Pourquoi vous devez avoir un petit stock de pack d’eau

L'eau est vitale. Ce n'est pas comme si on pouvait faire sans.  Mieux vaut donc en avoir d'avance que le contraire. Un stock d'eau en pack est une solution à envisager.

Selon la fameuse règle des 3 : Trois jours sans eau et c'est la mort assurée. Sans en arriver là, déjà 24h sans rien boire (ni eau, ni eau contenue dans l'alimentation) et la situation ne rigole pas !

Dans toutes les situations d'urgences, l'accès à l'eau potable est un souci majeur. 


D'un côté, c'est toujours la ressource qui disparait le plus vite


(panne du réseau, rupture de canalisation, inondation endommageant les infrastructures, pollution du réseau d'eau potable, pénurie suite à l'affolement des gens et la peur du manque, etc).

 

De l'autre, c'est aussi la plus vitale des ressources.  



combien d'eau stocker ? 


4 litres par personne et par jour.

C'est le minimum que recommande l'OMS lors des situations d'urgence.


3 jours de stock : le strict minimum !

Le gouvernement préconise d'avoir du stock pour 3 jours. C’est généralement le temps qu’il leur faut pour venir en aide à la population (une tempête, une route qui s’effondre, un accès bloqué). Dans les faits, c'est rarement assez.

La plupart des grandes tempêtes, glissements de terrain ou autres inondations s’étalent sur bien plus de jours avant la mise en place d’une chaîne logistique efficace pour ravitailler la population en eau.

Autre point négatif : c’est justement le fait de dépendre entièrement sur une chaîne logistique des secours pour assurer la survie de notre famille. Pas vraiment résilient tout ça.


Un exemple parmi tant d'autres lors des inondations dans les Alpes Maritimes en 2020: 

"Mardi 5 octobre à 13 heures, quatre villages du sud-est de la France restaient inaccessibles : Tende, La Brigue, Saorge et Fontan. Les routes ont été englouties par les flots, comme de nombreuses maisons et infrastructures communales. Des bouteilles d'eau ont été distribuées par hélicoptère dès la décrue des rivières, mais ne comblent pas les besoins pour l'hygiène."

Sources : Le figaro


10 jours : la sécurité

J'estime qu'il faut plutôt se baser sur 10 jours d'autonomie pour surmonter sereinement la plupart des problèmes et attendre un rétablissement de la situation. 

Par exemple, pour une famille de 5, il faudrait :

5 personnes x 4 litres X 10 jours =200 Litres.

Soit l'équivalent de 2 caddies de supermarché plein.

Pour info, la photo de cet article illustre 16 packs de 6 bouteilles de 2 litres chacune. Cela fait au total 192L. 


Une solution de secours fiable

Le stock d’eau en bouteille est un minimum à avoir, quelque soit notre situation : 

  • Que l’on consomme habituellement ou non l’eau du robinet ; 
  • Si l’on possède ou pas un Berkey / Doulton ;
  • Lorsqu’on récupère ou non l’eau de pluie dans des cuves ;
  • Que l'on possède ou non un puits ou une source sur son terrain ou à proximité 


Tous ces systèmes ne sont pas 100% fiables.

  • L’eau peut arrêter de couler au robinet ou être polluée.
  • Notre filtre a gravité peut casser suite à une chute au moment où l’on en a le plus besoin.
  • La cuve d’eau de pluie peut casser à cause du gel ou se faire contaminer par une inondation.
  • Notre pompe permettant de remonter l'eau du puits peut tomber en panne ou ne plus être alimenter en électricité, etc.


De l'eau déjà potable en format très pratique

Un stock de pack d’eau est donc un très bon back-up :

  • Un stock facile à faire avec un jeton de caddie et un voyage au supermarché du coin.
  • Prête à boire immédiatement, sans traitement ni purification
  • Pratique à répartir dans la famille, facile à distribuer au voisin. 
  • Simple à embarquer dans la voiture en cas d'évacuation
  • Facile de renouveler le stock tous les ans


Ce n'est pas pour rien si ce sont des packs d'eau qui, dans la majorité des cas, sont distribués à la population lors de rupture de normalité.

 

Mais l'écologie dans tout ça ?

Petit montage humoristique afin de relativiser avec du bons sens

Je comprends tout à fait qu'à l'heure actuelle, bon nombre de personnes se sentent concernée par leur impact écologique. Cependant, je conseille à tous de faire preuve de discernement et de (re)mettre les priorités dans l'ordre

Les gens intelligents ont bien entendu compris que l'idée n'est PAS de forcément consommer du plastique tous les jours.

Non, l'idée est d'avoir un back-up chez vous. Une solution de secours de quelques packs d'eau pour les situations d'urgence uniquement.

Le but est toujours le même : être résilient et surmonter une coupure d'eau sans se reposer entièrement sur l'aide d'autrui. En d'autre terme : ne pas être une victime.

D'ailleurs, à ce sujet, un purificateur Berkey permet de boire une eau du robinet d'excellente qualité, après son passage dans le filtre. Ainsi, fini le goût de javel de l'eau du robinet ou fini la corvée de pack d'eau au supermarché. 


Les jerricans alimentaires, c'est plus écolo

L'autre possibilité au stock en pack d'eau et d'utiliser des jerricans de qualité alimentaire. Ainsi, vous faites et vous renouveler vous-même votre stock avec l'eau du robinet. Cela permet bien entendu de créer moins de déchets, mais c'est également mois polyvalent.

Toutefois, il faut traiter l'eau pour la conserver dans les meilleures conditions. Je donne tous les détails dans mon livre (dosage précis de l'eau de javel selon sa concentration, traitement commercial de type Micropur, etc).


Stockage et rotation de vos packs d'eau

Comment bien stocker mon eau ?

À stocker au frais, et à l’abri de la lumière. Par exemple, une cave, un garage, un placard, etc. sont de bons lieux car l'eau se conserve mieux dans le noir total, à l'abri de la lumière.

Il faut donc recouvrir votre stock. Sur l'image en début d'article, ce sont les cartons du supermarché qu'il y a entre les rangs de pack d'eau. (Il suffit de demander à un vendeur pour en récupérer quelques-un). Une couverture peut aussi faire l'affaire. Bref, quelque chose qui ne laisse pas passer la lumière. 


Dois-je faire rotation de mon stock d'eau ?

La rotation est conseillée tous les ans, mais dans une optique de stock pour situation d'urgences, ce n'est pas dramatique si vous la conservez bien plus longtemps. 



Conclusion

On ne le répète jamais assez, l’eau est vitale. Il est dur d'en prendre conscience tant qu'elle coule à volonté au robinet.

Effectivement, c'est seulement au pied du mur que des milliers de citoyens se retrouvent en position de victime, à attendre l'aide extérieur pour leur apporter de l'eau potable.

Inondations, panne d’électricité, etc, ça n'arrive pas qu'aux autres. Personnellement, je préfère ne pas tout miser sur les autres et pouvoir assurer moi-même le bien être de mes proches. 

Par conséquence, la redondance des options en ce qui concerne l'eau n’est pas superflue. 

Dans la panoplie pour prémunir sa famille d'un stress hydrique, le côté ultra pratique des packs d'eau en font un incontournable dans votre stratégie de résilience


Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste indispensable qu'il vous faut avoir à tout prix.
Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases.

Ebook survivaliste autonomiste proposant 11 objets utiles à la résilience

12 commentaires sur “Pourquoi vous devez avoir un petit stock de pack d’eau”

  1. Ma mère a été victime d’une inondation l’an dernier. Plus d’eau du robinet pendant des jours. La distribution s’est vite mise en place mais depuis, je lui est fait un petit stock de bouteilles dans son arrière cuisine que je complète au fur et a mesure de mes visites. ça la rassure et moi aussi. Je n’habite pas tout prêt. Effectivement, elle a 78 ans et les simples bouteilles d’eau d’1.5 litres sont le plus pratique pour elle. J’ai moi même adopté un petit stock similaire pour les cas d’urgence. Merci pour cet article plein de bon sens qui devrait aider du monde.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Merci de votre témoignage. Effectivement, ce n’est pas précisé dans l’article, mais les bouteilles restent de loin le plus pratique pour les personnes âgées.

  2. Je ne vois pas l’intérêt de tout ce plastique. Un osmoseur sous l’évier me permet d’avoir toute l’eau dont j’ai besoin et d’une qualité irréprochable.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour, avez-vous lu l’article? Un osmoseur est dépendant d’électricité pour fonctionner. Il est aussi dépendant de l’eau du réseau de ville. En cas de panne de l’un ou l’autre, votre système devient HS. Quel est votre plan B?

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Lucas,
      Non pas de plan spécifique. J’achète mon eau chez Lidl. C’est la solution la plus simple pour moi. À l’époque où j’avais comparé les prix, c’était aussi la moins chère.

  3. Je pense que seul les gens qui n’ont jamais subit de désastres n’ont pas un minimum de réserve chez eux. J’ai été élevée en partie par mes grands parents. Je peux vous dire qu’après avoir subit la faim durant la guerre, ça laisse des traces. Je me souvient encore de leur cellier plein a tout moment de l’année. Pour l’eau, c’était la pompe à bras dans la cour. Mon grand père la gardait en bon état malgré l’eau courante dans la maison “on ne sait jamais” qu’il disais. Je ne me considère pas survivaliste, mais je préfère assurer le minimum pour mes enfants et les éduquer comme je l’ai été avec des “on ne sait jamais” ici et là. Je crains malheureusement qu’ils vont devoir vivre des temps difficiles, autant leur donner les bons réflexes.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Dorothée. Merci de votre témoignage. Je vous comprends tout à fait, ayant moi-même connu mes grands-parents dans un style de vie similaire. Le bon sens campagnard en quelque sorte. Beaucoup trop de gens oublient que le confort qu’ils connaissent peut vite changer du jour au lendemain et qu’un minimum de résilience est nécessaire.

  4. Bonjour, pour mon stock d’eau j’utilise des bocaux de 2l que je rempli d’eau filtrée (Berkey) et que je stérilise ensuite. La conservation est plus longue, quasi infinie et pas de plastique 😉

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Aurélie. Solution radicale qui nécessite un bon nombre de bocaux, mais effectivement, C’est une solution. Le tout est d’avoir une réserve de sécurité chez soi, directement potable. Je conserve aussi de l’eau en bocaux (sans les stériliser) mais uniquement dans les bocaux vides qui attendent une nouvelle fournée de conserves maison. Cette eau me sert à remplir le stérilisateur lors de la cuisson.

  5. Depuis la tempête de 99, nous avons pris l’habitude d’avoir un minimum pour être autonome à la maison (chauffage d’appoint, lanternes électriques, réchaud, nourriture pour 2 mois et bien sur réserve d’eau. Chez nous, c’est les bouteilles de 5 litres qui sont à l’honneur. Mon mari à fait une étagère pour les entreposer facilement dans le garage. Ce stock a été utile l’hiver dernier, lorsqu’une canalisation a céder privant notre hameau d’eau durant 4 jours. Entre les repas, la toilette et la vaisselle, nous avons consommés environ 40 litres par jour (famille de 3 + 2 gros chiens). Tous les 2 jours, nous allions refaire le plein de nos bidons chez un amis à 3km. C’est là qu’on c’est rendu compte que notre stock de 16 x 5L n’était largement pas suffisant, surtout avec un enfant. Et pourtant nous sommes plutôt économes. Moralité, à ceux qui lierons ces lignes, ne vous dites pas que parce que vous avez 40 litres d’eau en bidon que vous êtes prêt en cas de coupure d’eau, loin de là… Voilà ma petite pierre à l’édifice si cela peut être utile. Bonne continuation pour vos articles toujours très pertinents. Julie

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Julie,

      Merci de témoigner de votre expérience de rupture de normalité. En effet, on sous-estime TOUJOURS l’eau alors qu’elle que son besoin est omniprésent, vitale et qu’elle est nécessaire en quantité. À ce sujet, j’insiste d’ailleurs sur son importance et les quantités à prévoir dans mon livre. Si vous habitez en maison individuelle, je vous conseille d’installer une cuve de récupération d’eau de pluie. Cuve de 1000L sous une gouttière + packs d’eau pour le dépannage au début + purificateur Berkey = vous êtes bien, peu importe le nombre de jours sans eau courante 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *