Aller au contenu

La règle des 3 en survie : comment l’appliquer pour maximiser vos chances de survie en milieu naturel ou urbain

La survie en situation d'urgence est une compétence cruciale pour tout le monde. Que vous soyez un baroudeur en pleine nature ou que vous viviez en ville, il est important de savoir comment faire face aux situations d'urgence. 

La règle des 3 en survie est un ensemble de principes de survie qui décrivent les choses les plus importantes à considérer lorsque vous êtes dans une situation de survie. 

Dans cet article, nous allons explorer les différents aspects de la règle des 3 en survie et comment l'appliquer pour maximiser vos chances de survie en situation d'urgence.

Voyons le détail de la règle des 3 via les 6 points suivants.

La règle des 3 en survie. Principe de survie pour éviter les accident (homme allongé sur la route après accident voiture)

La règle des 3 en survie : hiérarchie des dangers potentiels à prendre en compte

En général, l'humain peut survivre pendant : 

  • 3 secondes d'inattention (accident)
  • 3 minutes sans respirer (asphyxie, perte de sang) 
  • 3 heures sans abri dans un environnement extrême (exposition) 
  • 3 jours sans eau (déshydratation) 
  • 3 semaines sans nourriture (famine)
  • 3 mois sans voir d'autres humains (lien social)




Règle des 3 en survie N°1/6 :
 3 secondes d'inattention 


Je vais rester réaliste en focalisant sur le risque le plus plausible, mais les principes s'appliquent évidemment au bushcraft, à la randonnée ou autres situations de la vie courante.

Un accident est très souvent stupide et évitable.

3 secondes d'inattention peut sembler être un laps de temps insignifiant, mais cela peut avoir des conséquences désastreuses en matière de sécurité routière. Les accidents de la route causés par l'inattention sont de plus en plus courants, et cela est dû en grande partie à la distraction due à l'utilisation de la technologie mobile et des réseaux sociaux.

Règle des 3 en survie : 3 secondes d'inattention

Lorsque vous êtes au volant, il est crucial de rester concentré sur la route (ou sur ce que vous faites) à tout moment. Malheureusement, une simple notification sur votre téléphone ou une conversation avec un passager peut facilement vous distraire pendant ces précieuses 3 secondes.

Durant ce laps de temps, vous pourriez manquer un panneau de signalisation ou ne pas remarquer un véhicule qui change de voie. Cela peut entraîner des collisions graves, des blessures et même des décès.

Il est important de se rappeler que la conduite est une tâche exigeante qui nécessite une attention constante. Il est donc essentiel de mettre de côté les distractions et de se concentrer uniquement sur la route. Si vous devez utiliser votre téléphone, faites-le lorsque vous êtes à l'arrêt et en sécurité. N'oubliez pas que vos actions au volant ont des conséquences sur vous-même et sur les autres usagers de la route.

En résumé, 3 secondes d'inattention peut sembler insignifiant, mais cela peut causer des accidents graves. Il est important de rester concentré et de minimiser les distractions pour assurer la sécurité de tous sur la route.




Règle des 3 en survie N°2/6 :
 3 minutes sans respirer 


Sans oxygène, vous mourrez en trois minutes donc c'est votre priorité évidente. C'est la situation d'urgence qui vous laisse le moins de temps pour réagir pour votre survie. Les incendies domestiques sont la cause la plus fréquente de décès par asphyxie. Il y a plusieurs causes possibles de privation d'oxygène qui peuvent entraîner la mort en moins de 3 minutes.

Voici quelques exemples :

Asphyxie par immersion

Lorsque quelqu'un est immergé dans l'eau et ne peut pas respirer, il peut mourir en moins de 3 minutes en raison de la privation d'oxygène.

L'asphyxie par immersion est une forme de privation d'oxygène qui peut être mortelle. Elle se produit lorsque les poumons d'une personne sont remplis d'eau, ce qui empêche l'oxygène de pénétrer dans le sang et de se rendre aux organes vitaux.

Les individus qui sont immergées et ne peuvent pas respirer peuvent perdre connaissance en quelques secondes et mourir en moins de 3 minutes si l'immersion n'est pas immédiatement interrompue.

Il y a plusieurs causes possibles d'asphyxie par immersion, notamment :

  • La noyade, qui est causée par une immersion involontaire dans l'eau, souvent associée à des activités aquatiques
  • L'asphyxie submersionnelle, qui est causée par une immersion involontaire dans des fluides corporels tels que la salive, le sang, les vomissures ou les sécrétions bronchiques
  • L'asphyxie par immersion, qui est causée par un blocage des voies respiratoires par un liquide

Il est intéressant de noter que les personnes qui ont été immergées et ont subi une privation d'oxygène peuvent avoir des lésions cérébrales et cardiaques permanentes même s'ils survivent à l'événement. Il est donc crucial de prévenir l'asphyxie par immersion et de réagir rapidement en cas d'immersion.


Asphyxie par strangulation

Si quelqu'un est étranglé, il peut mourir en moins de 3 minutes en raison de la privation d'oxygène. L'asphyxie par strangulation est une forme de privation d'oxygène qui peut être mortelle. Elle se produit lorsque la circulation de l'air est bloquée par une pression sur la trachée ou les voies respiratoires, causant une privation d'oxygène.

Les personnes qui sont étranglées peuvent perdre connaissance en quelques secondes et mourir en moins de 3 minutes si la strangulation n'est pas immédiatement interrompue.

Il y a plusieurs causes possibles d'asphyxie par strangulation, notamment :

  • L'étranglement manuel, qui est causé par une personne qui exerce une pression sur la trachée ou les voies respiratoires d'une autre personne
  • L'étranglement par un objet, qui est causé par un objet qui bloque la trachée ou les voies respiratoires
  • L'étranglement par pendaison, qui est causé par une corde ou un objet similaire qui bloque la trachée ou les voies respiratoires


Asphyxie par inhalation de gaz toxiques

Si quelqu'un inhale des gaz toxiques, tels que le monoxyde de carbone, il peut mourir en moins de 3 minutes en raison de la privation d'oxygène. 

L'asphyxie par inhalation de gaz toxiques est une forme de privation d'oxygène qui peut être mortelle. Elle se produit lorsque les poumons d'une personne sont exposés à des gaz qui remplacent l'oxygène dans l'air et empêchent les personnes de respirer. Les personnes qui inhalent des gaz toxiques peuvent perdre connaissance en quelques minutes et mourir si l'exposition n'est pas immédiatement interrompue.

Il y a plusieurs causes possibles d'asphyxie par inhalation de gaz toxiques, notamment :

  • L'inhalation de monoxyde de carbone (CO), qui est un gaz incolore, inodore et non irritant qui se produit lorsque les combustibles ne brûlent pas complètement. Il peut s'accumuler dans les espaces clos et remplacer l'oxygène, ce qui entraîne une asphyxie.
  • L'inhalation de gaz de ville, il s'agit d'un mélange de gaz (principalement de méthane) qui est distribué pour alimenter les foyers en énergie. Si une fuite se produit, ces gaz peuvent s'accumuler dans les espaces clos et causer une asphyxie.
  • L'inhalation de dioxyde de carbone (CO2), qui est un gaz incolore, inodore et non irritant qui est produit par la respiration humaine et animale. Il peut s'accumuler dans les espaces clos si la ventilation est insuffisante, et causer une asphyxie.
  • L'inhalation de gaz industriels tels que les vapeurs d'hydrogène sulfuré (H2S), les vapeurs d'ammoniaque (NH3), les vapeurs d'acétylène (C2H2), les vapeurs de soude caustique (NaOH) et les vapeurs de chlorure de méthylène (CH3Cl), entre autres. Ces gaz sont utilisés dans diverses industries et peuvent être hautement toxiques si inhalés en grandes quantités.


Cardiopneumopathie aigue 

Une obstruction des voies respiratoires ou un arrêt cardiaque peut entraîner une privation d'oxygène et une mort en quelques minutes.

La cardiopneumopathie aiguë est une affection qui se caractérise par une insuffisance cardiaque aiguë associée à une insuffisance respiratoire aiguë. Elle peut entraîner une privation d'oxygène qui peut être mortelle en quelques minutes.

Il existe plusieurs causes possibles de cardiopneumopathie aiguë, notamment :

  • Une crise cardiaque (infarctus du myocarde) qui peut entraîner une insuffisance cardiaque aiguë.
  • Une embolie pulmonaire (un caillot qui se déplace dans les vaisseaux sanguins et bloque le flux sanguin dans les poumons) qui peut entraîner une insuffisance respiratoire aiguë.
  • Une insuffisance cardiaque chronique qui s'aggrave subitement et entraîne une insuffisance respiratoire aiguë.
  • Une pneumonie qui peut causer une insuffisance respiratoire aiguë et aggraver une insuffisance cardiaque chronique.


Monoxyde de carbone 

La mort par inhalation de monoxyde de carbone (CO) est causée par la privation d'oxygène. Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et non irritant qui se produit lorsque les combustibles, tels que le gaz naturel, le fioul, le charbon et le bois, ne brûlent pas complètement. Il peut s'accumuler dans les espaces clos et remplacer l'oxygène, ce qui entraîne une asphyxie. 

Le monoxyde de carbone est particulièrement dangereux, car il est difficile à détecter, il n'a pas d'odeur et les symptômes de l'intoxication au monoxyde de carbone sont similaires à ceux d'autres maladies, comme une intoxication alimentaire.

Les personnes exposées à des niveaux élevés de monoxyde de carbone peuvent perdre connaissance et mourir en quelques minutes si elles ne sont pas immédiatement évacuées et traitées.


Incendie domestique 

Un incendie domestique peut entraîner une privation d'oxygène qui peut être mortelle. Les incendies peuvent se propager rapidement et produire des fumées toxiques qui remplacent l'oxygène dans l'air. Les fumées et les gaz produits par les incendies peuvent causer des blessures graves et entraîner la mort en quelques minutes.

Règle des 3 en survie : 3 minutes sans respirer


Les personnes qui se trouvent dans un bâtiment en feu peuvent être exposées à des niveaux élevés de monoxyde de carbone, de dioxyde de carbone et d'autres gaz toxiques qui peuvent provoquer des lésions cérébrales et cardiaques, et entraîner la mort.

Il est fondamental de se protéger contre les incendies domestiques en installant des détecteurs de fumée et en pratiquant une bonne gestion de la sécurité incendie. Il est également important de connaître les différentes sorties de secours et de planifier une évacuation en cas d'incendie. Il est crucial de sortir immédiatement d'un bâtiment en feu et de se rendre dans un lieu sûr, plutôt que de tenter d'éteindre l'incendie soi-même.


Ensevelissement (avalanche, séisme, bombardement) 

L'ensevelissement peut entraîner une privation d'oxygène qui peut être mortelle. Lorsque quelqu'un est enseveli sous des débris, il peut être coupé de l'air extérieur et ne pas avoir suffisamment d'oxygène pour respirer. Les avalanches, les séismes et les bombardements sont des exemples de situations où l'ensevelissement peut se produire.

Lors d'une avalanche, une personne peut être ensevelie sous la neige et de la glace, et ne pas avoir suffisamment d'air pour respirer. Les avalanches peuvent également causer des fractures et des blessures internes, ce qui peut rendre la respiration difficile.

Lors d'un séisme, des bâtiments peuvent s'effondrer et ensevelir les personnes à l'intérieur. Les décombres peuvent bloquer les voies respiratoires et empêcher les personnes de respirer.

Lors d'un bombardement, les personnes peuvent être ensevelies sous les décombres des bâtiments qui ont été endommagés ou détruits. Les personnes ensevelies peuvent être coupées de l'air extérieur et ne pas avoir suffisamment d'oxygène pour respirer.


Les vapeurs toxiques des produits chimiques

Les vapeurs toxiques des produits chimiques peuvent entraîner une privation d'oxygène qui peut être mortelle. Les vapeurs toxiques sont des gaz qui se dégagent des produits chimiques lorsqu'ils sont exposés à l'air. Certains produits chimiques peuvent produire des vapeurs qui sont asphyxiantes, c'est-à-dire qu'elles remplacent l'oxygène dans l'air et empêchent les personnes de respirer.

Les produits chimiques qui peuvent produire des vapeurs asphyxiantes incluent :

  • Les chlorates et les perchlorates (utilisés dans la fabrication de feux d'artifice et de réactifs pour la récupération de métaux)
  • Les cyanures (utilisés dans la production d'acier et de métaux précieux)
  • Les azotes et les phosphures (utilisés dans la fabrication de fertilisants)
  • Les amines (utilisées dans la production de produits chimiques organiques)

Les personnes exposées à des vapeurs toxiques peuvent ressentir des symptômes tels que des maux de tête, des nausées, des vertiges, des étourdissements, des vomissements, des troubles de la vision, des troubles respiratoires et perdre connaissance, et il est possible de mourir en quelques minutes si l'exposition est suffisamment élevée.

Il est donc important de se protéger contre les vapeurs toxiques en utilisant des équipements de protection individuelle appropriés, en ventilant les zones où les produits chimiques sont utilisés et en connaissant les procédures d'urgence en cas d'exposition.


Grave perte de sang

Le sang transporte l'oxygène dans tout le corps, donc si une personne perd trop de sang, il y a un risque de carence en oxygène pour les organes et les tissus. Les symptômes de la privation d'oxygène peuvent inclure des étourdissements, des vertiges, des nausées, des troubles de la vision, des troubles respiratoires et une perte de conscience.

Il existe plusieurs causes possibles d'une grave perte de sang, notamment :

  • Des blessures graves (trauma)
  • Des maladies hémorragiques (comme la drépanocytose, les troubles de la coagulation, les maladies hémolytiques)
  • Des maladies cancéreuses (comme le cancer du foie, de la prostate, de l'utérus)
  • Des interventions chirurgicales (comme les transplantations d'organes)




Règle des 3 en survie N°3/6 :
 3 heures sans abri dans un environnement extrême 


L'exposition aux éléments de la nature devrait être votre prochaine préoccupation. Qu'il s'agisse d'une chaleur extrême ou d'un froid extrême, vous devez savoir quoi faire pour rester en vie.

Ignorez l'exposition et vous ne pourrez peut-être pas fonctionner en seulement quelques heures. Avez-vous un abri lorsque vous êtes loin de chez vous ? Si non, savez-vous comment construire un abri efficace avec les ressources de votre coin de pays ? Faites un plan et sachez comment le réaliser. 

Vous pourriez vous demander quand serai-je jamais confronté à une situation où je serais exposé aux éléments. La réponse est tous les jours. Si vous conduisez pour vous rendre au travail ou vous promenez dans de grands parcs, vous courez un risque. 

Règle des 3 en survie : 3 heyres sans abri en conditions extrêmes (froid, chaud)

Vous pensez certainement que vous êtes en sécurité parce que vous êtes dans une ville, mais que se passe-t-il si vous faites sortir votre voiture de la route pendant un blizzard.

Vous pensez probablement que quelqu'un vous verra, mais vous pourriez vous tromper gravement. Voulez-vous prendre ce risque ? La meilleure façon de survivre aux éléments est d'avoir une trousse de survie en votre possession en tout temps. 

Ceci est plus communément appelé un Every Day Carry ou EDC. Cela n'a pas un énorme sac à dos rempli de tout ce dont vous aurez besoin. Ce n'est pas un sac d'évacutation BOB/Bug Out... c'est un EDC. 

Les trucs que vous pourriez mettre dans votre EDC sont des allumettes, une couverture en Mylar, une petite bouteille d'eau, des cachets de purrifications et une petite lampe de poche. Mettez un grand kit dans votre voiture, car vous êtes plus susceptible de rester coincé dans votre véhicule que partout ailleurs. 




Règle des 3 en survie N°4/6 :
 3 jours sans eau 


Votre prochaine préoccupation devrait être d'où allez-vous puiser votre eau et combien d'énergie vous dépensez s'il y a un manque d'eau. En climat tempéré et sans effort, le corps humain a besoin d'environ 2,5 litres de liquides par jour selon les individus et leur génétique de base.

En cas de chaleur extrême, vous aurez besoin de beaucoup plus d'eau et si vous avez la diarrhée, vos problèmes augmentent considérablement. 

L'eau est lourde et pas facile à transporter, vous devez donc apprendre comment et où vous pouvez vous procurer cette précieuse ressource. Vous ne devriez pas manger si vous n'avez pas d'eau, car cela ne fera qu'accélérer votre taux de déshydratation.

De plus, vous ne devez pas travailler ou voyager pendant la journée, en cas de chaleur extrême, si vous n'avez pas assez d'eau pour subvenir à vos besoins. Reposez-vous, évitez d'avoir trop chaud et voyagez la nuit. 

Ne rationnez jamais l'eau, buvez ce dont vous avez besoin sans exagérer ! 

Règle des 3 en survie : 3 jours sans boire de l'eau


Peut-on boire son urine en derniers recours ?

Boire son urine en situation de survie peut être considéré comme une solution temporaire pour réduire la déshydratation, cependant il est important de noter que cela n'est pas recommandé et qu'il existe des risques importants associés à cela.

L'urine est principalement composée d'eau et d'éléments dissous, tels que les sels et les déchets métaboliques. Elle peut contenir des bactéries et des virus qui peuvent causer des maladies. Boire de l'urine qui est concentrée peut causer une déshydratation supplémentaire en raison de la teneur élevée en sels.

De plus, boire de l'urine qui contient des substances nocives peut causer des effets secondaires graves, comme des vomissements, des maux d'estomac et des troubles rénaux. L'idéal est de diluer l'urine dans de l'eau pour limiter les risques.

En outre, il est nécessaire de noter qu'il existe des risques importants pour la santé liés à la consommation d'urine et qu'il est crucial de chercher des sources d'eau potable sûres dans une situation de survie. Il est également important de rappeler qu'il existe des techniques pour filtrer et purifier l'eau pour la rendre potable, cela permet de limiter les risques liés à la consommation d'eau non potable. Bref, c'est l'ultime recours.


RÉSILIENCE ! L'EAU - MANUEL PRATIQUE

Depuis 2021, le livre de référence qui vous explique TOUT ce que vous devez savoir sur l'eau de A à Z.

Livres survievaliste no1 meilleure vente amazon
  • Comment la collecter
  • Comment la gérer
  • Comment la transporter 
  • Comment la stocker
  • Comment la filtrer 
  • Comment la purifier
Résilience! L'eau: Pour tout savoir pour assurer votre autonomie et votre résilience sur le sujet de l'eau


Matériel à prendre en compte :




Règle des 3 en survie N°5/6 :
 3 semaines sans nourriture 


La moins critique des règles est celle à laquelle la plupart des gens se préparent. La nourriture est une grande préoccupation, mais pas la plus grave, car il faut beaucoup de temps pour mourir de faim et la nourriture est probablement la ressource la plus facile à trouver...

Enfin, il suffit d'être prêt à manger certaines choses que vous mangeriez normalement. Vous ne l'aimerez peut-être pas, mais les insectes pourraient remplacer votre steak et vos œufs. 

Si vous avez du gras et/ou du muscle, votre corps mangera cela et vous survivrez (en theorie) plus longtemps. Si vous êtes maigre, vous durerez moins longtemps.

Règle des 3 en survie : 3 semaines sans nourriture

En fait, la durée pendant laquelle une personne peut survivre sans manger dépend de plusieurs facteurs, notamment la santé générale, le poids, l'âge et le niveau d'effort physique. En général, une personne en bonne santé peut survivre de 3 à 5 jours sans manger, mais cela peut varier considérablement.

En situation de survie, une personne qui est au repos et qui n'exerce pas d'effort physique important peut survivre un peu plus longtemps sans manger. Cependant, les réserves de glycogène et de graisse dans le corps sont utilisées pour produire de l'énergie, et une fois qu'elles sont épuisées, le corps doit utiliser les protéines musculaires pour produire de l'énergie, entraînant une perte de muscle et de force.

D'autre part, une personne qui est en situation de survie et qui exerce un effort physique important peut consommer ses réserves énergétiques plus rapidement, augmentant ainsi le risque de déshydratation et de dénutrition. En fonction des besoins énergétiques et des conditions environnementales, il peut être difficile de survivre plus de quelques jours sans manger.



Règle des 3 en survie N°6/6 :
 3 mois sans voir d'autres humains 


Voici pour terminer le point 6 qui est souvent négligé ou minoré. Le contact humain et les liens sociaux sont des éléments fondamentaux de notre bien-être et de notre santé mentale. Ils ont un impact considérable sur notre qualité de vie et notre capacité à faire face aux situations difficiles. Sans eux, notre survie peut être mise en péril, même au-delà de 3 mois.

Lorsque nous sommes isolés socialement, notre cerveau produit moins de substances chimiques qui nous aident à nous sentir heureux et en sécurité. Cela peut entraîner des sentiments de dépression, d'anxiété et de solitude, qui peuvent avoir un impact négatif sur notre santé mentale et physique. Le manque de contact humain peut également augmenter les risques de maladies cardiaques, de diabète et de cancer.

Règle des 3 en survie : 3 mois sans voir d'autres humains

En outre, les liens sociaux nous aident à faire face aux situations difficiles. Lorsque nous sommes confrontés à des problèmes, nous pouvons compter sur notre réseau de soutien pour nous aider à surmonter les obstacles. Sans eux, nous pouvons nous sentir dépassés et incapables de trouver des solutions.

Il est donc important de maintenir des liens sociaux sains, même dans les situations de survie. Il est possible de maintenir des relations à distance en utilisant des technologies telles que les réseaux sociaux et les applications de messagerie. Il est de plus important de se rappeler que la communication non verbale, comme les sourires et les gestes affectueux, peuvent aider à maintenir les liens sociaux.

En résumé, le contact humain et les liens sociaux sont des éléments essentiels pour notre survie et notre bien-être. Sans eux, notre santé mentale et physique peut être mise en péril, même au-delà de 3 mois. Il est important de maintenir des liens sociaux sains pour faire face aux situations difficiles de la vie.



La règle des 3 en survie expliquée en vidéo


Toujours des excellentes explications de notre ami : Survivaliste JCB.



Règle des 3 en survie : faq


Cliquez sur les questions pour dérouler la réponse.

Qu'est-ce que la règle des 3 en survie ?

La règle des 3 en survie est un ensemble de principes qui décrivent les choses les plus importantes à considérer lorsque vous êtes dans une situation de survie. Les trois éléments clés de cette règle sont : l'air, l'eau et la nourriture. Selon cette règle, vous devez vous concentrer sur la trouver ces trois choses en priorité pour rester en vie.

 

Pourquoi la règle des 3 est-elle importante en situation de survie ?

La règle des 3 est importante, car elle vous aide à vous concentrer sur les choses les plus importantes pour votre survie dans une situation d'urgence. En se concentrant sur l'air, l'eau et la nourriture, vous pouvez maximiser vos chances de survie en s'assurant que vous avez les éléments de base nécessaires pour rester en vie.

Y a-t-il des variantes de la règle des 3 en survie ?

Il existe des variantes de la règle des 3 en survie qui incluent des éléments tels que la chaleur, l'abri et la sécurité. Cependant, l'air, l'eau et la nourriture restent les éléments les plus importants à considérer.

 

Comment puis-je me préparer à une situation de survie en utilisant la règle des 3 ?

Pour vous préparer à une situation de survie (ou de survivalisme urbain) en utilisant la règle des 3, vous pouvez stocker de l'eau potable et des aliments non périssables, apprendre à purifier l'eau et à chasser ou pêcher pour vous nourrir. Il est également important de disposer d'un abri sûr et de savoir comment se protéger contre les intempéries et les dangers potentiels.

 

La règle des 3 est-elle valable uniquement pour les situations en milieu naturel ?

Non, la règle des 3 est valable pour les situations de survie en milieu naturel ou en milieu urbain. Les éléments clés de la règle des 3 restent les mêmes, mais les méthodes pour les trouver peuvent varier en fonction de l'environnement. Retenez ces principes de survie par cœur, car ils peuvent vous servir de canevas pour une stratégie de survivalisme urbain ou de résilience urbaine.

 

Comment la règle des 3 s'applique-t-elle à la survie urbaine ?

La règle des 3 s'applique de la même manière à la survie urbaine qu'à la survie en milieu naturel. Les éléments clés de l'air, l'eau et la nourriture restent les mêmes, mais les méthodes pour les trouver peuvent varier en fonction de l'environnement urbain.

Il peut être plus difficile de trouver de l'eau potable et de la nourriture dans un environnement urbain, et il est important de savoir comment se protéger contre les dangers potentiels tels que les incendies et les inondations.

 

Quelles sont les différences entre le survivalisme en milieu naturel et en milieu urbain ?

Il y a quelques différences entre le survivalisme en milieu naturel et en milieu urbain. Dans un environnement urbain, il peut être plus difficile de trouver de l'eau potable et de la nourriture, et il y a des dangers potentiels tels que les incendies et les inondations.

Il peut également être plus difficile de se protéger contre les intempéries et les dangers potentiels. D'autre part, en milieu naturel, il peut être plus facile de trouver de l'eau et de la nourriture, mais les dangers potentiels tels que les animaux sauvages et les tempêtes peuvent être plus importants.

 

Comment se préparer pour la survie urbaine en utilisant la règle des 3 ?

Pour se préparer pour la survie urbaine, il est important de stocker de l'eau potable et des aliments non périssables, de savoir comment purifier l'eau et de se protéger contre les incendies et les inondations. Il est également important de disposer d'un abri sûr et de savoir comment se protéger contre les intempéries et les dangers potentiels en ville. Il est également important de se préparer pour les situations de panne d'électricité ou de communication.

Qu'est-ce que la résilience urbaine et comment s'applique-t-elle à la survie urbaine ?

La résilience urbaine est la capacité d'une ville à faire face aux perturbations et aux crises, tout en maintenant ses fonctions vitales. Elle s'applique à la survie urbaine en se préparant aux situations d'urgence et en ayant des plans de secours pour faire face aux crises. Il est important de se préparer aux situations de survie en stockant des provisions, en ayant des abris de sécurité et en ayant des moyens de communication pour rester informé. Encore une fois, la règle des 3 trouve sa place pour mettre en place vos stratégies propres à votre cas personnel.

 

Quels sont les risques les plus fréquents en survie urbaine ?

Les risques les plus fréquents en survie urbaine incluent les incendies, les inondations, les coupures d'électricité et d'eau, les troubles sociaux, les pandémies, les pannes de communication et les perturbations des transports. Il est important de se préparer pour ces situations en ayant des plans d'urgence, en stockant des provisions et en ayant des abris de sécurité. Il est également important de se tenir informé des risques potentiels dans votre région et de suivre les instructions des autorités en cas de crise EN FAISANT PREUVE d'esprit critique selon la situation.

 

Et la règle des 5C, c'est quoi ?

C'est une règle qui n'a rien à voir avec la règle des 3, mais complémentaire.

Ça veut dire :

  • Couvrant
  • Coupant
  • Contenant
  • Combustion
  • Cordage

J'en parle plus en détail dans le ebook gratuit des 15 objets (voir ci-dessous, en bas de page)

 


Conclusion


En conclusion, la règle des 3 en survie est un ensemble de principes clés qui peuvent vous aider à rester en vie dans une situation d'urgence. Elle se concentre sur les éléments les plus importants pour votre survie : l'air, l'eau et la nourriture. 

Cette règle est valable en milieu naturel comme en milieu urbain et il est important de se préparer en conséquence. En l'occurrence, il est pertinent de stocker des provisions, de savoir comment se protéger contre les dangers potentiels, et de se tenir informé des risques potentiels dans votre région. 

La régle des 3 en survie : 3 secondes, 3 minutes, 3 heures, 3 jours, 3 semaines, 3 mois


En utilisant la règle des 3, vous pouvez maximiser vos chances de survie dans une situation d'urgence. Il est important de se rappeler que se préparer pour les situations de survie est un processus continu qui nécessite de la planification, de l'entraînement et de l'adaptabilité.


Pour aller plus loin :

Domicile Optimisé Survivaliste  (ou comment optimiser votre maison pour faire face aux situations d'urgence sans tout changer et sans vous ruiner).

Les Meilleurs couteaux Mora (la valeur sûre pour des couteaux de survie pas chers et efficaces).

Le meilleur filtre à eau pour la maison (l'eau est fondamentale, on vient de le voir).


Autres articles

Purificateur Berkey: Un must-have utile au quotidien
Un code promo exclussif pour s'équiper du meilleur filtre à eau à gravité du marché: le Berkey. Ce purificateur d'eau est le leader en matière de filtre à poser sur le plan de travail de cuisine: Chlore, pesticide, métaux lourds, virus, bactéries, résidus médicamenteux, le filtre retire tout et laisse une eau pure, saine et potable.
Dans l'univers des filtres à gravité, deux leader sont sur le marché. Berey et Doulton / British Berkefeld. Leurs filtres à eau sont-ils certifiés NSF? Non. Est-ce que ça en fait de mauvais filtres? Non.

Partagez cet article !

Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste pertinent qu'il est particulièrement judicieux d'avoir. 

Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases et vous donner des idées..

Couverture du Ebook gratuit: Les 15 objets simples qu'il faut prévoir "au cas où" de Mouton Résilient. 2e version, revue et augmentée.
Mouton-Résilient Logo

Mouton-Résilient

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des principes simples dans le but d'être plus indépendant avec une meilleure qualité de vie. En prime, cela permet de bien mieux surmonter les crises et les situations d'urgence et d'envisager l'avenir plus sereinement. [En savoir plus sur notre équipe et nous contacter] 

En cas de suggestions ou de remarques, vous avez à votre disposition un espace commentaire dédié sous les articles (votre commentaire sur le blog restera parfaitement pérenne, bien au contraire des réseaux sociaux éphémères). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouton Résilient: Survivalisme, autonomie, low-tech

À propos de nous

Nous nous définissons comme citoyens résilients. Nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible...[en savoir plus sur notre équipe]

Mouton Résilient sur Facebook Mouton Résilient sur Instagram Mouton Résilient sur Youtube Mouton Résilient sur Pinterest Mouton Résilient sur Odysee Mouton Résilient sur Telegram

Voir les livres écrits par Mouton Résilient    Recevoir le bon plan Berkey


 

© Mouton Résilient 2019-2024  -   Plan de site  -   Contact & newsletter  -   Partenaires  -   Politique de confidentialité
 

Success message!
Warning message!
Error message!