Aller au contenu

Piles et Batteries pour la Résilience Énergétique : Stockage, Recharge, Autonomie et Solutions

Il y a tellement de piles et batteries autour de nous que nous n'y prêtons plus attention. Pourtant, là aussi, il existe de nombreux modèles qui ont tous leurs spécificités propres.

En commençant à s'intéresser au sujet, on s'aperçoit de sa complexité. Mouton-Résilient a fait le tri pour vous aider à choisir ceux qui sont le plus adaptés vos besoins.

Que ce soit pour vos besoins courants, pour constituer votre stock survivaliste ou pour alimenter votre quête d'autonomie, découvrez les meilleurs piles et chargeurs pour devenir résilient grâce à ces petits bâtonnets d'énergie nomade.

On utilise tous des piles AA et AAA dans nos appareils au quotidien. Maitriser ces petits bâtonnets d'énergies est donc l'une des étapes indispensables dans votre stratégie de résilience énergétique.


Tour d'horizon des piles rechargeables Eneloop, des piles Energizer au lithium et des accus 18650 : les meilleurs piles survivalsites




Qu'est-ce qu'une pile ou une batterie?


Comment fonctionne une pile?

Nous n'allons pas faire un cours de chimie avancé, mais juste expliquer ce qui se passe, pour mieux comprendre la suite.

Une pile électrique est un dispositif qui permet de créer de l'électricité à partir d'une réaction chimique d'oxydoréduction.

L'anode (le pole -) relâche un électron qui va circuler à travers une solution d'électrolyte pour se rendre dans la cathode (pole +).

Or des électrons qui se déplacent tous dans un même sens, c'est un courant électrique.

C'est la base. Tous les modèles de piles se basent sur ce principe, seul vont changer les matériaux de l'anode, de la cathode ou de l'électrolyte.


Schéma simplifié d'une pile électrique: Anode, cathode et électrolytes sont les principaux composants

Différence entre pile et batterie

Une pile n'a qu'une vie. Une fois que l'anode aura donné tous ses électrons, alors la pile sera inutilisable. Direction la poubelle (ou plutôt le bac de recyclage pour les piles usagées).

Quant une pile est rechargeable, elle porte le nom d'accumulateur (ou accu pour les intimes), mais dans la vie courante parle de batterie.

Si on employait correctement le mot batterie, on l'utiliserait pour parler de plusieurs accus (qu'on appelle alors cellules) reliés entre eux.


NB :

  • Dans cet article, j'utiliserai plus souvent le terme accus au lieu d'utiliser l'abus de langage "piles rechargeables", mais c'est de bien cela qu'il s'agit.
  • Autre point qui n'a rien à voir : les liens vers Amazon sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez via ces liens, je touche une commission. Le prix reste strictement identique pour vous.

 

C'est quoi tous ces formats?

Voyons le détail des différents formats de piles.


Les formats les plus courants

Vous le savez, il y a plusieurs format de piles. Les plus courants sont :

Les piles ont des formats standardisés.

Source : www.jerecyclemespiles.com

À technologie et voltage équivalents, plus une pile est grosse, plus il y a de matière et donc plus elle a d'autonomie. Elle fournit donc de l'électricité plus longtemps (Une pile D dure beaucoup plus longtemps qu'une AAA)


Attention aux dénominations

Attention, beaucoup de gens mélangent les appellations AA et LR6 (par exemple) en pensant que c'est la même chose.

  • En réalité, une LR6 est une pile AA alcaline.
  • FR6 si elle est au lithium,
  • R6 si c'est une pile saline
  • HR6 si elle est rechargeable


Bref, ça se complique. Il vaut mieux les retenir sous la dénomination de type AA.


Les autres formats courants

Il existe d'autres formats relativement courants :

Les piles Bouton : CR2032 (les plus courantes), les piles "auditives", les piles pour montre, etc. Soit près de 13 modèles courants de piles bouton.

Notons aussi les piles dites "Photo" : la CR123 principalement (utilisé aussi dans pas mal de lampes "tactiques")

Enfin, il y a celles qui se cachent dans la plupart des batteries d'appareils nomades : les 18650 (que l'on prononce dix-huit, six cent cinquante).

Dans cet article, nous nous intéresserons essentiellement aux piles AAA et AA car ce sont les plus pratiques, mais aussi les plus complexes : Offre très variée et très disparate, nombreuses technologies, possibilité de les recharger ou non, etc.

Cependant, les règles générales seront aussi vraies pour d'autres piles.


Volts, Ampères et compagnie...

Quand on ne connait pas toutes ces mesures électriques, l'univers des piles et des accus est très abstrait. On va faire simple de manière à vous aider à comprendre ces indications que vous voyez sur des piles, batteries ou chargeurs :

Les Volts (V) sont l'unité de mesure de la tension.
Plus il y a de volts, plus vous avez de puissance.

Les ampères (A) sont l'unité de mesure de l'intensité.
Plus il y a d'ampère, plus il aura de débit (quantité de puissance utilisé dans un laps de temps) .

Les watts (W), c'est l'unité de mesure de la puissance. On l'obtient en multipliant les volts et les ampères. Cela exprime la vitesse à laquelle l'énergie est utilisée

Quant à l'Ampère-heure (Ah), on le retrouve sur les batteries pour exprimer leur capacité (autonomie). Si une lampe consomme 0,5A et que l'accu a une capacité de 2Ah, alors la capacité de l'accu fera fonctionner la lampe 4h (2A / 0,5Ah = 4h)

Dans le domaine des piles, toutes ces mesures peuvent se rencontrer couramment au millième : Ce sont les mV, mA, mW, mAh. Pour convertir, il faut multiplier ou diviser par 1000. Par exemple : 

1Ah=1000 mAh  ou encore 1mAh=0,001Ah


En quoi le sujet des piles nous intéresse ?

Évidemment, tout le monde sait qu'avoir des piles est utile.

Néanmoins, beaucoup moins ont vraiment conscience des conséquences de leur utilisation :

Bonne utilisation d'une pile :

  • Optimisation de la durée de durée de vie de la pile
  • Réduction de l'impact environnemental
  • Résilience
  • Meilleure autonomie de l'appareil
  • Meilleure rentabilité financière

Mauvaise utilisation d'une pile :

  • endommager l'appareil
  • faire "couler" la pile
  • L'inverse de tous les points


On a tous énormément de piles chez nous

Je me suis amusé à lister les piles et batteries que j'avais chez moi (en ajoutant quelques lignes en plus).

Même si je suis plutôt frugal, j'en ai finalement trouvé pas mal. Vous tentez l'expérience ? Cliquez sur la ligne ci-dessous pour voir le résultat.

 ===>   Où sont les piles et batteries chez moi ?  Cliquez pour le découvrir... <===

Séjour

Réveil

Console

Manettes

Télécommandes

thermostat

smartphones

PC portable

souris

Calculatrice

alarme

Cuisine

Horloge

Balance de cuisine

Détecteur de fumée

lampes diverses


Chambres

Jouets

Enceintes portables

Powerbank

montre

écouteurs sans fil

appareils auditifs

appareil photo

Salle de bain

Radio

tondeuse

épilateur

brosse à dent

Thermomètre

Garage / jardin

lampe vélo

Outils électroportatifs

batterie de voiture

lampe solaire

Red-dot

Clé de voiture

sonnette


Résultat de ces catégories 

  • 13 batteries intégrées (ex: smartphones), 
  • 8 piles boutons  
  • 13 piles type AA, AAA, E  
  • La batterie de voiture.


La pile AA, reine des piles ?

Finalement, les modèles classiques (AA ou AAA) ne sont pas majoritaires.

C'est vrai, et c'est bien dommage, car on perd la standardisation par ces fonctionnements. Cela fait partie de mes 1ers critères lors d'achat d'appareil nomade : Il doit avaler une pile AA.

Vous le ressentirez certainement en regardant notre article sur le Domicile Optimisé Survie (D.O.S.) ou dans notre sélection de matériel.

Ce choix de favoriser le AA m'évite de gérer de nombreux formats, et j'adore ce type de piles car :

  • Ce format est compact.
  • C'est le plus rependu, on en trouve partout.
  • Il permet de remettre en service l'appareil instantanément en changeant les piles contrairement à une batterie intégrée qu'il faut recharger.
  • Les AA existent aussi en format rechargeable performant.
  • Il permet de remplacer plusieurs formats (cf. chapitre astuces).


N'hésitez pas mettre le format AA dans vos achats!

reveil AA
Lampe AA
détecteur de monoxyde AA
frontale AA
radio AA


Dangerosité du courant : rappels

Avec les piles, peu de danger. Mais quelques rappels de sécurités ne sont jamais inutiles (après tout, un shocker électrique fonctionne sur batterie...).

Ce qui est dangereux, c'est l'intensité. Pas celle de l'appareil, mais celle qui traverse le corps après qu'elle ait été amoindrie par la résistance du corp (impédance). 


C'est l'ampérage qui tue...

  • La sensation désagréable intervient dès 0,5 mA.
  • Dès de 10 mA, le courant (uniquement alternatif) tétanise vos muscles, (risque de ne pas lâcher le fil).
  • À partir de 30 mA, la respiration est impossible
  • Au seuil de 75 mA, risque de fibrillation irréversible du cœur
  • et à 1A, la mort est quasi immédiate


... mais c'est les volts qu'il faut surveiller !

Le danger de cette intensité traversant le corps, est fonction de 2 paramètres principaux (pour ceux qui ont les souvenirs: I=U/R) qui seront ceux qui devront retenir votre attention si vous bricolez des appareils électriques :

  • La résistance électrique du corps (qui dépend elle-même de l'humidité du corps)
  • la tension (les volts donc) de l'appareil auquel vous vous électrisez


Ainsi que 3 paramètres aggravants :

  • La durée de l'électrisation
  • Le type de courant (alternatif ou continu)
  • Le trajet du courant (surtout s'il traverse le cœur)


Normalement, chaque cas est à déterminer en fonction de ces paramètres.

Pour faire simple, on retiendra 6 valeurs, et particulièrement les 2 dernières :

Milieu

Exemple de milieu

Tensions dangereuse à partir de

Sec

Intérieur de maison

50V alternatif

120V continu

humide

Sous un abris extérieur
Corp humide (transpiration)

25V alternatif

60V continu

immergé

Les pieds dans une flaque

12V alternatif

30V continu

Méfiez-vous, les risques d'électrisations peuvent intervenir dès 12V en alternatif ou 30V en continu.



power-bank et stations solaires portables


Les power-bank et stations solaires sont complémentaires.


Les power-bank

Difficile de nos jours de parler piles sans parler des power-bank. Elles sont devenues très courantes, et les modèles se bousculent. Faisons le tours de leurs avantages et inconvénients :

Une power bank permet de facilement recharger un smartphone. C'est une bonne source d'énergie nomade est résiliente.


  • Très friendly (facile) à utiliser.
  • Beaucoup d'énergie dans un volume record.
  • Permet des charges rapides pour les appareils récents (smartphone, etc.).
  • Pour un modèle de qualité, le courant est bien régulé. Une power-bank peut servir à faire tampon entre un chargeur moyen et un appareil sensible (smartphone, tablette...).
  • Ne fonctionne qu'avec des appareils ayant des ports USB.
  • Prix élevé.
  • L'appareil à recharger reste branché tout le long de la charge, et devient potentiellement moins pratique à utiliser (contrairement à des piles qu'on change).
  • Certains chargent leurs accus via une power-bank : C'est loin d'être optimal, car il y a de la perte entre chaque convertisseur : Entre le 220 et la power-bank, puis entre cette dernière et l'accu et une dernière fois dans l'appareil. Inutile d'ajouter des pertes intermédiaires.
  • Beaucoup de modèles sont merdiques.


Conclusion des Power-Bank

Elles sont un super stockage ultra nomade, mais uniquement pour des appareil se rechargeant via USB. Les marques "no name" chinoises sont très performantes, mais à la longue perdent beaucoup d'autonomie, et de problèmes divers. Ca permet de vendre très vite et de disparaitre avant que les commentaires négatifs n'arrivent. Je vous recommande donc de bonnes marquent qui tiennent à leur réputation dans la durée pour ces objet. Anker ou Baseus sont de très bons choix.


Les power station / Stations solaire

Les stations solaires sont très à la mode, et font souvent l'objet de Graal pour des autonomistes.  

Même si elles ne sont pas l'objet de cet article, voyons rapidement ces petites bêtes qui nous ont surpris malgré notre méfiance.



  • Vraiment très friendly (facile) à utiliser
  • Beaucoup d'énergie dans un volume record
  • Tout en un: batterie, onduleur, régulateur
  • Le transport se fait très facilement
  • Il y a des prises 220V, ainsi que des 12v (allume-cigare) et USB
  • Prix parfois élevé
  • Comme tous les objets à la mode, il existe de nombreux modèles, et les moins chers ne sont vraiment pas durables.
  • Lorsqu'un composant est mort, c'est bien plus difficile à dépanner. En effet, c'est plus compliqué (impossible?) que de débrancher un régulateur à 20 € pour le remplacer par un nouveau.
  • La prise 220v n'est pas le moyen le plus économe : Exemple du PC portable branché : Le courant 12V est stocké dans la batterie de la power station, puis ce courant est transformé en 220, puis de nouveau dans le transfo du PC (généralement en 19V). Dommage quand des panneaux fournissent du 12V et que des convertisseur universel 12v -19v existent.  À chaque convention, ce sont des watts jetés par les fenêtres.
  • Même si la conception des grandes marques semble de qualité, il y a peu de retour sur la durée pour le moment.
  • L'autonomie reste malgré tout très limitée. Il faut absolument les coupler à des panneaux solaires ou un groupe électrogène pour gagner une autonomie de plusieurs jours. 


Conclusion sur les Power-Station

Les power-station sont un super stockage très facile à déplacer, polyvalent, à un prix qui rivalise avec des installations solaire de puissance équivalente. Idéales quand on a peu de place (appartement, van, etc.).

Ces stations solaires sont excellentes pour du nomadisme et je comprends qu'elles soient à la mode. En termes de résilience, elles apportent vraiment très facilement un peu de confort et de stockage.

C'est aussi une bonne option si vous n'avez pas la fibre technique. Leur faiblesse réside dans l'impossibilité de changer un composant défectueux.

C'est vraiment la solution de facilité absolue. Néanmoins, cette facilité vous fera passer à côté de compétences que vous auriez pu ajouter à votre pédigré.

Créer votre propre installation solaire vous offrira des connaissances et des savoir-faire, vous identifierez rapidement les différents éléments et leurs rôles respectifs afin de bien comprendre, entretenir et dimensionner selon votre projet de résilience plus poussée.

Question prix, nous estimons que les "petits" modèles de power station sont imbattables, mais en augmentant les puissances en jeu, vous arrivez sensiblement au prix d'une installation haut de gamme (composants Victron par exemple)

Je n'en parle pas plus, car ils auront plutôt leurs places dans un futur article.



Les piles jetables


On l'a vu, une pile est par définition jetable (contrairement aux accus et batteries qui sont rechargeables). Voyons-les de plus près.

pile amazon basics alcalines

Les principales technologies de piles jetables

Le principal intérêt des piles est leur faible autodécharge, c'est-à-dire qu'elles ne se déchargent pas toutes seules dans un tiroir ou dans leur boite.

Voici les 3 principaux modèles de piles comparés selon des critères qui nous intéresse :

Critère

Saline

Alcaline

Lithium

Composition chimique (Anode + cathode + électrolyte)

zinc + dioxyde de manganèse +chlorure d’ammonium

zinc + dioxyde de manganèse + hydroxyde de potassium

lithium + dioxyde de manganèse + sels de lithium

Densité énergétique

40 à 70 Wh/Kg

90 à 160 Wh/Kg

110 à 280 Wh/Kg

Températures de fonctionnement

-10 / +50°C

-30 / +70°C

-40 / +60°C

Durée de conservation

2 ans

3 à 5 ans

8 à 20 ans

Durée de fonctionnement

Utilisation conseillée

Valable uniquement pour réveil, petite calculatrice ou télécommande.

appareil puissant.


Au quotidien, préférer des batteries rechargeables

Idéal pour appareils fonctionnant longtemps: Détecteur de fumée, capteur d'alarme

Prix indicatif pour 4 piles

3€

2€

8€

Points remarquables

Tendance à couler.


Rapport qualité prix minable


A éviter

Pour appareil nécessitant une forte intensité

Lithium extrêmement polluant à l'extraction

Risque d'explosion à 120°c 

Comparatif des 3 principale technologies de piles


Pour info, la densité énergétique, c'est la puissance que contient une pile pour un volume donné. Plus ce chiffre est élevé, plus vous avez de puissance dans un même volume.

Certains chiffres sont donnés par des fourchettes, car cela dépend des marques et des modèles précis, chaque fabricant a ses petits secrets pour faire mieux que ses concurrents.

La conclusion de ce comparatif est simple:

Saline=nul 

Alcaline=moyen

Lithium=top, mais cher et polluant


Peut-on et faut-il recharger une pile jetable?

NE METTEZ PAS VOS PILES JETABLES DANS UN CHARGEUR!! C'est dangereux, ça peut détruire vos appareils, et ça ne marche pas.

Par ailleurs, internet regorge de fausses bonnes idées !

L'idée de départ est bonne, ça peut fonctionner MAIS le ratio bénéfices/risques est clairement en défaveur de ces méthodes : La recharge est vraiment minime. De plus, il faut respecter scrupuleusement plusieurs conditions au départ sous risque de faire couler/fondre ou faire exploser la pile.

Et éventuellement bousiller votre chargeur.

Lors d'un SHTF, on ne cherche pas à créer des accidents supplémentaires!

Nous vous déconseillons sans appel les méthodes qui consistent à recharger les piles

  • En les plongeant dans l'eau bouillante
  • D'utiliser un chargeur bricolé
  • À l'aide d'un chargeur "Batboostor" (modèle introuvable ?). Seules des copies douteuses (et dangereuses?) sont disponibles
Regenbox est un dispositif capable de recharger des piles alcalines

Néanmoins, Regenbox a développé un régénérateur de pile permettant de recharger des piles alcalines jusqu'à 25 fois.

C'est un projet open source basé sur un brevet des années 80. Il faudra être bricoleur, car tous les composants électroniques sont livrés en kit. 

Mais cet appareil est une bonne alternative pour récupérer des piles en cas de pénurie ou en fait un bon outil survivaliste en cas SHTF.

Un jour qui sait, vous pourriez même faire vos courses dans les bacs de recyclage !



Les piles rechargeables


Les piles rechargeables sont la meilleure solution face au tout jetable.

Néanmoins, elles ont des inconvénients : 

  • Elles se déchargent plus rapidement qu'une pile jetable : c'est l'autodécharge.
  • Dans les formats standard (AAA, AA, C, D et E), elles fournissent une tension de 1,2 V contre 1,5 V pour une pile classique ; Pour des appareils gourmands, cela les ralentira un peu. Ça n'est pas toujours vrai, on le verra plus bas dans les modèles de piles retenus.


Comparatif des 4 technologies d'accus les plus courants

Ci-dessous le comparatif des 4 technologies d'accus les plus courants. Il en existe d'autres, mais ils sont plus marginaux dans une utilisation domestique. 

Critère

Ni-Cd

Ni-MH

Li-ion

Li-po

Composition chimique (Anode + cathode)

hydroxyde de nickel +  cadmium

hydrure métallique + hydroxyde de nickel

graphite + lithium

Densité énergétique

45 à 80 Wh/Kg

60 à 120 Wh/Kg

90 à 180 Wh/Kg

200 à 250 Wh/Kg

Températures de fonctionnement

-5 / +30°C  Se décharge très vite au delà de ces températures.
Au delà de 30°C, les batteries vieillissent prématurément
Au delà de 60°C  batteries sont mortes (Attention au tableau de bord des voiture au soleil!)

Durée de vie

2 à 3 ans
1500 cycles

7 à 8 ans
700 cycles

7ans 
1200 cycles

7ans
1400 cycle

Rendement charge / décharge

70 à 90%

66%

90%

Durée de fonctionnement

Points remarquables

Effet mémoire très  important: Durée de vie fortement diminuée

effet mémoire: Faire des cycle complets (décharger à fond avant de recharger)

Les moins polluantes.

Lithium extrêmement polluant à l'extraction.
Risque d'explosion à 120°C.

Pas d'effet mémoire.


Rares au format AA/AAA

Utilisation conseillée

Interdite en UE depuis 2017 (déchet dangereux)

Appareils courants

Appareils puissants

Autodécharge

10 à 20% / mois

10 à 15% / mois

1 à 10% / mois

remarque:

Nous verrons plus bas qu'en ce qui concerne le critère de l'autodécharge, certains accus NiMH ont vraiment limité ce problème et peuvent conserver 70% de leur capacité au bout de 10ans.


Maintenant que l'on vient de dégrossir le sujet, voyons comment choisir au mieux ce qu'il nous faut. 



Choisir une pile :
jetable ou rechargeable ?


Les deux ont leurs points positifs et négatifs.


Utiliser des piles avec bon sens

Piles jetables= stock d'énergie prêt à l'emploi

Les piles jetables, dans notre optique, n'ont à mon avis qu'une unique utilité :

Un stockage d'électricité "prête" à utiliser", sans se soucier de l'autodécharge. Cela évite de se retrouver lors d'un SHTF (rupture de normalité, sans électricité) avec 40 accus qu'on aura tous oublié de charger et pas de solution alternative (solaire par exemple) pour les recharger.


Quelles piles stocker ?

Bien sûr, on oublie les salines.

Quant aux alcalines, leur durée de vie oblige à faire tourner le stock, donc à mon sens, autant rester sur des accus rechargeables. 

Il est évident que les piles au lithium sont tout indiqués étant donné la durée de conservation pouvant aller jusqu'à 20 ans et leurs bonnes performances.

Par contre, inutile d'en stocker une quantité faramineuse, les accus prendrons le relais comme nous allons le voir juste après.


Accus rechargeables : le choix N°1

Globalement, les batteries rechargeables sont largement à préférer pour ce que vous utilisez quotidiennement : Beaucoup plus économiques, et beaucoup plus écologiques (cf. paragraphe sur le recyclage plus bas). Personnellement, avec les nouvelles générations d'accus type Eneloop qui gardent 70% de leur capacité au bout de 10 ans, je conseille de n'avoir que des accus chez soi.

Par contre, point très important pour assurer leur durée de vie : Utiliser LE bon chargeur (voir plus bas les modèles que je recommande).

Pour les accus Ni-MH, il faudra bien veiller à les décharger au maximum avant de les recharger.

Pour les piles au lithium, tous les fabricants se sont accordés pour les recommander pour les appareils types détecteurs, etc. À mon avis, c'est valable pour des professionnels, car des gens sont payés pour changer des piles, donc si on les change 2 fois moins, on évite de compliquer la logistique et on a besoin de moins de personnel.

À titre personnel, je trouve que changer quelques accus Ni-MH tous les 3 ans n'est pas cher payé, et cela évite d'utiliser des super accus pour des utilisations finalement basiques. Et surtout, ça préserve un peu cette ressource rare et polluante à extraire qu'est le lithium.


Choisir les modèles selon VOS besoins

N'oubliez pas, tout cet article est orienté résilience et besoin courants. Effectivement, il existe une multitude de modèles.

Évidement, dans le tas, il y en a qui baissent le tarif au détriment des performances. Mais il y a aussi des utilisations spécifiques. Juste un exemple : Les flashs d'appareils photos pro : C'est très énergivore, ça demande une tension élevée, et il faut un flux régulier de manière à envoyer rapidement 2 flashs successifs. Les piles qui répondent à ces critères n'auront peut-être pas les meilleures performances sur nos critères orientés "résilience" mais auront la préférence des photographes.

Les concernés se reconnaitront et adapteront leur stock par rapport à leurs besoins. Adaptez toujours ce que vous lisez par rapport à votre propre situation.


Comparaison des performances

Le graphique ci-dessous est avant tout une illustration, pour que vous ayez une idée rapide et facile pour comparer ces technologies.

Les courbes changeraient toutes d’allure en fonction de la puissance de l'appareil ou du modèle précis de pile ou de batterie utilisée. 

Donc inutile de me renvoyer sur une courbe en particulier du net, ça n'est pas une comparaison scientifique pure et dure, juste une illustration. Mais rassurez-vous, elle est très représentative !


Comparaison de la consommation au cours du temps de différents modèle de piles et accu: Les accus lithium sont les plus performent. Les piles saline à banir.


Étant donné que les accus Ni-MH sont mieux que des piles, que certains modèles sont peu concernés par l'autodécharge et qu'elles sont moins nocives et  moins chères que celles au lithium, j'en fais mon 1er choix.


Illustration de ces courbes sur leur traduction concrète 

Prenons l'exemple d'un jouet motorisé (Mais on pourrait tout aussi bien illustrer cela avec la puissance d'éclairage d'une lampe torche).

Lorsque la tension diminue petit à petit (pile saline et alcaline), le moteur va ralentir, les mouvements seront plus difficiles.

En dessous de 1V par exemple, le moteur n'a plus assez "de jus" pour effectuer le mouvement.

Et en dessous de 0,8V le moteur ne peut même plus fonctionner "à vide".

Donc avec un accu Ni-MH, le moteur fonctionnera bien, jusqu'à un point où il va ralentir brusquement puis s'arrêter.
Avec un accu au lithium, il va fonctionner plus longtemps, et cerise sur le gâteau : à plein régime, puis, il va tomber rapidement.


La compatibilité des différents modèles

Maintenant vient la question : "Puis-je mettre n'importe quelle pile AA dans mon appareil?"

Eh bien presque. La seule condition est de respecter le voltage. Sur de vieilles notices, vous verrez qu'ils déconseillent l'utilisation de pile Ni-MH. Depuis, cette technologie est bien mieux maitrisée, et ces problèmes ont disparu.
Sachez cependant que le diamètre des accus sont parfois légèrement plus importants que celui des piles jetables, et parfois cela fait forcer un peu sur les compartiments à piles trop ajustés, mais aucun problème.


Aujourd'hui, on voit la même chose pour le lithium. Explications :

Rappelez-vous, on a vu que les piles n'avaient pas toutes la même densité énergétique. Cela peut se traduire par : Une pile à haute densité a besoin de moins de volume qu'une pile "classique".

Or le format AA est standardisé, cela veut dire que certains fabricants ont rempli ce vide et ont donc produit des piles plus puissantes.

Concrètement le danger pour des accus au lithium d'utiliser un accu de 3,6V au lieu des 1,5 prévus. Or la majorité des appareils demandent du 1,5V, si vous y mettez une pile qui est deux fois trop puissante, vous créez une surtension et risquez d'endommager/détruire l'appareil.

Perso, je trouve que cela va à l'encontre d'une norme. Avoir fait un standard taille/voltage permettait d'éviter de mettre la mauvaise pile sans se poser de question.

Faites bien attention à ne jamais acheter de pile en dehors du standard pour ne pas vous faire avoir !



ENTRETENIR LES ACCUS ET PILES


Attention à bien entretenir son matériel pour ne pas racheter bêtement.


Le stockage des piles et accus

Bien stocker vos piles et accumulateurs prolongera leur durée de vie, les protégera de décharges involontaires et pourra éviter des accidents.

  • Une pile, c'est avant tout de la chimie. Or en chimie, la chaleur accélère les réactions. Pour limiter l'autodécharge, stockez vos piles à l'abri de la chaleur.
  • Lorsque les piles touches des objets métalliques ou se touchent entre-elles, cela peut créer des court circuits. Conséquences possibles : déchargement, coulures, ou pire incendie (Attention aux batteries Lithium). Donc rangez les bien au propre!
  • Les piles malades sont contagieuses : Quand une pile coule cela dégage des gaz qui font couler leurs voisines: Donc, mettez au recyclage toutes piles abîmées ou gonflées! Préférez un endroit aéré pour éviter une accumulation de gaz.
  • Si l'endroit est trop humide, la carcasse métallique risque de rouiller et dans la durée cela va altérer l'intérieur de la pile. L'humidité idéale est la même que pour votre habitat: 40 à 60%.
  • Contrairement à certains conseils : Ne rangez pas vos piles et accus au frigo. Ce n'est pas nécessaire et l'humidité et/ou la condensation risque de faire d'entamer le processus de rouille de votre pile.
  • Les enfants peuvent les ingérer (risque d'étouffement, surtout les piles boutons) ou créer les faux contact qu'on cherche à éviter. Rangez les hors de portée des plus petits. Attention aux coulures, elles peuvent irriter vos muqueuses (yeux, bouche...) et ne doivent surtout pas être ingérées.

tester une pile

Qui n'a jamais mis une pile dans un appareil pour finalement s'apercevoir qu'elle était morte? Dans ce cas, il faut faire du tri, et pour cela, tester.


Tester une pile jetable

Pour une pile jetable, il faut vérifier que tension : elle doit être supérieure à 1,25V (pour une pile d'1,5V) pour être encore en état de marche. Le plus simple est d'avoir un petit testeur de pile basique (1,5V+9V+3V).

Si la tension est trop basse, c'est direction recyclage.

Ceux qui veulent la simplicité prendront un modèle comme ci-dessous avec des zones vertes et rouges, ceux qui aiment les chiffres en prendrons un qui indique le voltage restant.

Ce petit testeur de piles permet de vérifier facilement la charge d'une pile AA ou AAA.
ce petit testeur de pile accepte des piles C ou D (les grosses)
Ce petit testeur de pile permet aussi de tester des piles boutons.
Ce petit chargeur de pile permet de vérifier également la charge d'une pile 9v.


Tester un accu

Pour un accu, c'est différent, il y a plusieurs point à vérifier, et là le chargeur sera vraiment un plus. Les modèles que nous allons présenter détectent les accus HS. Un bon indicateur est la capacité en mAh juste après la charge. Quand elle est trop basse, il faut soit le mettre au recyclage, soit tenter de le régénérer.


Régénérer Un accu

Régénérer un accu consiste à lui redonner de la capacité. Pour cela, vous aurez besoin d'un chargeur d'accu qui a la fonction "décharger". Il faut procéder en 3 étapes:

  1. Décharger l'accu à 0,6V (décharge lente si possible)
  2. Le laisser refroidir une heure,
  3. Puis le charger en charge lente.


Le chargeur Opus BT-C3100 possède un mode "refresh" qui enchaine plusieurs cycles automatiquement sans que vous vous préoccupiez de valeur ou de timing. Cette fonction sur mon RS1000 m'a sauvé quelques accus sans rien y connaître à l'époque. 

Plus d'info sur les chargeurs plus bas dans cet article.

Remarquez que décharger vos accus avant une charge revient à faire cette opération en préventif. Faites-le au moins de temps en temps!


Comment gérer Une pile qui coule

Les vieilles piles alcaline qui ont coulées. Ont à tous connu ça. Ces piles ont une durée de vie limite.

Attention, c'est corrosif!


Lorsqu'une pile coule, elle dégage un liquide acide qui est corrosif et qui peut endommager l'appareil et les autres piles. Le meilleur moyen d'éviter cela est de retirer les piles des appareils que vous n'utilisez pas.

  1. L'acide peut bruler la peau, les textiles et est très dangereux si ingéré (attention aux enfants): donc il vaut mieux porter des gants et des vêtements sales. Au minimum, lavez-vous bien les mains après avoir touché des piles dans un tel état.
  2. Retirez les piles et direction recyclage au plus vite (encore et toujours).
  3. Nettoyez l'appareil avec un coton tige imbibé d'alcool. Frottez doucement pour enlever les résidus blancs présent sur les contacteurs métalliques (les parties que la pile touche).
  4. Prenez votre temps et ne mettez pas de liquide dans l'appareil !


Le recyclage

Quid des piles jetables qui ne sont pas recycler.


Pollution des piles

Avant de parler recyclage, parlons un peu pollution. Il faut être conscient que les piles jetables sont vraiment une aberration: pour fabriquer une pile alcaline jetable, il faut environ 50 fois plus d’énergie que ce qu'elle peut fournir au cours de sa vie! Même si rendre l'électricité portable a un coût, c'est un "luxe" de riche!

Une batterie rechargeable est plus vertueuse. Par rapport à une pile jetable, un accu représente:

  • 12 fois moins de pollution de l’eau,
  • 30 fois moins de pollution de l'air,
  • Jusqu’à 23 fois moins de ressources non-renouvelables nécessaires.


Recyclage des piles

Le recyclage est sérieux car leur composition est excessivement néfaste. Elles contiennent différents métaux lourds comme du zinc, du plomb, du cadmium ou encore du mercure ( Heureusement, celles au mercure sont interdites en UE depuis 2015). Si les chiffres vous intéresse, vous pouvez consulter cette étude.

Risques pour la santé

Au-delà des espaces naturels, les piles sont aussi toxiques pour la santé (elles polluent l’atmosphère et peuvent avoir des conséquences neurologiques ou le système nerveux).

Il est important DE NE PAS JETER les piles dans les ordures ménagères. Les magasins et les déchetteries ont mis en place des programmes de récupération de vos vieilles piles, accus ou batteries de téléphones, PC etc.



Les chargeurs de pile


Le chargeur de pile Zanflare C4 permet de recharger des accus AA ou AAA mais aussi les gros accus 18650 ! De plus on peut le brancher sur une prise mural 220v ou une prise allume cigare 12v.

Un chargeur intelligent capable de recharger des piles AAA, AA et 18650 au lithium : Polyvalence, performance, durabilité


Que vous achetiez des accus bas de gamme ou des haut de gamme, il ne faut pas lésiner sur le chargeur, c'est vraiment l'élément essentiel pour assurer la longévité de vos accus.

Un mauvais chargeur fera perdre tellement d'autonomie à vos accus que vous en changeriez au bout d'une paire d'année. C'est ce qui m'est arrivé lors de mes premières tentatives avec des chargeurs de supermarché.

J'en étais arrivé à la conclusion que ça ne valait pas le coup. Du coup, j'ai malheureusement boudé les accus pendant de nombreuses années avant de les redécouvrir.


PROTÉGEZ-VOUS AVEC CYBER-GHOST VPN !

Le VPN que nous recommandons et utilisons.

=> Cliquez ici pour en savoir plus

  • Chiffrement fort
  • Protégé de vol de données
  • Permet de contourner la censure
  • Politique de non-journalisation
  • Connexion avec 7 appareils simultanés
  • interface utilisateur très facile
  • Accès à des plateformes de streaming
  • Etc. 
CyberGhost VPN avis


Chargeur de pile AA et AAA

Cahier des charges d'un BON chargeur de pile

Globalement, évitez tous les chargeurs de supermarchés, il ne répondent pas au cahier des charges que voici:

  • Chargeur intelligent : Ils surveillent la tension et la température afin d'arrêter la charge dès que l'accu est saturé. Ce point est essentiel pour optimiser leur durée de vie
  • Autre point essentiel: Charge indépendante des différentes piles. dès qu'une pile est chargée, sa charge s'arrête, mais pas les autres.
  • Qui accepte au minimum les deux formats AA et AAA
  • Protections contre les surcharges, la surchauffe, les courts-circuits, l'inversion de polarité (si vous mettez la piles à l'envers), le survoltage et la détection de piles endommagées.
  • Pouvoir régler la vitesse de charge: Plus elle est lente, plus on optimise vraiment la durée de vie des batteries.


D'autres options qui restent intéressantes 

  • Capable de charger des accus au lithium. Rares pour le moment, ils nécessitent des algorithmes de charge complexes. Un chargeur non adapté les flinguera rapidement.
  • Une fonction "refresh" qui permet de ressusciter de vieux accus en leur redonnant de l'autonomie (via un enchainement de cycles de charge/décharge).
  • Une fonction test qui permet de trier vos accus
  • Une fonction déchargement qui vous permettra de bien vider vos accus avant une recharge afin de limiter l'effet de mémoire
  • Capable de recharger des accus 18650
  • un mode de détection des piles non rechargeables
  • Certains appareils sont alimentés par un chargeur de téléphone 5V/2A EXCLUSIVEMENT. Attention, à utiliser les bons!. La faible puissance ne permet pas de charge rapide mais finalement c'est mieux pour vos accus. 
  • Le tranfo externe est préférable : s'il crame, c'est facile à changer. Et on peut plus facilement débrancher le transfo pour le brancher sur une autre source (panneau solaire par ex.)

Comparatif des chargeurs de piles

Dans le comparatif des meilleurs chargeurs de piles selon nous, ci-dessous, on étudie certaines caractéristiques qui font que les chargeurs sont polyvalents, et de qualité.

Afin de ne pas alourdir la lecture, certains critères sont étudiés uniquement pour des piles AA pour avoir un ordre de grandeur des performances équivalent sur tous les chargeurs.

Voici le tableau comparatif:

Critère

Ansmann_Powerline4Ultra, un chargeur de piles hyper complet de top qualité
Chargeur d'acus OPUS BT C3100 V2.2, un modèle ultrapolyvalent
Zanflare C4, UN chargeur de piles au rapport qualité/prix imbattable
EBL9008, un chargeur qui prend de nombreux formats peu cher
EBL 906 un chargeur familial de qualité

Nombre de slots

4

4

4

8

4

Compatible
li-ion

Autres formats acceptés en plus de AA et AAA

C / D / 18650
10440 à 26650

C / 18650
10440 à 26650

18650
10440 à 26650

C / D

C / D / E

Charge lente

400 mAh

200 mAh

300 mAh

Charge rapide pile AA
(capacité maximale par pile)

1 ou 2 piles : 2000mAh
3-4: 1000mAh

1 ou 2 piles : 2000mAh
3-4: 1000mAh

1000mAh

900 mAh

1 ou 2 piles : 1000mAh
3-4: 500mAh

Fonction "test" 

Fonction refresh

Fonction "déchargement"

Détection piles non rechargeables

Alimentation

Transfo. externe (12V-3A)

Transfo externe (12V-3A)

Transfo. externe (12V-1,5A) +prise allume cigare

prise USBC ou micro USB (5V/2A) non fourni

Prise de courant

Prix indicatif (2022)

80€

50€

40€

25€

25€

Remarques

Un des rares modèles compatibles li-ion et qui accepte en plus des accu 18650.
Réputé pour avoir une électronique de super qualité.

Un produit complet. Le mode refresh est  long (pour 4 accus 18650, plusieurs jours), mais fonctionne

Le meilleur rapport qualité/prix de cette sélection.
Un modèle équivalent au ansmann, à moitié prix, avec chargeur voiture en plus.

Recharge jusque 8 piles, prise micro USB et USBC, mais pas de charge rapide.
très abordable

Le chargeur familial par excellence: Nombreux formats, bien sécurisé face aux mauvaises manip, et simple, pour ceux qui veulent rester basique avec un bon chargeur.

Comparatif des 5 meilleurs chargeurs de piles selon des critères de résilience


Retour d'expérience (RETEX)

Le chargeur de pile EBL 9008 permet de recharger jusqu'à 8 accus (AA, AAA, C ou D) sur n'importe quelle sortie USB en 5V.

Je possède un chargeur La Crosse RS1000 depuis 2011, C'était est une référence à l'époque. Je me suis acheté le petit EBL 9008 pendant le confinement 2021, car il simplifiait vraiment mon installation pour recharger en solaire (alimentation via USBC ou micro USB) pour moins de 30€.

La connectique USB n'est pas puissante, mais est hyper pratique

Pierre possède le Zanflare depuis 2 ans et en est très content. Aujourd'hui je pencherais pour le Opus BT-C3100 v2.2 pour gérer mes accus 18650 sans passer par un boitier en plus et m'embêter au multimètre.


Charger avec le soleil

Par temps gris, ce petit panneau solaire de 13W ne permet que de charger 2 accus sur le chargeur EBL 9008

Par temps couvert il est quand même possible de recharger, à condition de ne pas mettre trop d'accus dans le chargeur. Avec mon panneau 100W "classique", je peux charger les 8 même sans soleil, car mon régulateur est équipé de sortie USB (Hors sujet pour cet article).


Un cahier des charges simplifié et simpliste

Le paragraphe sera bref, car le solaire est encore un gros sujet à lui tout seul.

Ici, nous ne verrons que la méthode "plug and play". Elle est très simple, mais aussi plus cher, et moins polyvalente qu'une "vraie" installation solaire.

On mise donc sur un chargeur de piles que l'on branche directement via une prise USB. 

Parmi les chargeurs présentés, il s'agit de l'EBL 9008.

Pour le panneau, pas besoin d'un modèle énorme puisque la prise USB classique (USBA) fournit une puissance comprise entre 10W et 12W.

Cependant, il est bon de prévoir un peu plus pour le panneau en cas d'ensoleillement moyen, afin de compenser le manque de luminosité.


Exemple de panneaux solaires avec USB intégré

Plus vous prendrez un panneau avec une puissance élevée (les watts), plus il sera polyvalent en alimentant des appareils plus énergivores. Je ne suis pas fan des panneaux qui se plient en 10 : Chaque pliure est un point de fragilité pour la connectique. Voici 2 modèles

Panneau_solaire_BigBlue_28W compact et suffit pour un chargeur de pile USB

Panneau 28W BigBlue
Suffisant pour un smartphone, son principal intérêt réside dans son format ultra compact.

Panneau_solaire_Jackery_100W : Une valeur sûre

Jackery 100W

Une valeur sûre. Facile à installer (rigide), plus de polyvalence (100W / sortie 12V, sortie USBC 15W): Convient aussi pour des PC mais il faudra quelques accessoires supplémentaires pour adapter la prise 12V. Ses 100W vous permettent de recharger via USB même par temps couvert.


Mise en garde

Maintenant, j'attire votre attention sur un point important : Ni le chargeur, ni les batteries, ni votre téléphone ou quel que soit l'appareil branché n'aime la chaleur. Cela peut endommager les batteries et vos appareils.

Donc, lorsque vous installez votre panneau en plein cagnard, débrouillez-vous pour laisser les appareils à l'ombre, et le plus au frais possible.

Vous pouvez même faire un trou dans le sol, gagner un peu de fraicheur (ne pas couvrir pour laisser la chaleur se dissiper).

Si vous chargez votre téléphone avec un panneau pliable, contrairement aux photos commerciales, ne le laissez pas dans la pochette dudit panneau !


Chargeur de piles boutons

Beaucoup moins courant, il existe aussi des chargeurs pour les piles boutons les plus courantes.

Le chargeur 2032 de Voltcraft permet de charger des piles boutons au lithium
Pile bouton 2032 rechargeable au lithium

La meilleure option est un chargeur Voltcraft qui coûte moins de 15€ et qui permet de charger plusieurs formats de piles boutons, et de choisir le voltage (3 ou 3,7V) pour des piles rechargeables au lithium uniquement

Ne lésinez pas sur la qualité des piles rechargeables, elles aussi sont rares dans ce format.

Les plus courantes sont les piles 2032. Attention, elles existent en 3 ou 3,7V. Vérifiez bien sûr la notice de votre appareil. Dans le doute, utilisez une 3V.


Mon conseil sur ces sujets est de vraiment bien identifier le voltage de votre pile et de l'appareil : Notez le sur un papier que vous laisserez avec le chargeur.

J'emballe mes piles boutons dans de la cellophane pour être sûr de les isoler les unes des autres


Le chargeur Power One permet de recharger les piles auditives

Pour les piles auditives

Pour ceux qui sont concernés, le chargeur Power One permet de recharger les piles auditives au format 675, 312, 10 et 13. Il possède une batterie interne (remplaçable) qui permet de recharger les piles sans le brancher (comme les AirPods d'Apple).

Le chargeur est cher, mais vu la quantité de piles consommées par ces appareils, il sera quand même amorti en 1 an.




SÉLECTION DE PILES et des accus


Choix des piles jetables

Comment s'y retrouver avec toutes ces piles.


La pile survivaliste par excellence

On ne va pas faire durer le suspens, ça n'est pas un comparatif à proprement parlé puisqu'il y en a une qui surclasse toutes les autres et qu'en plus les accus (rechargeables) sont bien plus préférables : 

Test d'une pile lithium Energizer Ultimate lithium. La meilleur des piles. A avoir dans un stock survivaliste.

Un stock de 20 piles au lithium est
largement suffisant pour mes besoins
(j'utilise principalement des accus)

ce paquet acheté il y plusieurs années
est encore valable 15 ans

Les piles Energizer Ultimate Lithium ont une durée de vie affichée de 20 ans (conservation à 21°C), capacité élevée, tension stable sur sa durée d'utilisation, garantie antifuite, légère, et résiste plutôt bien au froid... Bingo!

Son seul défaut est son prix, mais là encore, c'est relatif si l'on compare l'achat d'un lot de pile lithium Energizer qui dure 20 ans ou racheter un lot de piles alcalines tous les 5 ans.  

Comme souvent, le prix s'oublie, la qualité reste. 


Le lithium : besoin de fiabilité à long terme 

C'est donc mon choix numéro 1 pour un petit stock de piles à usage uniques "ready to go". ici, on ne se pose pas de questions. On ouvre l'emballage, on met les piles dans l'appareil et on sait que c'est parti pour un moment. 

De plus, les piles Energizer Ultimate Lithium existent en AA et en AAA

S'il faut pouvoir vraiment compter sur son appareil électrique (par exemple dans la lampe frontale avant de partir en rando), alors j'y mets des piles lithium. 

Enfin, c'est LA pile à mettre dans tous les appareils qui "dorment". J'entends par là ceux que l'on utilise rarement, mais sur lesquels on compte en cas de pépin. Typiquement:

  • La radio du BOB (Bug Out Bag ou sac d'évacuation)
  • La lampe frontale du BOB
  • La lampe frontale qui traine au fond de la boite à gant


CHOIX pour les accus rechargeables

Tous les accus ne se valent pas

Il existe de très nombreuses marques en encore plus de déclinaisons.

Je ne connais d'expérience que les Eneloop, les Energizer et les Amazons basics. Les autres marques ont été identifiées sur les sites "d'amateurs de piles et batteries": Photographes, amateurs de radiomodélismes principalement.

À mon avis, le pire avec une pile rechargeable, c'est qu'elle soit déchargée quand on en a besoin. J'ai donc exclu du comparatif qui suit tous les accus "classiques" car ils se déchargent de plus de 50% au bout d'un an, et sont vides au bout de 2 ans.

Tous les accus sélectionnés sont le haut du panier parmi les Ni-MH. J'ai choisi le format AA pour les comparer (1,2V).

Comparatif d'accus les plus orientés résilience

Accu

Capacité (mAh)

Cycles

Autodécharge

Prix pour 4
(2022)

Notre avis

1900

2100

90% après 1 an
70% après 10 ans

12€

2800

1200

70% après 10 ans

6€

2500

500

85% après 1 an

22€

Ladda
(IKEA)

2450

500

80% après 1 an

9€

2500

500

70% après 2 ans

6€

2500

500

65% après 1 an

10€

EBL 2800

2800

1200

10% après 3 ans

8€

Duracell

2500

300

10% après 2 ans

15€

energizer
power plus

2300

1000

10% après 2 ans

10€

Remarques avec ces accus

  • Les deux modèles Eneloop, les Ladda et les Amazon Basics Rechargeables sont toutes fabriquées dans la même usine Japonaise: FDK. Panasonic
  • Vous pourrez comparer les modèles d'une même marque :
    Plus vous augmentez la capacité, plus vous diminuez le nombre de cycles supporté par la pile, et plus vous accélérez l'autodécharge.
  • Relativisez les données constructeurs du tableau précédent : Ce sont des résultats de conditions "labo" : Stockage, utilisation et recharge dans des conditions optimales. Mais ça nous donne un ordre de grandeur


Se projeter dans une utilisation réaliste

Prenons le cas des accus ayant une durée de vie de 500 cycles. Enlevons 20% de sécurité pour une utilisation plus proche de la réalité.

Et encore 20% parce qu'avec le temps va capacité de l'accu va diminuer et on va recharger plus souvent. Ça nous amène à 300 cycles. Maintenant observons le nombre de recharges ce cela fait par an ou par mois :

Durée d'utilisation

1

2

3

4

5

[...]

10

Cycles /an

300

150

100

75

60

[...]

30

Cycles /mois

25

12

8

6

5

[...]

2

Donc une batterie ayant une durée de vie de 500 cycles "théoriques", ramenés à 300 réels, sur 10 ans, ça représente quand même 2 recharges par mois, ce qui est déjà suffisant pour pas mal d'appareils !

Pour moi, soyons clair, le nombre de cycles sur des accus de qualité n'est pas la priorité (elle le serait si j'utilisais quotidiennement de manière soutenue un appareil à pile).

Par contre, limiter au maximum l'autodécharge est selon moi essentiel. 

Ainsi, la valeur sûre est sans contexte les Eneloops sur ce sujet.

Sur le papier, les Powerowls ont l'air bien, mais les différents tests à leur sujet révèlent une sur-cotation de ses performances. On peut alors légitimement remettre en cause l'autodécharge annoncée. Bref, aucune garantie sur la durée.


Qu'en est il des accus AA rechargeables au lithium?

D'abord refaisons le tour des avantages :

  • Très faible autodécharge (Il reste 85% après 3 ans)
  • Effet mémoire négligeable
  • Plus de capacité à volume équivalent
  • Tension élevée et stable

Maintenant les inconvenants :

  • Encore rare au format AA, et même très difficile à trouver en France pour le moment.
  • Chargeur pas si courant.
  • Dangereux si mal stockés ou utilisés (incendie / explosion)
  • De même continuer à charger une pile au lithium déjà chargée la fait monter en température, jusqu'à incendie. Si l'accu est soumis à un court-circuit, même punition.
  • Le lithium s'enflamme au contact de l'air. Même si la forme ronde protège bien les accus de ce risque, attention au percement accidentel.
  • Ils intègrent de l'électronique pour éviter les risques d'explosion mais aussi d'envoyer des pics de surcharge aux appareils. C'est tout de suite, plus d'ingénierie, mais autant de composants qui peuvent être source de problèmes.
  • Lithium "rare" et polluant à l'extraction 
  • Prix encore élevé

Ci dessus un accu au lithium percé : A éviter absolument!


Les accus AA au li-ion sont plus "technologiques"

Les accus AA au lithium sont bien plus technologiques.
Cette image
 montre l'électronique embarquée pour palier aux dangers.

(source : https://www.eblofficial.com)


Autant vous dire que si les avantages sont très intéressants, les inconvénients sont loin d'être anodins, surtout que les accus actuels sont déjà très corrects. Donc pour le moment, je me passe de ses accus.

Accu avec prise USB

Il existe d'autres accus avec une prise USB pour les recharger directement avec un chargeur de téléphone. Pas convaincant. Parfois un peu plus grand qu'une AA classique (ne rentre pas dans les appareils), et surtout, c'est encore plus d'électronique embarquée. Je fais plus confiance à un VRAI chargeur plutôt qu'un micro composant intégré dans chaque pile.


Le cas des accus 18650 au lithium

comparatif entre 1 pile AAA, 1 pile AA et un accu 18650, beaucoup plus gros.

De gauche à droite: AAA, AA et accu 18650


Les accus 18650 sont universels 

Les accus type 18650 ne sont pas des modèles commerciaux à proprement parler. Semblables à une pile AA, mais plus grosse (18mm de diamètre x 65 mm de hauteur, d'où son nom 18650) et sans le petit téton du pole +.

Il s'agit en réalité d'accus utilisés dans l'industrie. Et il y a en a partout autour de vous sans que vous ne le sachiez :

  • Batteries de PC (Entre 4 et 8 selon les modèles)
  • Celles de vos outils électroportatifs
  • Robots type aspirateurs, tondeuses
  • En général les appareil sans fil (aspirateur type dyson)
  • Gros jouets enfant (overboard, voiture électrique)
  • Vélos et trottinettes électriques
  • Cigarettes électroniques
  • Dans un bon paquet de Tesla  (Entre 5000 et 8000 accus selon le modèle de voiture)


Les accus 18650 sont fiables 

Avec ces exemples, vous devinez que ce ne sont pas des batteries de base, et qu'elles sont très intéressantes, notamment d'un point de vue survivaliste.

Point remarquable de ces accus : leur utilisation industrielle font qu'ils ont été sacrément rodés et sécurisés. Dans ces accus, pas d'électronique, la régulation se fait physiquement :

Un accu 18650 est équipé de PTC et CID pour assurer une plus grande sécurité

Image: National Renewable Energy Laboratory

  • Le courant est limité par un PTC (Positive Temperature Coefficient), sorte de rondelle conductrice dont la résistance augmente avec la température et la limite autour de 60°C
  • L'explosion est évitée par un disque, le CID (Current Interrupt Device) qui se dilate sous la pression pour laisser le gaz s'échapper. Le résultat n'est pas cool, car le lithium risque fortement de de s'enflammer, mais au moins pas d'explosion sans prévenir.


Les accus 18650 en bon état sont facilement récupérables

Ainsi, dans tous les appareils cités, vous avez des 18650 reliées entre-elles. Or la capacité de la batterie sera celle de la cellule la plus basse.

Donc s'il y a une seule 18650 HS, vous aurez l'impression que c'est l'ensemble de la batterie qui n'est plus très efficace.

Vous commencez à comprendre qu'il est alors super intéressant de récupérer les 5 valides pour les réutiliser !

L'idée est donc de les récupérer pour fabriquer vous-même vos powerbanks ou batteries grâce à des coques vides prévues pour y loger des 18650.


Une power bank survivaliste, faite maison avec des accu 18650. Cette power bank agit également comme chargeur d'accu 18650.
Détail des entrées et sortie de la power bank survivaliste : 2 sorties USB et 2 entrées. L'une est en micro USB, l'autre une prise iPhone.

Exemple: ce boitier ne coute que quelques euros et permet d'y loger 4 accus 18650 pour en faire votre propre Power Bank en y logeant n'importe quel accu 18650.



ASTUCES sur les piles


Les petits trucs à connaitre qui changent la vie. 


N'achetez pas de piles pour vos réveils, télécommandes, etc.

Pour tous ces petits appareils peu gourmands, vous pouvez utiliser des "fin de piles".

Effectivement, une pile qui n'a plus assez de puissance pour un appareil a encore 40% de jus... Mon réveil fonctionne avec 2 piles AA "vides", ça me fait 6 mois ! Pas mal pour des piles qui n'ont plus de jus 😉

Et si c'est des accus, c'est bien aussi: Cela permet de les décharger à fond pour faire des cycles complets et ainsi optimiser leur durée de vie.


Une pile pour les remplacer toutes

On utilise quasiment jamais les grosses piles C ou D, à part dans les jouets des enfants.

Moralité : Soit on en a qui trainent au fond du tiroir sans jamais servir, soit on en a pas pour le  jour où on en a besoin. Or les C et D, tout comme les AA font 1,5V. La seule différence est qu'elles sont grosses et donc qu'elles ont plus d'autonomie.

Les convertisseurs de piles sont des petits boitier très pratique pour convertir une pile AA en grosse piles C ou D par exemple.

L'astuce consiste à utiliser des convertisseurs de piles, sorte de carcasse de pile creuse, à l'intérieur de laquelle placer une pile ou un accu AA. ET voilà, dilemme réglé!

Et si vous n'avez que des AAA, vous pouvez placer une petite boulette de papier d'alu entre la pile et le contacteur du boitier, ça marche aussi. Veillez juste à faire une petite boule qui ne touche QU'UN SEUL contacteur.


Rangez les piles au propre

On l'a vu, une pile mal entreposée, c'est mauvais. Je recommande fortement de laisser les piles dans leur emballage tant qu'il n'est pas ouvert. Une fois ouvert, placez les restantes dans des boites en plastiques spécialement conçues.

Pour les accus, je vous conseille d'inscrire un sens à respecter pour différencier les pleins des vides. Ça permet de s'y retrouver en un clin d'œil.

Petit détail pratique. J'inscris sur les boites de piles un logo pour m'y retrouver entre les pleines et les vides.

Accu rangé dans une boite spéciale. Le schéma sur la boite indique le sens de rangement permettant d'identifier les accus vides de ceux rechargés.


Ne mélangez pas vos accus

Les accus vieillissent différemment selon leur utilisation. Or quand vous en mettez plusieurs dans un appareil, c'est le plus faible qui limite l'autonomie. Il est donc préférable de les avoir au même niveau d'usure. Pour cela, je les range dans leur boite de 4, et ne mélange pas les séries.

Si vous voulez les trier, utilisez votre chargeur en mode testeur pour les regrouper par capacité.


Identifier la péremption des piles jetables

Afin de ne pas tout déballer à chaque fois, prenez l'habitude avant de ranger le paquet de pile de marquer en gros l'année sur l'emballage.

Ensuite, mettez les dates les plus proches en avant pour prendre celles-là en premier (Le FIFO pour ceux à qui cela parle).

Détail des dates de péremption visible sur 2 piles alcalines AA.

Ci-dessous une pile au lithium périmée depuis 2 ans et demi. Comme vous pouvez le voir, le testeur indique qu'elle est encore utilisable! Bonne nouvelle !

Test d'une pile lithium Energizer Ultimate lithium. Même si cette pile est périmée depuis 2020, le testeur de pile l'affiche encore bonne.
Test d'une pile lithium Energizer Ultimate lithium. Cette pile est toujours bonne sur les bornes du testeur de pile.




Conclusion


Finalement, le sujet des piles, accus et batteries est surtout complexe parce qu'il y a trop de choix, d'informations et de marketing.

Pour résumer, nos recommandations tiennent en 7 points :

Partagez cet article !

Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste pertinent qu'il est particulièrement judicieux d'avoir. 

Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases et vous donner des idées..

Couverture du Ebook gratuit: Les 15 objets simples qu'il faut prévoir "au cas où" de Mouton Résilient. 2e version, revue et augmentée.
Mouton-Résilient Logo

Mouton-Résilient

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des principes simples dans le but d'être plus indépendant avec une meilleure qualité de vie. En prime, cela permet de bien mieux surmonter les crises et les situations d'urgence et d'envisager l'avenir plus sereinement. [En savoir plus sur notre équipe et nous contacter] 

En cas de suggestions ou de remarques, vous avez à votre disposition un espace commentaire dédié sous les articles (votre commentaire sur le blog restera parfaitement pérenne, bien au contraire des réseaux sociaux éphémères). 

28 commentaires sur “Piles et Batteries pour la Résilience Énergétique : Stockage, Recharge, Autonomie et Solutions”

  1. très bon article.
    concernant les piles rechargeables, j’utilise des ikea ( anciennes 7/8 ans), des ikea ladda ( plus récentes 5/6 ans ) et des lidl ( depuis 5 ans )
    les 2 ikea ont beaucoup d’auto décharge ce qui laisse supposer que les ladda actuelles doivent etre différentes, les piles lidl en ont peu, sont faciles à trouver lors des promos et attractatives ( 3.99 euros les 4 )
    pensez qu’une pile rechargeable n’est pas infaillible et peu rendre l’ame bien avant sa fin de vie théorique, même controllée et rechargée périodiquement ( comme tout accu, pile ou batterie d’ailleurs )

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour RD et merci.
      Oui, une pile rechargeable peut rendre l’âme plus vite. Les 2 raisons les plus courantes sont la qualité de l’accu, ou celle du chargeur qui n’est pas “smart” (arrêt automatique quand l’accu est plein). La fonction “refresh” de certains chargeurs (cf. OPUS) permet de rattraper pas mal de fautes de chargement.
      Pour optimiser vos accus : décharges complètes et lentes, charges également complètes et lentes, bon chargeur, bons accus, stockage au propre 😉

  2. EXCELLENT !!
    Depuis le temps que je recherche un explicatif général sur le sujet, je suis très content de le découvrir chez Mouton Résilient.

  3. Alors qu’on nous parles de pénurie d’énergie à venir, voilà bien un article qui tombe pile poil 😀
    Blague à part, franchement, je dois dire que vos articles donnent enfin du biscuit à se mettre sous la dents. Cela change des nombreux blogs avec des articles lus en 3 minutes et qui ne font que brasser du vent. Merci d’aller au bout des choses, je sais que cela demande beaucoup de temps.
    Ben

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Merci 😉 Effectivement, c’est notre credo!
      On est passé par là aussi, on a décidé de faciliter le boulot pour les suivants 🙂

  4. Merci pour l’article! Il y a quelques année je me suis fait un beau stock de piles. Mais alkaline 😥. Je fais quoi maintenant?

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Hervé.
      Pas de panique, même si ça n’est pas l’idéal, c’est tellement mieux que rien!!
      Je ne connais pas vos habitudes, mais j’ai envie de vous conseiller de consommer votre stock petit à petit et remplacez-le par un meilleur choix ensuite. Si vous utilisez aussi des accus, je vous conseille de les remplacer temporairement par votre stock de piles, afin de ne pas trop jouer avec leur limite de durée de vie.
      Je vous avoue avoir fait une erreur équivalente dans ma jeunesse avec un tas de piles Lidl qui étaient bien notées à l’époque! Le principal est d’apprendre de nos erreurs 😉

  5. Bonjour.
    Effectivement c’est finalement simple! Dommage que je n’ai pris conscience des avantages des piles plus tôt. Exemple: Mes phares de vélo: Je me suis fait avoir plusieurs fois avec les batteries à plat, et elles prennent un temps monstre à recharger. Et 2ème point les câbles évoluent, et maintenant je me traine des mini usb, des micro usb, des usb que je connais pas, et bientôt des usbc… bref petit à petit je re-priorise les piles…

  6. Bonjour. Merci pour l’article. Pour moi, une pile c’était une pule, plus on la payait cher, plus elle durait…
    Je vais me convertir aux accus je crois bien! Je savait pas qu’on pouvait les charger facilement avec un petit panneau. Ca prend combien de temps avec un ciel un peu couvert?

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour,
      Au minimum le double.
      Mais plus le panneau sera grand, plus vous pourrez charger même par temps très couvert. Si c’est l’unique but, c’est un peu luxueux, mais au moins cela permet de charger même par temps gris et de ne pas limiter l’utilisation de votre panneau aux journées ensoleillées.

  7. Super intéressant cet article ! vous n’avez décidemment rien à voir avec les autres sites survivalistes…

    Je ne parle même pas des chaines YouTube ou ça vole au raz des paquerettes en s’écoutant parler pour dire la même chose que tous les autres !

    Et un abonné à votre newsletter de plus ! (votre ebook est excellent)

  8. Excellent!
    Je suis dans le milieu survivaliste depuis maintenant 5 ans. Je bouffe à tous les râteliers comme on dit ^^ VW et piero sur patreon, SAC, RU, La résilience, APS, Vick, et bien sur votre blog!
    Franchement bravo à vous les gars, vous proposez régulièrement du contenu non seulement utile au quotidien et qu’on ne voit nul par ailleurs.
    J’en profite pour demander : avez vous un article prévu sur et la protection du logement?
    Si oui, vraiment hâte de le lire vos points de vu et conseils !

  9. Très bel article bien complet. Il y a fort longtemps que je récupère des piles usagées pour alimenter mes télécommandes (provenant de claviers et souris d’ordinateurs de mon taf).
    Je désossais également les accus de PC portables pour fournir mes connaissances en 18650, consommateurs de clopes électroniques.
    Je me suis récemment acheté deux powerbanks que j’alimenterai également d’accus de récups.
    Depuis peu je récupère les accus de tablettes et smartphones cassés, dans l’espoir dans faire quelque chose un jour ☺️.
    J’avais zappé les 2032 rechargeables. Mais vu la durée de vie d’une jetable, je ne vois pas l’intêt d’investir. D’autant qu’elles se récupèrent facilement dans les vieux PC.
    Je passe du coq à l’âne mais merci pour ton livre sur l’eau. La bible par excellence.
    Côté autonomie, j’ai toujours un bon vieux réveil qui se remonte, une montre automatique et une montre à remontoir 😊.
    Très bonne continuation et merci pour tout ☺️☺️☺️.
    J

  10. merci pour cette synthèse argumentée par des choix ; je connaissais les excellentes Eneloop Pro que je possède depuis plusieurs années, je découvre les Energizer Ultimate Lithium : merci de l’info !

  11. Bonjour,

    je signale juste une erreur dans le paragraphe sur les grandeurs physiques :

    la consommation de ta lampe s’exprime en Ampère, pas en Ampère heure. (éventuellement en watt, mais si on est à voltage fixé, cela revient au même)
    On a alors pour une lampe de 2A et une batterie de 2Ah une autonomie de 2Ah/0.5A = 4h. (on remarque au passage que le calcul des unités est aussi cohérent ici)

    Tu dis également que l’intensité est une mesure de l’autonomie, ce qui n’est pas le cas.
    C’est une mesure du débit d’électrons maximum que la batterie peut fournir à un instant donné. L’autonomie se rapproche davantage de la capacité que de l’intensité. (pour une intensité donnée, plus la capacité est grande, plus tu peux maintenir cette intensité longtemps)

    Merci pour ton travail très instructif, et bonne journée

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour David. Merci pour ta remarque, en effet, j’ai modifié mes explications en cours de rédaction (j’avais commencé par expliqué les Ah), et j’ai mal fait mes corrections! Corrigé grâce à toi!

  12. “Un jour qui sait, vous pourriez même faire vos courses dans les bacs de recyclage !”
    Oui, de préférence dans les magasins de sports (décathlon) ayant un rayon vélo électrique. On peut y récupérer des batteries de vélo “HS”.

    Comme dit dans l’article, une 18650 de morte et la batterie est poubelle. C’est souvent la BMS qui arrête la charge ou la décharge. Ce qui fait une énorme quantité de 18650 encore utilisable récupérées d’un coup.

    Si vous demandez, il y a peu de chance que l’on vous laisse récupérer la batterie. Par chance, il y a aussi peu de chance qu’il y ait des caméras qui regardent les poubelles… Ces batteries n’étant pas recyclées, vous ferez même un geste pour la planète.

    Bref vous avez alors deux options: trouver la ou les cellules usées et les changer pour utiliser la batterie / la revendre, ou utiliser les 18650 à l’unité comme avec la power bank vide proposée, ou alors en recréant une batterie.

    Les batteries “HS” de vélo, outillage etc peuvent aussi se trouver sur le boncoin. Si vous savez y faire, ça peut être un bon deal. Une batterie HS achetée 5€, réparée puis revendue 40€ ou utilisée vous évitant l’achat d’une neuve.

    En tout cas, merci pour l’article. Super bien détaillé comme d’habitude.

  13. Bonjour, merci pour ces lumières !!!
    Je possède le chargeur ARE-D2 de chez Fenix.
    Est-ce un bon chargeur ?
    Merci pour ce que vous faites.

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Dan. Le chargeur Fenix ARE D2 a de très bons points:

      • Il est petit, alimenté en USB,
      • accepte les accus lithium (dont les 18650),
      • Propose des charges lentes (0,5A),
      • Petit plus vraiment sympa: Peut être utilisé comme powerbank
      • et surtout il est smart (charge individuelle, arrêt quand l’accu est plein).

      Ca en fait un excellent chargeur surtout en cas de voyage, adaptable facilement sur panneau solaire. Seul petit bémol: Pas de vrai fonction décharge (si ce n’est son utilisation en powerbank), pas d’usb-c, et 2 emplacements seulement

  14. mille mercis pour offrir avec clarté, précision et références un article sur un sujet tecnhique et complexe. Vous donnez des détails dans un langage adapté aux profanes- c’est mon cas- j’ai tout compris et j’ai compris mes erreurs passées et noté mes futurs achats.
    Si une poignée de criminels nous prépare des années sombres, vous en êtes les antidotes!!
    je transmets votre article et le lien pour votre excellent ebook à mon entourage large afin de pourvoir à plus de résilience et de bienveillance donc d’Amour!! Que la Grâce du divin vous protège.

  15. Bravo et merci pour vos dossiers toujours très détaillés et vraiment utiles. Je vous suis depuis pas mal de temps et vous êtes ma référence en terme de préparation.

  16. Bonjour,

    Excellent article effectivement et certainement une connaissance à posséder.
    A titre de partage, j’utilise depuis quelques années maintenant les AA rechargeables dans des petites lampes d’extérieur solaire, pour éclairer mon rdc la nuit. Plus besoin de détecteur pour les escaliers qui préfère les piles jetables aux rechargeables.(3xAAA) Recharge dans le jardin en journée et lumière jusqu’à 3/4h du matin parfois plus (moins de recharge l’hiver). C’est bien aussi que parliez des panneaux solaires car justement je pensais à en installer un sur un intérieur de velux pour avoir un point de recharge en journée le week-end. (sans me soucier s’il pleut ou s’il fait trop chaud).
    De même je lorgnais récemment sur les accus de brosse à dents Oxxx-B. Apparement en sachant faire sauter 3 points de soudure (donc une compétence utile) on a accès à l’accu et donc on peut prolonger la durée de vie de l’appareil des années.
    Merci pour votre travail et vos conseils, qui permettent aussi de prendre conscience de nos modes de consommation erronés.

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Merci à vous pour le partage! Effectivement les lanterne solaire rechargent des accus AA. Pensez à rafraichir ces accus de temps en temps pour améliorer leur durabilité.
      Et pour ceux qui utilisent des brosses électriques, sachez que la moins cher des Oxxx-B utilise 2 piles AA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouton Résilient: Survivalisme, autonomie, low-tech

À propos de nous

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible...[en savoir plus sur notre équipe]

Mouton Résilient sur Facebook Mouton Résilient sur Instagram Mouton Résilient sur Youtube Mouton Résilient sur Pinterest Mouton Résilient sur Odysee Mouton Résilient sur Telegram

Voir les livres écrits par Mouton Résilient    Recevoir le bon plan Berkey


 

© Mouton Résilient 2019-2024  -   Plan de site  -   Contact & newsletter  -   Partenaires  -   Politique de confidentialité
 

Success message!
Warning message!
Error message!