Aller au contenu

Javel pour rendre l’eau potable : tout savoir en 9 points

L’eau de javel est un produit particulièrement intéressant en situation dégradée, mais également pour le quotidien. Qui n'en a pas utilisé ?

En effet, L’eau de javel permet d’effectuer une désinfection chimique puissante. C’est écrit dessus : « Tue 99.9 % des microbes, virus et bactéries ». 

Elle permet de désinfecter les surfaces bien sûr, mais aussi de rendre une eau potable en y ajoutant quelques gouttes d’eau de Javel. Donc, si vous ne pouvez pas faire bouillir votre eau, l’eau de javel est la 2e méthode la plus courante pour se débarrasser des pathogènes présents dans l'eau. 

Cependant, il y a des précautions à prendre. On ne fait pas n'importe quoi avec un produit chimique.

Voyons rapidement ce qu'il faut savoir avec l'Hypochlorite de sodium et la potabilisation de l'eau pour la boire.


astuce pour compter des goutes d'eau ou d'eau de javel

Comment désinfecter l'eau en cas d'urgence avec de la javel ?


Synthèse des informations essentielles présentes dans cet article 

  1. Procurez-vous une eau de javel liquide, sans parfum et non périmée
  2. Le nombre de gouttes dépend de la concentration de votre eau de javel.
  3. Mettre 4 gouttes d'eau de Javel par litre d'eau à traiter (eau de javel liquide concentré à 2.6% - la plus répandue au supermarché).
  4. Bien agiter puis laisser agir 30 minutes
  5. Avant de boire, laisser votre eau s'aérer dans une carafe pour enlever le goût de la javel.




Pourquoi vouloir désinfecter de l'eau avec de l'eau de javel


La désinfection de l'eau de boisson à l'Hypochlorite de sodium est une compétence simple à maitriser, et qui peut faire la différence dans une situation d'urgence. 


Pourquoi vouloir désinfecter de l'eau avec de l'eau de javel ?

Pour la boire bien entendu ! Pour mémoire, un humain en bonne santé ne peut pas survivre à plus de trois jours sans boire

Vous comptez sur l'eau du réseau ? Vous pensez que ça ne craint rien ? Que c'est automatique ? Que c'est résilient et low-tech ? Pas vraiment !

Dans certaines situations d'urgence, il se peut que vous n'ayez plus accès à l'eau potable du réseau. Inondations, glissement de terrain, blackout, rupture de canalisation, etc. 

Dans ce cas, vous pouvez compter sur votre stock d'eau en bouteille bien sûr (voir l'article pourquoi avoir un petit stock de packs d'eau). Cette petite réserve tampon va, dans la plupart des cas, suffire à vous procurer assez d'eau potable pour surmonter le problème. 

Le temps que les services de secours s'organisent. 

Seulement, un stock d'eau potable n'est pas éternel et si vous tombez à cours, vous n'avez que deux options: 

  • Vous pouvez toujours compter sur le fait qu'il y aura toujours un pompier ou quelqu'un pour vous venir en aide et pour vous tendre un pack d'eau,
  • Ou vous pouvez également faire preuve de prévoyance et d'indépendance en maitrisant cette compétence survivaliste essentielle : savoir désinfecter et rendre potable de l'eau avec quelques gouttes d'eau de javel.


Rendre potable une eau non potable

En effet, sans eau au robinet ni stock d'eau potable, vous avez quand même certainement accès à de l'eau autour de vous: une cuve d'eau de pluie, une rivière, un lac, ou même une source.  

Cependant, boire directement cette eau sans la désinfecter, c'est la garantie de tomber malade (au mieux) ou de finir à l'hôpital : virus, bactéries, protozoaire et autres joyeusetés sont en effet présents dans l'eau à son état naturel. 


Hypochlorite de sodium : un désinfectant efficace

Je le disais dans l'intro, l’Hypochlorite de sodium permet d’effectuer une désinfection chimique puissante. C’est écrit dessus : « Tue 99.9 % des microbes, virus et bactéries ». 

Ce n'est pas pour rien s'il y en a dans l'eau du robinet. Cela permet d'assurer que l'eau reste potable à travers tout son cheminement entre l'usine de potabilisation et votre robinet.

Mais encore faut-il savoir faire le bon dosage et utiliser la bonne eau de javel

Pas de panique, c'est très simple, je vous explique tout ci-dessous. 




Les règles à respecter pour potabiliser l'eau à la javel


Mise en garde : cet article explique comment rendre de l'eau potable via de l'eau de javel liquide qui ne contient QUE de l'hypochlorite de sodium. Par conséquent, je ne vous conseille PAS d'utiliser de pastilles de javel pour désinfecter votre eau de boisson. Il est en effet difficile de savoir ce que contiennent exactement ces pastilles.


Il y a 4 règles à respecter pour purifier de l'eau avec de l'eau de Javel liquide


1. uniquement pour de l'eau claire

Pour assurer une désinfection efficace de votre eau, il est nécessaire d’avoir une eau claire.

Si ce n’est pas le cas, il est donc impératif de respecter les étapes préliminaires (décantation et filtration de fortune à travers du tissu, d’un essuie-tout ou filtre à café) afin d’obtenir une eau claire. Là, l’utilisation de l’eau de javel sera efficace.


2. uniquement de l'eau de javel sans parfum

Ce qui compte avant tout, c’est de ne pas utiliser l’eau de javel parfumée (citron, lavande, eucalyptus ou autre parfum) pour désinfecter de l’eau de boisson.

Ces parfums de synthèse sont toxiques. À réserver pour la désinfection des sols et des surfaces.

Pour mémoire, le principe actif de ce produit chimique se nomme l’hypochlorite de sodium.

Il faut utiliser uniquement l’eau de javel qui ne présente QUE ce produit sur l’étiquette.


3. Péremption de l'eau de javel

L’eau de javel se conserve mal et perd rapidement ses propriétés. En règle générale, plus sa concentration est élevée, moins bien, elle se conserve. 

Par chance, la version la moins concentrée (à 2.6 % de chlore actif) est également la plus courante en France. Stockée dans de bonnes conditions (à l’abri de la lumière et de la chaleur) elle peut être utilisé jusqu’à 1 an après la date sur l’emballage.

Avoir un bidon de javel non parfumée est essentiel à la maison. Il vaut mieux un bidon concentré à 2.6 % (qui se conserve mieux) et faire une rotation tous les 6 mois/1 an. Pour info, avec seulement 1L de javel, vous pouvez désinfecter jusqu’à 1000L d’eau de boisson.


4. adapter le traitement de l'eau en fonction de la concentration de Javel

Ensuite, il faut savoir que l’eau de javel existe en différentes concentrations. Il faut donc adapter le nombre de gouttes en fonction de la concentration du produit que vous avez entre les mains.

C'est ce que nous allons voir immédiatement ci-dessous :




Combien de gouttes de javel pour purifier l'eau 

Il faut 4 gouttes d'eau de javel concentré à 2.6% par litres d'eau pour purifier de l'eau claire

En France, l'eau de javel la plus répandue est concentré à 2.6%.
Pour désinfecter de l'eau afin de la boire et à cette concentration,
il faut mettre 4 goutte d'eau de javel par litre d'eau. 


1. mettre la bonne dose de javel en fonction de sa concentration

  • Eau de javel à 1 % => 10 gouttes par litre d’eau
  • Eau de javel à 2.6 % => 4 gouttes par litre
  • Eau de javel à 4 à 6 % => 2 gouttes par litre
  • Eau de javel à 7 à 10 % => 1 goutte/par litre

Les différentes nomenclatures utilisées par les industriels entretiennent la confusion.

Si les multiples informations semblent parfois compliquées à traduire, sachez que la teneur en chlore actif (c.a.) peut être exprimée en % c.a. OU en g/L OU en % en poids.


Ce tableau synthétique aide à s’y retrouver :

Inscription sur des étiquettes d’eau de javel du commerce

« Moins de 5 % d’agents de surface non ioniques. Hypochlorite de sodium 2.7 % en poids »

« Hypochlorite de sodium à 2.6 % de c. a (m/m). »

« 3.6 % c.a. »

« Hypochlorite de sodium : 3.7 % en poids. »

« Berlingot à diluer 4.8 % de chlore actif »

Ce qu’il faut bien comprendre avec ces différentes informations



Dans tous ces exemples, seule la concentration change. Les différentes informations après le symbole « % » veulent dire la même chose. Pour connaître le nombre de gouttes selon la concentration, référez-vous un à l'encadré noir ci-dessus.

En cas de doute (bidon d’eau de javel proche de la péremption, eau douteuse, trouble…), doublez le nombre de gouttes ou préférez plutôt utiliser la technique de l’ébullition pour désinfecter votre eau.


2. laisser agir

On met les gouttes, on mélange et on laisse reposer le temps que la javel fasse son effet. Attendre 30 minutes est recommandé dans la plupart des cas. Certains virus très résistants ne meurent qu’au bout de 2 h…


3. attendez un peu avant de la boire

Laisser votre eau traitée à l'Hypochlorite de sodium un moment à l’air libre dans une carafe permet à la javel de s’évaporer et d’en améliorer le goût. Bien entendu, si vous êtes pressé, cette étape est facultative, c'est du confort.


Le goût et l'odeur de l'eau après traitement à la javel

Une eau traitée à l’eau de javel sent légèrement l’eau de javel et en a légèrement le goût. Cela peut être un problème pour accepter/faire accepter cette eau, en particulier avec les enfants. Cependant, quand on en est à désinfecter notre eau de boisson à la javel, c’est qu’il s’agit d’une situation d’urgence. Un léger goût ne va pas vous tuer. Une eau potentiellement contaminée peut en revanche vous rendre malade, voire pire.




Petit matériel et astuces pratiques


astuce pour compter des goutes d'eau ou d'eau de javel

Le top est d'avoir une pipette pour compter les gouttes d'eau de Javel.

Mais faute de ne pas en avoir sous la main, la photo ci-contre vous fait voir un système D pour improviser un goutte à goutte.  

L’astuce consiste à verser un peu de Javel dans le bouchon, y tremper un bout de papier absorbant (mouchoir, PQ, sopalin, etc.) et se servir de ce dernier comme compte-goutte.




[Instant pub]
L'eau - Manuel pratique


Avant de poursuivre un peu plus bas avec la FAQ eau de Javel, sachez que cet article est un extrait adapté de mon manuel pratique sur l'eau, numéro 1 des ventes sur Amazon depuis sa sortie. 

Voici la présentation vidéo du livre en 1 min 30 (Et si vous voulez nous soutenir gratuitement alors, likez, commentez et abonnez-vous à ma chaine YouTube 🙂 )


Si le sujet de l'eau vous intéresse, alors cliquez sur le bouton jaune pour en savoir plus.

RÉSILIENCE ! L'EAU - MANUEL PRATIQUE

Depuis 2021, le livre de référence qui vous explique TOUT ce que vous devez savoir sur l'eau de A à Z.

Livres survievaliste no1 meilleure vente amazon
  • Comment la collecter
  • Comment la gérer
  • Comment la transporter 
  • Comment la stocker
  • Comment la filtrer 
  • Comment la purifier
Résilience! L'eau: Pour tout savoir pour assurer votre autonomie et votre résilience sur le sujet de l'eau


[Fin de l'instant autopromotion sans complexes]




Hypochlorite de sodium VS vinaigre VS huile essentielle VS poudre de perlimpinpin


La bataille qui n’a vraiment pas lieu d’être. Il se trouve que l’Hypochlorite de sodium fait peur à beaucoup de monde de nos jours. En effet, pour des raisons écologiques, d'idéologie, de recherche de buzz, de morale bienpensante ou par méconnaissance, certains cherchent à lui trouver un substitut à tout prix.

Or, dans une situation dégradée, il faut faire la part des choses entre convictions écologiques et risques sanitaires pour sa famille.

En cas d’évènement SHTF (Shit hit the fan) ou de situation de crise, on ne rigole plus avec la qualité de l’eau. Les risques sont sérieux, voire mortels : dysenterie, choléra, fièvre typhoïde…

Vinaigre, huiles essentielles et autres méthodes alternatives NE SONT PAS des solutions à envisager pour désinfecter votre eau.

Finalement, ce n’est pas pour rien s’il est écrit « Tue 99.9 % des microbes, virus et bactéries » sur un bidon d’eau de javel, MAIS PAS sur un flacon d’huile essentielle ou un bidon de vinaigre ménager. Emmètre des doutes pour ne pas se faire berner par le système est parfaitement sain, mais il ne faut pas tout confondre. 

À chacun ses choix, vous êtes adulte et responsable de vos décisions.

*****

Pour aller plus loin, voici ci-après une F.A.Q. sur l'Hypochlorite de sodium suivi d'une vidéo récapitulative et explicative sur la Javel en général.



Javel : foire aux questions


Petite F.A.Q. des questions fréquemment posées sur la Javel. Encore une fois, tout est question de bon sens ainsi que de dose et fréquence. Si vous avez d'autres remarques ou questions, alors vous avez la partie commentaire à disposition.

Différence entre eau de javel et chlore ?

L’eau de Javel ou hypochlorite de sodium est un produit chloré. Seulement, la concentration en chlore actif de l’eau de javel est très faible.

Y a-t-il un risque à utiliser de l’eau de javel dans mon eau de boisson ?

Tout est question de respect des doses.

Tout d’abord, gardez à l’esprit que l’eau de javel est un produit puissant et dangereux. Pour rappel, ces pictogrammes figurent sur tous les bidons de javel :

pictogramme eau de javel

À ce propos, j’attire l’attention des plus sceptiques sur le fait que l’eau qui sort du robinet et nous sert tous les jours à boire, cuisiner, nous brosser les dents, nous laver et tirer la chasse contient de la javel

En effet, dans les étapes de productions de l’eau potable, la javel est non seulement l’une des méthodes employées pour désinfecter l’eau, mais à la fin du processus, l’usine ajoute aussi un peu de javel dans l’eau afin d’éviter toute contamination entre le moment où elle quitte l’usine et le moment où elle coule chez vous.

Maintenant que la mise en garde est faite, sachez que suffisamment diluée, la javel ne présente pas de risque majeur. C’est même l’un des produits les plus largement employés à travers le monde, sous diverses formes, pour la désinfection de l’eau.

J’ai mis trop de gouttes d'eau javel dans mon eau à rendre potable, c’est grave ?

Rassurez-vous, en cas de surdosage, vos sens vont se charger de vous faire savoir qu’il y a un problème. Si vous mettez trop de gouttes d’eau de javel, non seulement l’eau va avoir une très forte odeur de javel (première alerte), mais elle sera aussi vraiment dégueulasse à boire et donc indésirable.

En cas de surdosage, il vaut mieux diluer la dose de javel en rajoutant de l’eau pour rattraper le coup et rester dans les proportions indiquées.

Est-ce que je peux utiliser de la javel en pastille pour rendre mon eau potable

Il est difficile d'obtenir des informations sur la composition exacte de la javel en pastille. De plus, les informations changent d'une marque à une autre. Certaines affirment une conservation illimité, d'autre d'une année... Bref, tout cela est flou.

Pour ces raisons, je ne vous conseille PAS d'utiliser de pastilles de javel pour désinfecter votre eau de boisson. 

Cet article concerne l'EAU de javel liquide, qui ne contient QUE de l'hypochlorite de sodium.


 

Est-ce que je peux utiliser de l'Hypochlorite de sodium en pastille pour rendre mon eau potable

Il est difficile d'obtenir des informations sur la composition exacte de la javel en pastille. De plus, les informations changent d'une marque à une autre. Certains affirme une conservation illimité, d'autre d'1 année... Bref tout cela est flou.

Pour ces raisons, je ne vous conseille PAS d'utiliser de pastilles de javel pour désinfecter votre eau de boisson. 

Cet article concerne l'EAU de javel qui ne contient QUE de  


 

Quelles sont les limites de l'eau de javel pour purifier de l'eau claire ?

  • Il faut garder à l’esprit que si l’eau de javel est un désinfectant capable de tuer les organismes pathogènes vivants dans l’eau, elle n’enlève pas les éléments chimiques (huile, sel, pesticide, hydrocarbures, etc.). 
  • Son efficacité est limitée contre des agents pathogènes du type protozoaire, en particulier Cryptosporidium, et contre certains virus.
  • Une forte turbidité (eau trouble) peut aussi protéger les micro-organismes des effets de la désinfection.

Peut-on utiliser de l'eau de javel pour la conservation longue durée de l'eau potable ?

L’eau de javel est également très utile pour assurer la conservation de l’eau potable. Que ce soit de l’eau du robinet ou de l’eau que vous avez traitée vous-même (décantation > filtration > désinfection) en cas de nécessité.

L’ajout de quelques gouttes dans le récipient avant de le fermer et de l’entreposer permet d’empêcher une prolifération de micro-organismes dans votre stock d’eau et garantit un stockage dans les meilleures conditions.

L’eau peut ainsi être conservée jusqu’à 1 an. Une rotation annuelle est donc recommandée.

L'Hypochlorite de sodium n'est-il pas néfaste pour la vie des animaux marins ?

L'eau de Javel la plus utilisée se transforme en sel et en eau. Le reste est traité en toute sécurité par les usines de traitement des déchets municipaux. 

L'eau de Javel ne formera-t-elle pas des dioxines dangereuses ?

Lorsqu'il est utilisé pour le nettoyage et la désinfection de tous les jours, l'eau de Javel ne peut pas produire de dioxines nocives.  

L'eau de Javel n'est-elle pas en fait un pesticide ?

Bien que la plupart des produits à base d'eau de Javel soient principalement des désinfectants, certains d'entre eux peuvent en fait être utilisés comme pesticides.  

L'eau de Javel n'est-elle pas un produit chimique cancérigène ?

Non, le Center for Disease Control and Prevention (CDC) a conclu que l'eau de Javel ne cause pas le cancer. Encore une fois, tout est question de dose et fréquence : en utiliser tous les jours en grosse quantité, ce n'est pas la même chose qu'en utiliser ponctuellement à faible dose en respectant ce qui écrit sur l'étiquette. Finalement, c'est vous qui voyez...

Que faire en cas de javel dans les yeux

Tenir l’œil bien ouvert et rincer lentement et délicatement avec de l’eau pendant 15 à 20 minutes au minimum. Appelez les pompiers ou le centre antipoison. 

Que faire en cas de javel sur la peau ?

À l'instar d'une brûlure ou d'une projection dans les yeux, l'eau est la solution.

Rincez immédiatement à l'eau pendant plusieurs minutes. Enlevez les chaussures et les vêtements contaminés. Ces mesures devraient suffire. Si une irritation survient malgré tout, demandez l’avis d’un médecin.

Que faire si on a avalé de l'Hypochlorite de sodium ?

- Bien boire pour rincer et pour diluer le produit et diminuer l’effet irritant

- En cas de mal à l’estomac, un médicament protecteur d’estomac peut être administré

- En cas d’ingestion d’une grande quantité, donnez de l’eau à boire et envoyez immédiatement la victime à l’hôpital.  

- Ne pas se faire vomir

- Ne rien manger

en cas d’ingestion d’une petite quantité d’eau de Javel, donnez de l’eau à boire pour diluer le produit et diminuer l’effet irritant. En cas de mal à l’estomac, un médicament protecteur d’estomac peut être administré. En cas d’ingestion d’une grande quantité, donnez de l’eau à boire et envoyez immédiatement la victime à l’hôpital.

source  : centre antipoison




La javel, c'est quoi exactement ?


Petite vidéo de 5 minutes qui récapitule différentes utilisations de l'Hypochlorite de sodium dans un usage domestique. Évidemment, ce n'est pas plus dangereux qu'autre chose si on sait lire les étiquettes et que l'on ne fait pas n'importe quoi avec.

Comme toujours, il est question de faire preuve de bon sens.




L'eau de javel : un truc à avoir chez soi


Pour le prix que ça coute, l'Hypochlorite de sodium est l'un de ces éléments important à avoir chez soi.

À l'annonce d'une catastrophe ou d'une pénurie, si comme moi, vous avez déjà chez vous un petit stock d'eau potable et un stock général pour affronter les situations de crise, ou un stock de carburant, alors au lieu de me ruer au supermarché pour du PQ, des pâtes et de la bière, je me contente de reprendre un bidon de javel tout neuf, juste au cas où. 

Avoir un bidon d'eau de javel non parfumée, la moins concentrée possible (2.6%) et non périmée vous donne une nouvelle corde à votre arc.

Si le réseau d'eau public assure une eau potable 99% du temps, en tant que citoyen prévoyant, mieux avoir des plans B pour assurer cette ressource vitale pour nos proches dans toutes les situations.

Que ce soit en ayant un filtre à gravité Berkey (vivement conseillé, car nettement plus simple et résilient) à la maison ou en sachant désinfecter l'eau à l'aide d'eau de javel. 


Autres articles

Comparatif 50 matelas de trekking
Comparatif des meilleurs sacs de couchage
Image d'un batteur manuel vintage avec une poignée en bois, illustrant des outils de cuisine low-tech. En haut, le texte "CUISINE LOW-TECH" en lettres noires et jaunes souligne l'aspect durable et sans électricité des gadgets culinaires présentés. En bas à droite, le logo du site "Mouton-Résilient" est visible, représentant l'engagement envers des solutions écologiques et autonomes pour la cuisine.

Partagez cet article !

Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste pertinent qu'il est particulièrement judicieux d'avoir. 

Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases et vous donner des idées..

Couverture du Ebook gratuit: Les 15 objets simples qu'il faut prévoir "au cas où" de Mouton Résilient. 2e version, revue et augmentée.
Mouton-Résilient Logo

Mouton-Résilient

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des principes simples dans le but d'être plus indépendant avec une meilleure qualité de vie. En prime, cela permet de bien mieux surmonter les crises et les situations d'urgence et d'envisager l'avenir plus sereinement. [En savoir plus sur notre équipe et nous contacter] 

En cas de suggestions ou de remarques, vous avez à votre disposition un espace commentaire dédié sous les articles (votre commentaire sur le blog restera parfaitement pérenne, bien au contraire des réseaux sociaux éphémères). 

34 commentaires sur “Javel pour rendre l’eau potable : tout savoir en 9 points”

  1. Bah moi j’en pense que l’article tombe à pic, j’ai testé la technique dans la semaine. ^^

    Du coup je vous livre mon RETEX, parce que j’ai bu de l’eau javelisée.
    Petite anecdote, la Javel que j’achète mentionne 100% d’efficacité.

    Tout d’abord, j’ai cherché à connaitre le dosage en ML, et non en goutte.
    J’ai des seringues dans mon matos médical, autant qu’elles servent intelligemment.
    En fouillant le net, j’ai vu une recommandation de 300ML pour 1000L d’eau.
    Donc je suis parti sur 0.3ML pour 1L d’eau claire, très claire même.

    Ensuite, j’ai versé un peu de javel dans le bouchon, sans la verser dans le récipient final.
    Il m’a paru super important de prévoir un intermédiaire, pour éviter le surdosage.
    Faire tomber quelques gouttes de trop, je ne voulais pas prendre le risque.

    Une fois le dosage fait en seringue, je l’ai vidé délicatement dans ma bouteille d’eau.
    J’ai vu que cela ne faisait 4 ou 5 gouttes (bouteille de 1.5L), soit le bon dosage.
    Mon premier réflexe a été de sentir l’eau, on aurait dit l’odeur de la piscine municipale. ^^

    Après avoir secoué la bouteille, j’ai laissé reposer une journée.
    Avant de la boire, je l’ai sentie, puis je l’ai prise en bouche, au début sans avaler.
    Je n’ai pas senti d’arrière-goût, donc j’ai bu quelques gorgées.

    J’avoue que je suis resté prudent, j’ai espacé mes prises d’eau claire javelisée.
    J’ai u de l’eau normale entre les deux, le but n’étant pas d’être malade mais de tester.

    Aujourd’hui, je peux affirmer que la méthode fonctionne, mais que :
    * faut être prudent et prendre le temps de bien doser
    * faut prévoir de quoi ne prélever QUE la quantité à verser pour éviter un surdosage
    * faut pas avoir peur de se lancer si on doit utiliser cette méthode

    Je pense que je referai quelques tests, avec grande prudence toujours.
    Pour ma résilience en purification d’eau, ce ne sera jamais ma méthode principale.

    1. Bonjour je suis infirmier la règle pour nos dosage c est 1 ml égal 20 gouttes. Donc pour 4 gouttes par litre on est à 0.2 ml .

    2. Bonjour,

      Je cherche à clarifier l’eau de mon réservoir. Je vis à l’année sur mon bateau et je fais le plein moins d’une fois par mois, voir tous les deux mois, à partir du service d’eau. J’ai une capacité de 180 litres.

      Donc, si je comprends bien, il faudrait que j’ajoute 0,30 ml x 180 de javel, soit 54 ml. Pourriez-vous, s’il vous plaît, me confirmer ma compréhension de la méthode ?

  2. Bonjour Pierre Mouton Resilient
    Merci pour cet article très instructif en effet il me manque un truc super important……
    La bouteille de UN litre
    J’ai un bidon de 5 et 2 réserve de comprimés 1 pour 5 litres
    Ayant tendance à faire un peu plus à chaque fois je ne connais pas la teneur exact de mon bidon
    En plus de la javel non parfumé j’ai du permanganate de potassium afin de faire du Dakin le seul antiseptique utilisable sur les muqueuses
    Je connais un peu les propriétés de ce produit pour allumer un feu par friction avec du sucre un feu sous l’eau avec de la glycérine (un litre en stock) avec quel médicament il ne faut pas le mélanger au risque d’obtenir un gaz mortel ect
    Ais je bien fait de rentrer en stock ces 2 produits ?
    Comment obtenir du Dakin de manière à peu près fiable
    Merci
    L’indien

      1. Merci, j’ai creusé le sujet effectivement les pastilles ont pour principe actif : SEL DE SODIUM DE L’ACIDE DICHLOROISOCYANURIQUE DIHYDRATE qui au contact de l’eau dégage, entre autre et par réaction chimique de l’hypochlorite de sodium mais pas que…

  3. Il existe des comprîmés permettant de reconstituer de l’eau de javel. Cela permet de régler le sujet de la péremption mais je ne sais pas quelle est la concentration obtenue pour un litre.

    1. Le principe actif est le SEL DE SODIUM DE L’ACIDE DICHLOROISOCYANURIQUE DIHYDRATE donc comme le souligne Pierre ATTENTION !

  4. Bonjour et merci pour cet article. Le chlorite de sodium est également à envisager pour purifier l’eau (à ne pas confondre avec le chlorure de sodium qui est le sel de table) et combiné à un acide, il est très efficace dans le traitement de nombreuses maladies. De plus, il se conserve très longtemps. Je l’utilise pour moi et mes chats avec d’excellents résultats.

  5. Très pertinent. Il faudrait néanmoins indiquer qu on parle de javel liquide et non de pastilles de javel qui contiennent des composants nocifs ( par exemple des dérivés du cyanure…) …… Les personnes qui s informent ne font généralement pas l erreur mais dans l empressement on ne sait jamais….

  6. Bonjour merci pour l’article j’ai préféré prendre un berkey avec un lot de filtre en plus, au pire des cas j’ai une rivière pas très loin accessible à pied. Et l’avantage avec vous c’est que justement vous ne surfez pas sur la peur comme d’autres…tout reste clair, simple, et accessibles et franchement un grand MERCI.

    1. Vous avez bien fait Isa. Votre Berkey est utile 365 jours par an, et s’il faut soudainement purifier nous même notre eau, je préfère également le faire dans un Berkey plutôt que la solution de la javel qui donne du gout à l’eau. Mais cela reste une option à connaitre. Merci pour votre commentaire.
      Pierre

  7. Bonjour, question de néophyte : est-ce que l’eau bouillie procure le même résultat que la Javel en termes de destruction de pathogènes ? Est-ce que ça à un intérêt de combiner différentes techniques (Berkey, ébullition, filtration mécanique, Javel…) ?

    1. Bonjour Gilles,
      En effet, faire bouillir l’eau pendant au moins 1 minute va tuer les bactéries et autres pathogènes.
      En revanche, ni javel ni ébullition ne peuvent retirer les contaminants chimiques présents dans l’eau.
      Ce que fait parfaitement un Berkey 😉

  8. Bonjour Pierre. J’ai travaillé dans l’eau potable que l’on traitait avec de l’eau de Javel, je confirme que c’est très efficace, mais il y a un problème bassement matériel, si on fait tomber une goute sur ses habits, c’est le trou assuré après lavage et à la longue, vous aurez de belles dentelles. Merci pour tous tes conseils pour lesquels je n’ai rien à opposer.

  9. Du coup, j’ai été faire le plein de javel à Leclerc ^^, c’est peut être pas écolo, mais c’est efficace et ya que ça qui compte !

  10. St Thomas qui ne croit....

    En campagne, les vieux vivaient “bien” sans tout le confort moderne qui nous manquerai si….
    Mais il fallait être courageux et c’est ce qui manque le plus à nos jeunes, combien préféreront devenir des voleurs et obtenir leur survie par la violence plutôt que se retrousser les manches. Nous les avons habitué à la facilité, trop gâtés, tout leur est dû sans effort.
    Nous paierons cher notre laxisme dans leur éducation que nous appelons l’amour parental !
    En cas d effondrement ils seront les premiers à s effondrer. Quand jentends que d être confiné les as rendu dépressifs, je me dis qu’ils sont bien faibles.
    Alors sans leur alcool, leur drogues, leur cigarette leur TV leur musique et les teufs avec les copains que deviendrons ces pauvres petites créatures fragiles !…que nous avons fabriquées.

  11. bonjour Pierre,
    je dispose déjà d’un Berkey. Si j’y purifie mon eau de pluie, dois je en plus ajouter les gouttes d’eau de javel? Ou la purification via le berkey est elle suffisante?
    Merci

  12. Bonjour !
    Alors j’ai bien lu tout l’article, j’ai même acheté et bien lu votre livre, mais rien à faire, je suis nul en calcul et je me perds dans les pourcentages, les mL et litres…

    Du coup question très simple: je voudrais désinfecter une cuve remplie de 1000L d’eau, et j’ai à ma disposition une bouteille de Javel liquide dosée à 3,6%. Combien je dois verser de ma Javel dans ma cuve ? (Désolé, ça fait un peu énoncé d’un problème de math ^-^)

    Encore merci pour tout votre travail formidable.

    1. Bonjour Belloc,
      le calcul est dispo dans “Résilience! L’EAU – Manuel Pratique” au chapitre systèmes résilients spécifiques / comment nettoyer et désinfecter une cuve, un puits ou un forage / désinfection à la javel.

      Je vous le redonne ici, adapté à votre exemple:
      – Votre bidon dosé à 3,6% contient 36 grammes de chlore par litre >>> la concentration de votre javel
      – On sait par l’agence de la santé canadienne que pour obtenir une désinfection d’une cuve, il est recommandé de faire un mélange à environ 100 mg/L >>> la dose de javel à mettre pour assurer la désinfection de votre cuve
      – On convertit donc nos 36 grammes en milligrammes : 36 x 1000 = 36000 mg/L >>> le chlore contenu dans 1 litre de javel concentré à 3.6%

      – 36000 mg/L divisé par 100mg/L = 360 litres >>> le volume d’eau de votre cuve qu’un bidon de 1 litre de javel peut désinfecter

      Votre cuve fait 1000 litres.

      Dernier calcul:
      Volume d’eau dans la cuve divisé par le volume d’eau pouvant être traité par 1 litre de javel = quantité de javel à verser dans la cuve (en L)
      1000 divisé par 360 = 2,8 litres

      Conclusion:
      Il vous faut donc verser 2,8 litres de javel concentrée à 3.6% pour désinfecter votre cuve de 1000L.

      Note: si votre cuve n’est pas pleine à raz bord, il est possible qu’elle ne contienne que 900 ou 800 litres (une graduation est normalement visible sur l’un des cotés de la cuve), alors il suffit d’adapter le dernier calcul: 800 divisé par 360 = 2.2 litres de javel à verser dans la cuve.

      Bonne journée
      Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouton Résilient: Survivalisme, autonomie, low-tech

À propos de nous

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible...[en savoir plus sur notre équipe]

Mouton Résilient sur Facebook Mouton Résilient sur Instagram Mouton Résilient sur Youtube Mouton Résilient sur Pinterest Mouton Résilient sur Odysee Mouton Résilient sur Telegram

Voir les livres écrits par Mouton Résilient    Recevoir le bon plan Berkey


 

© Mouton Résilient 2019-2024  -   Plan de site  -   Contact & newsletter  -   Partenaires  -   Politique de confidentialité
 

Success message!
Warning message!
Error message!