionné.
    Il ne faut JAMAIS en utiliser un dont le tromblon noir est manquant.

    Pour ma part, au domicile, il y a :
    * une couverture anti-feu accrochée au mur, prête à l’emploi
    * un détecteur de fumée au plafond, neuf et avec pile neuve
    * un petit extincteur à poudre ABC de 1 (ou 2) kg (pas encore les sous pour un gros)

    J’ai dernièrement eu deux événements à la maison qui m’ont mis en alerte incendie.

    Un soir, une petite flamme est sortie d’une multi-prise, heureusement sans gravité.
    Mes actions :
    * débrancher la multi-prise
    * s’assurer qu’elle ne brulait pas à l’intérieur
    * la jeter une fois le risque écarté

    Deux jours plus tard, le détecteur de fumée se met à gueuler, à 5h du mat’.
    Mes actions :
    * me lever en trombe en chopant ma lampe de poche sur la table de chevet
    * éteindre le détecteur pour pas trop emmerder les voisins
    * choper l’extincteur après un rapide contrôle visuel (pas de fumée visible)
    * faire le tour de l’appart’ pendant 5 à 10 minutes en vérifiant tout

    Au final, dans les deux cas plus de peur que de mal :
    * la première fois, la multi-prise n’a pas pris feu, elle a juste fait une petite flamme
    * la seconde fois, c’était juste le détecteur ou sa pile qui arrivait en fin de vie je pense

    Dans tous les cas, j’ai renforcé mes actions au quotidien pour la prévention des incendies.
    Car c’est là pour moi LE secret d’un risque incendie maîtrisé : une prévention sans faille.

    Il y a beaucoup de risques de déclenchement d’incendie dans un domicile, surtout en hiver :
    * installation ou branchement électrique à risque (vieux matos, trop d’appareils, etc)
    * tout ce qui se rapporte à la cuisson (graisses et huiles au-dessus d’un feu, etc)
    * les sources de chauffage (radiateur électrique, cheminée, poêle à bois, etc

    Pour ma part, je m’impose des règles pour limiter le risque :
    * garder les yeux sur la cuisson quand je cuisine, surtout avec la friteuse
    * n’utiliser mon chauffage QUE quand je suis présent, à plus forte raison avec de l’électrique
    * toujours débrancher mes appareils électriques le soir (sauf le chauffe-eau et frigo)
    * redoubler de vigilance quand j’utilise un radiateur électrique d’appoint

    Enfin, il faut toujours penser au pendant et à l’après quand on parle d’incendie :
    * pendant, il faudra souvent évacuer et faire évacuer
    * après, avec un sac d’évac’ et un sac EDC comme j’ai, ça facilite la vie

    Malgré tout ça, et sachant utiliser un extincteur, je ne me sens pas en totale sécurité.
    Je pense aussi que, pour un non-averti, un extincteur peut donner un faux sentiment de sécurité.
    Se dire “c’est bon, j’ai ce qu’il faut”, et du coup baisser la garde.
    Pour ma part, je reste alerte sur ce thème, que trop à mon avis ne prennent pas au sérieux.

    Je termine avec quelques anecdotes :
    * mes couvertures anti-feu, je les ai eu à -70% en grande surface (j’en ai profité)
    * quand j’ai vu le prix, j’ai halluciné, surtout en voyant que personne ne les achetait
    * j’ai un second extincteur, et une couverture anti-feu, dans la voiture

  6. Bonjour.
    J’ai recherché, des extincteurs CO2 avec mano ça n’existe pas… Je suis vieux jeu mais pour mois c’est resibitoire

  7. Bonjour,
    perso pour être formé en sécurité incendie(SSIAP), je vous déconseille l’extincteur poudre pour votre domicile. L’extincteur eau est plus adapté.
    La poudre se met vraiment de partout, tout sera bon à jeté… Vous aurez bien plus de dégâts que si vous aviez simplement utilisé un extincteur à eau .
    Pour l’histoire de couvrir de poudre la surface pour pas que le feu reprenne, si ça doit reprendre ainsi, c’est que le feu est bien gros déjà… votre extincteur ne suffira pas…
    Pour éteindre les feux de gaz, coupé l’arrivée de gaz… Et éteignez les dommage collatéraux avec un extincteur à eau.

    Les poudres sont plus adapté aux ateliers et garage, car souvent il y est stocker beaucoup de matière inflammable.

    J’espère vous amener une réflexion différente sur les risques incendie.

    1. Bien d’accord ! La poudre en intérieur c’est plus dommageable qu’autre chose.

      De 1 : la corrosion

      De 2 : on voit plus rien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouton Résilient: Survivalisme, autonomie, low-tech

À propos de nous

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible...[en savoir plus sur notre équipe]

Mouton Résilient sur Facebook Mouton Résilient sur Instagram Mouton Résilient sur Youtube Mouton Résilient sur Pinterest Mouton Résilient sur Odysee Mouton Résilient sur Telegram

Voir les livres écrits par Mouton Résilient    Recevoir le bon plan Berkey


 

© Mouton Résilient 2019-2024  -   Plan de site  -   Contact & newsletter  -   Partenaires  -   Politique de confidentialité
 

Success message!
Warning message!
Error message!