Aller au contenu

Filtre Berkey danger ?

L'eau, c’est la vie. Dans cet article très complet, nous allons faire le tour de la question de la potabilisation de l’eau, à l'échelle du citoyen.

Pour répondre sans plus attendre à la question : NON ! le filtre Berkey ne représente PAS un danger ! C'est même tout l'inverse.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, nous allons faire un petit tour d’horizon des notions à connaître. Nous passerons ensuite en revu les normes et filtrations.

Vous verrez pourquoi Mouton Résilient à choisi la marque Berkey plutôt que n'importe quel autre système de purification de l'eau (British Berkefeld, osmose inversée, etc.).

Nous expliquerons ensuite pourquoi les filtres à gravité Berkey sont un incontournable et chaque citoyen devrait en avoir un.

Dans une optique de résilience hydrique, ce filtre a gravité fiable et efficace permet de prendre soins de sa santé au quotidien, en améliorant la qualité de l'eau de ville.

C'est aussi une assurance pour vous et votre famille d'avoir de l'eau potable en cas de situation d'urgence. Cet article vous dit tout ce qu'il faut savoir avant de vous équiper d'un Berkey. 





L’EAU DU ROBINET


Définition d'une eau potable

Avant de vous parler du filtre à gravité Berkey, commençons du début. Vous le savez, toute eau n’est pas bonne à boire. 

Pour simplifier, il existe deux grandes familles de facteurs pouvant rendre votre eau non potable :

  • Les agents physico-chimiques: nitrate, métaux lourd, pesticides, etc). 
  • Les agents biologiques (virus, bactéries, parasites…)

Rendre une eau potable est donc une eau où ces éléments sont retirés, soit complètement, soit dans des valeurs acceptables pour l'organisme.


Le réseau d’eau courante

En France, sauf incident temporaire, l’eau du réseau de distribution est potabilisée. Pour s’assurer que tout cela est constamment bon, des analyses sont faites régulièrement par les compagnies de distribution de l’eau afin d’adapter les traitements, et dans le pire des cas, prévenir la population de ne plus consommer l’eau courante.

C’est le grand luxe parce qu’en plus de la boire ou cuire les pâtes, on utilise également cette même eau pour se doucher, pour laver le linge et même pour évacuer nos excréments…

Pour ces quelques exemples, une eau non potable ferait tout aussi bien l’affaire.

Cela n’est pas fait pour des raisons purement économiques : Créer et entretenir un second réseau d’eau pour un produit à moindre valeur financière (car non potable), depuis les lieux de captages jusqu’à votre robinet, représente un coût énorme et peu de gains.

Même si on l'oublie souvent, il est nécessaire de rappeler que l’eau du robinet est un luxe inestimable, que nos ancêtres ont toujours convoités. 

Faire des centaines de mètres avec des seaux d'eau ne fait rêver que ceux qui ne l'ont jamais fait dans la réalité des mois ou des années.

Donc rien à voir avec de la bienpensance sur les réseaux sociaux, hein 😉

Mais alors diable, pourquoi dédier un article sur la filtration de l’eau pendant que ce qui sort du réseau est déjà potable et à un prix imbattable ? 

Eh bien, comme toutes choses sur ce monde, la médaille a son revers. 


Avantage et inconvénients de l’eau du réseau

Comme toujours, rien n'est tout blanc ou tout noir, il y a des points positifs et d'autres moins sympa. Faisons le point rapidement.


Ce qui fait la force de cette eau : c’est le réseau

Traiter de grandes quantités d’eau permet de mutualiser et optimiser les coûts (analyse, inspection des réseaux, traitement), de permettre d’acheminer l’eau partout en mutualisant les engins de chantiers qui creusent les tranchées, forent, de payer des spécialistes qui savent où la trouver, comment l’exploiter et qui garantissent sa qualité.

Bref, une belle machine bien rodée et performante.


Quant à la faiblesse de l’eau courante : C’est le réseau

« Quoi, mais vous aviez dit que c’était son point fort ? » Effectivement, mais sa plus grande force est aussi sa plus grande faiblesse. On dit que ce système est une belle machine. Eh bien, comme toute machine, il faut l’entretenir. 

Or ces réseaux sont enterrés, soumis à la charge du sol, à l’humidité, aux mouvements de sol, aux vibrations dû à la circulation, à l’érosion de l’eau qui s’écoule à l’intérieur.

Bref, ils n’ont pas la vie facile, et comme tout cela est sous-terrain, il n’est pas aisé non plus de les inspecter et de les entretenir. 

Comme tout ce qui est technique, cela implique un prix important et beaucoup d’énergies.

Et quand bien même ce réseau est bichonné, il ne peut pas avoir une vie éternelle, il arrive un moment où il faut le régénérer, car il est trop vieux/obsolète. C'est-à-dire en gros, enlever les vieux tuyaux et en mettre des neufs. 

Lorsqu'on a les moyens (économie florissante), l’énergie (du pétrole à volonté), et les compétences (des techniciens formés), pas de problème.

Mais vous l’avez compris, les points cités ne sont pas garantis à vie, et lorsqu’ils commencent à s’affaiblir, le réseau, comme le reste, perd de sa splendeur. Il est moins entretenu, moins suivi et les conséquences se font vite ressentir. 

Ajoutez à cela des gens peu scrupuleux qui rognent sur des contrôles ainsi que le personnel qualifié, pour assurer les dividendes des actionnaires, vous comprenez que rien n’est garanti éternellement.


Le réseau d’eau est-il SANS FAILLE ?

On vient de le voir un réseau qui marche, c’est très bien, mais il n’est pas à l’abri de la ruine non plus. Et il se peut aussi qu’il soit hors service par moment pour diverses raisons :

  • Panne des pompes (Dépendantes de l'électricité)
  • Pollution temporaire
  • Fuite importante
  • Catastrophe naturelle (glissement de terrain, inondation…)
  • Non réparation sur des branches desservant des habitations isolées
  • Etc.

La conclusion est qu’il est prudent de ne pas tout miser aveuglément sur le réseau d’eau publique.


Les débats sur l’eau du robinet en consommation

Le discours public le plus largement accepté est que l’eau est parfaitement potable. 

Et effectivement, si on regarde statistiquement le nombre de personnes qui consomment cette eau et se portent bien, on peut lui faire confiance, surtout lorsqu’on la compare à celle d’autres endroits au monde.

Néanmoins, par principe de précaution, nous citons les reproches de certains à notre eau courante. Présence d’aluminiums (risque d’Alzheimer ?), de nitrates (attention aux nourrissons), de molécules chimiques comme les pesticides ou des traces médicamenteuses ou encore du radon (gaz radioactif). 

Aussi, comme le souligne très bien Pierre "L'écoleau" dans l'extrait vidéo en bas de page (vous pourrez le visionner ensuite) il faut faire la distinction entre la définition réglementaire (les normes) de l’eau et sa définition sanitaire (la santé).


se poser des questions est important

Par exemple, à une époque, la valeur maximale de nitrate autorisé dans l’eau potable était de 10mg.

C’est passé ensuite à 25mg. Aujourd’hui c’est 50mg de nitrate qui peuvent être présent dans l’eau…

Ce seul exemple suffit à se poser des questions.

La réglementation de l'eau va-t-elle dans le sens de la santé publique ?

Il semblerait que, par la force des choses, les autorités soient obligées d’augmenter les valeurs pour continuer d’assurer une eau qui soit réglementairement définie comme potable.  

Même si la présence de ses substances est minime, il est légitime de craindre de les consommer.

- Est-ce normal d'avoir ces substances dans l'eau que l'on consomme tous les jours ? 

- Faut-il le négliger ? 

- L'eau est-elle plus polluée que l’air que nous respirons ? 

Ces réponses appartiennent à chacun.

Le choix (et le conseil) de Mouton Résilient ? L'utilisation quotidienne d'un purificateur Berkey avec des filtres au charbon actif afin d'améliorer nettement la qualité de l'eau que l'on consomme.

Nous allons parler en détail de ce système, plus bas dans cet article.




EN CAS DE COUPURE D'EAU


logo signalétique coupure d'eau

La coupure d’eau, c’est le moyen d’étudier les alternatives temporaires pour obtenir de l’eau potable. La suite de cet article étudiera donc les moyens d'y parvenir.


On a souvent à l'esprit une coupure de quelques heures pour des travaux, mais parfois cela peut être beaucoup plus long, notamment en cas de sinistre.

Soyons clair ! Vous ne pouvez pas vous reposer à 100% sur l'eau du robinet.

De nos jours, pour une poignée d’euros, vous ressortez du supermarché avec votre coffre rempli de packs d’eau. C’est la solution la plus simple et rapide pour se constituer un stock d'urgence sous le coude.


Ce stock d'eau en bouteille est indispensable. Si demain plus rien ne coule au robinet, il vous faut un plan B le temps que la situation se rétablisse.


Prenez l’exemple récent de la crue de la Vésubie (oct 2020). Nous nous retrouvons dans un cas où non seulement le réseau d'eau est HS (hors service) mais en plus l'approvisionnement est complexe et souvent tardif (livraison de packs d'eau, mise en place de citernes pour les habitants). Manquer d’eau potable au cours d'une crue est un comble, mais c'est un classique.

En dehors de cela, nous vivons dans une région du monde où l’eau n’est pas si rare. Mais l’eau potable est beaucoup plus rare. Vous l’aurez compris, l’alternative va consister à rendre l’eau potable, sans risquer de trouble ensuite.


Rappels sur l’hydratation

Notre corps est composé à 65% d’eau, c’est donc le composant principal de notre organisme. Il faut savoir que l’eau n’a pas uniquement un rôle de structure, c’est-à-dire qu’elle ne se contente pas de remplir nos cellules pour leur donner de la consistance. Elle joue un rôle essentiel sur tout ! Ne serait ce que sur les deux moyens de communication interne de notre corps : 

  • Chimique (les hormones) : Moins/trop d’eau change la concentration en hormones : L’interprétation par nos organes est donc faussée.
  • Électrique (les messages du système nerveux) : C’est grâce à la conductivité de l’eau que l’influx électrique se transmet. 80% de notre cerveau est d’ailleurs composé d’eau.


Et bien sûr l’eau permet de nettoyer notre corps via les urines, à hydrater nos intestins (sinon c’est la constipation), à la thermorégulation (transpiration)...

Je ne vais pas énumérer toutes ses fonctions, sachez juste qu’elle intervient dans chaque organe, dans chaque processus physiologique.

Retenez que le simple fait d’avoir soif et déjà signe de déshydratation.

Quelques chiffre sur l'aspect vital de l'eau


La conclusion de tout cela est que l’eau est un élément essentiel avec lequel on ne rigole pas. Boire est vital. Boire une eau potable qui évite d’aggraver votre déshydratation est essentiel.


Stériliser l’eau

Comme nous l’avons vu au début de cet article, il existe deux familles d’indésirables dans l’eau : La pollution chimique et la pollution biologique (virus, parasites, bactéries etc).

La bonne nouvelle, c’est que pour cette dernière catégorie, on peut facilement s’en charger : Faire bouillir l’eau une poignée de minutes permet de tuer tous les microorganismes, autrement-dit, on la stérilise.

Mais attention, la vie est tenace, au bout de quelques heures, votre eau stérile sera redevenue un vrai bouillon de culture : Microbes et bactéries, sont partout : sur les objets, dans l’air, sur vos mains…

Dans une eau vierge, sans concurrence, c’est une aubaine pour la première bactérie qui colonisera facilement ce milieu. Après tout, l'eau est le berceau de la vie !

D’autres méthodes plus technologiques existent : Traitement chimique de l’eau (pastilles de Micropur, chlore) ou stérilisation par ultraviolets par exemple.


Filtrer l’eau

Quand bien même nous savons stériliser l’eau, vous vous douter qu’il ne suffit pas de mettre à bouillir la première flaque que vous trouver pour la consommer sans risque : Celle-ci sera toujours souillée de terre, ou d’huile ayant fuité d’un moteur… bref, il reste des éléments dans cette eau, des minéraux en l’occurrence, qui la rend impropre à la consommation. 

En fait, que ce soit des grains de terre ou des particules huileuses, ce sont en fait toutes les deux des particules solides, plus ou moins grosses. Pour s’en débarrasser la méthode la plus efficace est la filtration.

On peut comparer cela à tamiser l’eau pour en retenir les éléments les plus grossiers. Bien sûr, ici nous parlons de mailles extrêmement fines et cela fait aussi intervenir d’autres principes physiques.


boire une eau non stérilisée et non filtrée

Il existe des endroits dans le monde où l’eau de consommation n’est pas aussi bichonné que chez nous, où les gens boivent une eau jaunâtre, et pourtant ils vivent. Le corps humain est un superbe purificateur d’eau capable de retenir l’eau et de se débarrasser des toxines.

Cependant, si notre corps les absorbe en en trop grand nombre, il n’arrive plus à les éliminer. Donc pouvons-nous tous consommer une eau non purifiée ? C’est possible.

Néanmoins, il y a de sérieux contre-arguments.


C'est très risqué

Tout d’abord, c’est risqué : tomber malade, particulièrement avec les diarrhées. Cette idée ne nous inquiète plus et se rappelle à nous comme quelque chose de dérangeant, mais pas si grave. C’est une erreur.

On boit pour s’hydrater, la diarrhée vous déshydrate. Imaginez-vous l’avoir plusieurs jours de suite, et cela, à répétition parce que votre eau souillée vous la redonne régulièrement. Ce genre de maladie est à l’origine de 4% des décès dans le monde. Les pays en voie de développement sont les plus touchés (entre 8 et 9% des décés), mais ils ne sont pas les seuls.


Nous sommes inégaux avec la génétique

Le second contre-argument à boire une eau impropre dépend de votre immunité. En effet, une immunité forte vous mettra plus à l’abri des micro-organismes dangereux. Évidemment, les personnes âgées, les nourrissons et toute personne affaiblie par d'autres pathologies seront beaucoup plus sensibles. 

Ajoutons à cela un problème de riches : Pour nous qui vivons dans des pays où l’eau est traitée, notre corps n'a pas été confronté à ces micros organismes en si grand nombre et notre immunité face à eux est très mauvaise.

Se soigner demandera certainement des traitements médicaux (antibiotique, etc.), et dans les cas les plus graves, une hospitalisation. On a vu, pendant la crise du COVID, que ce n'est pas toujours un acquis... Les formes les plus sévères sont des maladies comme la dysenterie, le choléra, mais l’eau peut aussi en apporter beaucoup d’autres épidémies comme la fièvre typhoïde par exemple.

Pour que vraiment vous ne sous-estimiez pas ces pathologies, sachez qu'en plus c'est contagieux, car les selles sont remplies des bactéries causant la maladie.

Une hygiène rigoureuse s'impose (Mains, WC, etc.)




l'UNIVERS DES FILTRES à eau


Au fil du temps, l’homme a redoublé d’imagination pour rendre consommable cette ressource qui lui est indispensable. Il a testé, fait de bonnes découvertes, d’autres inutiles, il a amélioré ses idées et l’évolution des technologies a ouvert de nouvelles voies. Faisons un petit tour d’horizon des principales technologies actuelles :


Les carafes filtrantes (type Brita)

L’idée est séduisante, mais malheureusement peu efficace, si ce n’est sur le chlore et le goût de l’eau. Aucune filtration sur les bactéries, les métaux lourds. Retenez qu’il s’agit d’une amélioration de la qualité organoleptique (gout/odeur/consistance des aliments) d’une eau déjà potable à la base.


Les filtres à sédiments

Ces filtres retiennent bien les grosses particules. Pas suffisant pour rendre une eau potable, ils voient surtout un intérêt en tant que préfiltre pour éviter de colmater trop rapidement les filtres les plus performants (qui filtrent les plus petites particules) et souvent les plus chers.


Charbon actif Binchotan

Il s'agit d'un véritable morceau de charbon actif  (cf. paragraphe suivant), mais obtenu de manière traditionnelle : Une bonne essence de bois dense, chauffé à très haute température de nombreuses heures dans un four hermétique.

Ce charbon actif est efficace, les polluants se fixent bien dessus, seulement il est simplement immergé dans l'eau à purifier, ce n'est pas un passage obligatoire comme c'est le cas pour un filtre.

Très tendance, ce filtre n'a pas de certification d'efficacité ou de fabrication et il est soumis à de nombreuses copies douteuses (vulgaire morceau de bois carbonisé, y compris dans de grandes enseignes).


Les filtres à céramiques et à charbons actifs

Avec ces technologies, le niveau de filtration est excellent. Le charbon actif permet aussi de fixer les résidus de pesticides, de médicaments, de métaux lourds et de polluant organiques.

Quant à la céramique, elle retient les éléments chimiques plus fins et même certaines bactéries (jusqu’à 0,2 microns). Ces 2 types de filtres sont parfois vendus sous forme d’une cartouche qui combine les deux.


La distillation

La distillation consiste à faire chauffer l’eau jusqu’à ébullition. Les éléments dissouts restent dans le récipient alors que l’eau se transforme en vapeur.

On récupère ensuite les vapeurs que l’on refroidi, l’eau obtenue est ainsi distillée, c’est-à-dire que l’on a uniquement de l’eau. Ce procédé a l’avantage de tuer également bon nombre de micro-organismes.


Les filtres à osmose inversée

Ici nous parlons du filtre le plus performent qui filtre tous les polluants et même la majorité des sels minéraux (il faut alors reminéraliser l'eau ensuite). Le principe est de mettre l’eau en pression contre une membrane spécifique dont seule les molécules d’eau peuvent passer.

La membrane étant fragile et onéreuse, il convient de préfiltrer avec soin l’eau qu’elle doit filtrer afin d’enlever les éléments grossiers et le chlore qui désagrège la membrane.


Le choix de Mouton résilient

Vous l’aurez deviné, les carafes filtrantes ne présentent aucun intérêt pour notre usage. Les filtres à sédiments sont juste des préfiltres, ce qui peut être utile, mais nous, nous voulons un « vrai » filtre.

Quant au filtre à osmose inversée, bien qu’il soit le meilleur, il a le gros inconvénient de ne pas être assez rustique : Il nécessite une véritable machinerie (problème des pannes de courant) et de nombreux composants (notamment préfiltres) pour être résilient. 

Notre choix se porte donc sur les filtres à charbon actif/céramique, et en particulier le filtre Berkey.




LES NORMES


Avant d'entrer dans le vif du sujet sur le filtre Berkey, voici un petit rappel sur le système de normalisation qui encadre l'univers des filtres. C'est un peu technique, mais vous comprendrez dans la suite de l'article pourquoi c'est important. 


Les normes qui encadrent les filtres et les Purificateurs

Les normes sont issues d’une organisation Américaine NSF (National Sanitation Foundation) . Chaque pays a ses normes (ex du WQIA en Inde , AESEQ au Quebec), mais la NSF est reconnue au niveau international, et de toutes façons, toutes les normes sont à peu près alignées.

Il existe donc des normes que doivent passer les filtres pour déterminer si l’eau est potable. Voici de ce fait ci-dessous la liste des principales normes NSF. Vous aurez plus de détails dessus en cliquant sur sa ligne :

Standard NSF/ANSI 42

Elle mesure le côté esthétique de l’eau. Pour faire simple, des particules flottantes et le gout du chlore. Là, on parle des carafes de type Brita.

Standard NSF/ANSI 53

Ce standard mesure la qualité de l’eau par rapport à la santé. Il s’agit de divers polluants chimiques et physiques : Plomb, mercure, benzène, radon, etc, une grosse trentaine de substances au total, dont des protozoaires (parasite unicellulaire).
La majorité des vendeurs de berkey annoncent qu’un filtre doit filtrer 99,99% des bactéries, cela est sans doute un raccourci pour être compris facilement, mais ce n'est pas exact.

 

Standard NSF/ANSI 55

Ce standard s’intéresse lui aux bactéries et virus, mais uniquement pour la stérilisation par rayons ultraviolets.

Protocole NSF/P231

Il établit les exigences minimales pour les caractéristiques de santé et d'hygiène des purificateurs d'eau microbiologiques. Les exigences sont basées sur les recommandations du rapport du groupe de travail de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis

Protocole NSF/P231

Ce protocole évalue les petits purificateurs d'eau individuels pour déterminer leur efficacité à fournir une purification microbiologique à l'eau de toute source d'eau douce. Mais sans vérifier les contaminations chimiques.

Petits rappels sur le fonctionnement des normes

Il y a des trucs à savoir avec les normes. Voyons cela ensemble.


Une démarche officielle

Une norme est évidement cadrée sur l'ensemble du processus de validation : Elle détermine pour divers polluants, le taux initial de polluants dans le liquide avant filtration, puis on mesure ce qu’il reste après filtration. Il y a un seuil à respecter pour chaque polluant.

Si tous les tests sont validés, la norme est validée. C’est un peu comme votre prise de sang : On compare des taux à des normes, si tout est OK, alors vous êtes en bonne santé.

Mais comme dans une prise de sang standard, les normes ne mesurent pas tout et sont des valeurs acceptables, mais bien entendu, on pourrait être plus exigeant.

Attention, beaucoup de fabricants détournent le vocabulaire des normes : Seul le mot « certifié » vous garanti que le produit répond aux normes.

Donc toutes les appellations du type « testé selon la norme xxx » ne veulent rien dire du tout : cela veut dire qu’ils ont subi, mais les tests, mais on ne sait pas si c’est concluant ou pas ! C’est vicieux, bienvenu dans le monde de la désinformation…

Rappelons aussi que les normes sont bâties autour d’un consensus entre des avis d’experts (sur la santé en l’occurrence) et les produits que les fabricants proposent.

Le but est de déterminer un seuil de qualité pour aider le client à choisir.

Le but n’étant pas de créer des normes inatteignables. Elles s’alignent fréquemment sur une moyenne de ce que propose le marché. Les gros fabricants participent à son élaboration.


Être certifié n'est pas gratuit

Une norme possède aussi un modèle économique : l’organisme investit pour la fabriquer et ensuite fait payer les industriels sur les produits qu’ils souhaitent certifier. Et pour conserver cette certification, il faut payer des audits tous les ans qui consistent à vérifier les lieux de fabrication ou les produits eux-mêmes.

En contrepartie, la certification permet à l’industriel de s’ouvrir des marchés. Bref, c’est aussi un business aussi bien pour l’industriel que pour l’organisme certifiant. Évidement le test officiel est plus cher qu’un labo indépendant, mais c’est aussi pour assurer des tests de qualités.

Pour en revenir sur notre Berkey, il y a un autre paramètre qui coûte cher : Plus on cherche des traces infimes, plus le test est complexe, long et donc coûteux. C’est pour cela que selon les tests, vous voyez souvent des résultats comme 99,99% ou 99,9999%, rien que des 9.

En effet, vous ne verrez jamais 100% (la perfection n’est pas de ce monde, garantir le 100% et utopique), et le nombre de 9 dépend de la finesse du test effectué. On parle de « log » :

  • un test de log 2 vous donnera un niveau de filtration entre 0 et 99%,
  • un test de log 3 entre 0 et 99,9%,
  • un test de log 4 entre 0 et 99,99%,
  • Etc...

Un résultat à 99,90% signifie donc qu’on laisse passer 10 fois plus de bactéries qu’à 99,99%. On pourrait donc tout mesurer avec la plus grande finesse, mais le prix ne serait pas du tout le même !

Évidement, la plupart de fabricants déterminent les caractéristiques de leurs produits "juste" pour respecter la norme : Cela les place bien sûr le marché, et ça limite les coûts, notamment en recherche, en matériaux, en usinage et en frais d'expertise.

RÉSILIENCE ! L'EAU - MANUEL PRATIQUE

Livres survievaliste no1 meilleure vente amazon

Ce livre vous explique tout ce que vous devez savoir sur l'eau de A à Z.

  • Comment la collecter
  • Comment la gérer
  • Comment la transporter 
  • Comment la stocker
  • Comment la filtrer 
  • Comment la purifier
Résilience! L'eau: Pour tout savoir pour assurer votre autonomie et votre résilience sur le sujet de l'eau




LE PURIFICATEUR BERKEY


Nous recommandons le purificateur Berkey, et nous allons tout vous dire dessus à partir de maintenant.

Mais avant, sachez qu’il existe d’autres modèles déjà sérieux (British Berkfied / Doulton) et nous vous expliquerons tout au long pourquoi nous favorisons de loin le Berkey.


Le filtre a gravité Berkey

C’est un filtre à la fois très rustique et très technologique : il est composé de deux cuves en inox superposées.

Dans celle du haut se trouve là ou les cartouches(s) filtrante(s) portant le nom de Black Berkey.

L’eau va les traverser et tomber en goutte à goutte dans la cuve du dessous qui possède un petit robinet pour se servir en eau.

On verse donc de l’eau dans la cuve du dessus, on attend, et on utilise le robinet pour récupérer l’eau filtrée. C’est en conséquence très rustique à l’utilisation, la vraie technologie se trouve dans la fabrication des cartouches qui est leur secret bien gardé.


Il existe différentes tailles de cuve selon votre famille


Le filtre Berkey est simple et efficace

Un Berkey est simple, avec peu de composants (le secret de la fiabilité). Une cuve inox avec 2 compartiments, un robinet, quelques joints et les cartouches filtrantes Black Berkey.

La marque vend toutes les pièces de rechanges nécessaires : filtre, filtre à fluor, joints, robinet, etc. (comme tout est durable, ce sera essentiellement des filtres que vous rachèterez).  

Et bien sûr, succès oblige, il existe quelques accessoires : robinet inox, rehausse, robinet avec indicateur de niveau, bouchons...

Voilà pour la présentation du purificateur.

Passons maintenant à la pratique et à la technique !


Pourquoi acheter un berkey ?

Cela peut être pour un tas de raisons :

  • Vous voulez prendre soins de votre santé et celle de vos proches, en buvant au quotidien une eau de meilleure qualité ?
  • Vous en avez marre du goût dégueulasse de l'eau du robinet ?
  • Vous visez l'autonome en eau ?
  • Vous voulez limiter votre impact écologique en arrêtant de jeter des bouteilles plastiques ?
  • Vous ne voulez plus vous tapez la corvée des packs d'eau à ramener du supermarché ?
  • Vous ne faites pas confiance à l'eau du robinet ?
  • Vous voulez garantir de l'eau potable à votre famille en cas de situation d'urgence ou de catastrophe


Quelque soit votre motivation principale, un Berkey satisfait à tous les points ci-dessus ! 

Plus qu’un filtre c’est un PURIFICATEUR

Depuis le début, vous voyez les deux termes. On parle souvent du Berkey comme un filtre, mais à tort : C'est un purificateur (aussi appelé épurateur). La distinction entre les deux se mesure au travers d'un protocole sur la rétention de bactéries et virus bien définis.


Catégorie

Rétention  de la bactérie pathogène Klebsiella Terrigena

Rétention de virus de type Polio et Rotavirus

Norme pour un filtre

99,99% (log 4)

0

Norme pour un purificateur

99,9999% (log 6)

99,99% (log 4)

Performance pour les cartouche Black Berkey

99,9999999% (log 9)

99,99% (log 4)

Que peut-on mettre dans le Berkey ?

Vous pourrez y mettre l’eau du robinet bien sûr, mais aussi celle d’un lac, d’une rivière d’un puits, d’une cuve d’eau de pluie, bref toutes eaux.

En situation d'urgence, afin d’optimiser la durée de vie de votre purificateur, il faudra au minimum laisser décanter une eau sale, c’est-à-dire prévoir un autre récipient (un seau) où l’eau repose au moins 24h, le temps que les éléments lourds (les boues) tombent au fond. Il faudra ensuite récupérer l’eau de surface éclaircie.

Ensuite dans l'idéal filtrer grossièrement l'eau (à travers un tissu en coton par exemple) pour enfin la verser dans le Berkey.

Certains affirment qu’il peut filtrer l’urine. Néanmoins, nous n'avons pas testé nous même (plus que la barrière psychologique, on n’a pas vraiment envie de souiller inutilement nos filtres), donc nous ne nous prononcerons pas sur ce point...


Durée de vie du Berkey

Cartouche Black Berkey

Eh bien cette question est un des principaux arguments du Berkey face à sa concurrence :

Une seule cartouche « Black berkey » filtre jusqu’à 11 000L !

Cette importante durée de vie est un véritable atout puisque même si les pièces venait en rupture d’approvisionnement, une paire de cartouche permet de tenir 22000 L de plus ! Berkey affirme même qu'à cette échéance ce sont les métaux lourds qui ne sont plus garantis, mais que pour le reste, les filtres seraient encore opérationnels !

Cela change vraiment l'aspect économique de l’installation :

À la date de rédaction de cet article (les prix peuvent changer), la paire de cartouches black est vendue 150€. Cela revient à 0,68 centime le litre (eau en bouteille Lidl=9cts/L). La cartouche de son concurrent commercial British Berkefeld filtre 1500L et coute 36€, soit 2,4 cts/L, ce qui est donc 3,5 fois plus cher !

C'est simple, après l'achat de votre Berkey, vous êtes tranquille pour environ pour des années ! Rien à racheter.

Pour une utilisation au quotidien pour l'eau de boisson, une famille de 4 personnes est partie pour 10 ans de purification avant de devoir changer les filtres ! 

Autant vous dire qu'avec une paire de filtre de rechange, vous maitriser votre résilience hydrique sur le long terme.


Quels sont les atouts et points faibles du Berkey ?

Ici nous avons mis les avantages et inconvénients glanés sur la toile, mais surtout issus de notre retour d'expérience. Nous avons essayé d'être Le plus impartial possible, mais pas si facile étant donné la satisfaction du produit.


Avantages
  • Associé à l’eau du robinet, fini la corvée des packs d’eau.
  • C’est une bonne assurance pour boire l’eau du robinet en diminuant les risques.
  • De conception rustique et solide, il durera une vie.
  • Pas besoin d’électricité pour le faire fonctionner : Pas de risque de panne et convient parfaitement à un logement off-grid (hors réseaux).
  • C'est plus économique de boire de l'eau du robinet purifiée que d'acheter des packs d'eau.
  • Toujours comparé à de l’eau en bouteille c’est beaucoup plus écologique : Moins de plastique, moins de transport, etc.
  • Résilience : Vraie solution de secours pour continuer à avoir de l’eau potable
  • Entretient très facile, un coup d'éponge tous les 2 mois.


Inconvénients
  • La cartouche filtrante est fragile : Une chute ne pardonnera pas
  • Le remplissage de la cuve du haut demande d’être assez grand
  • Le point de fragilité se trouve au niveau du pas de vis de la cartouche : Serrez sans exagérer et ne poussez pas la cartouche lorsqu’elle est fixée dans le filtre. Ne soyez pas non plus parano sur ce point, ce n’est pas de l’obsolescence programmée, il suffit de l’utiliser normalement et de ne pas forcer. Nous n’avons pas eu de retours directs en ce sens, mais c’est toujours le point avancé par les détracteurs de Berkey, donc nous le citons par impartialité.
  • La cuve du haut devrait avoir un débord en inox plus grands que les tétons des cartouches : Cela permettrai de la poser sans exercer de pression sur ces tétons fragiles ou sans être obligé de bricoler un support pour éviter cela.
  • Le robinet de la cuve du bas et 1 cm au-dessus du fond de la cuve : Il y a donc toujours 1 cm d’eau au fond qu’on ne peut récupérer que si on penche le Berkey. Ce qui est déconseillé pour ne pas risquer de le déséquilibrer et de le faire tomber, surtout si la cuve du haut est pleine.

Bon, vous voyez autant les points forts sont de vrais atouts, autant pour ses points faibles nous avons vraiment pinaillés… Et la plupart  des défauts se retrouvent également chez ses concurrents.


le Berkey est-il réellement fiable ?

Eh bien oui, et c’est notre second argument qui nous fait pencher pour le Berkey.

Ce best-seller mondial existe depuis de nombreuses années, a été testé par des millions de personnes.

Parmi ces personnes, nous allons nous intéresser à une catégorie bien particulière de ces clients : Ceux non raccordés au réseau (off-grid), qui ont des puits, ou des cuves de récupération d’eau de pluie ou des rivières : vous pouvez être sûr que le Berkey est connu de tous et fait partie des solutions pour purifier l'eau de boisson. 

Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures, c’est exactement ce qu’on recherche ! Et ceux qui ont testé, ont  approuvé ce système ! À cette échelle, on ne parle plus d’un échantillon et la satisfaction parle d’elle-même.


Que filtre-t-il exactement ?

Dire qu’un filtre fonctionne n’est pas aussi simple que dire que tel élément « passe » ou « ne passe pas » à travers la maille du filtre. À des échelles très petites, garantir le niveau de filtration à 100% n’est pas si simple.

Dans le cas du Berkey le phénomène d'adsorption (avec un d) est particulièrement efficace, c'est ce qui lui permet de retenir des petites particules beaucoup plus petites que la "maille" du filtre.

Pour en être sûr de l'efficacité, le principe consiste à mesurer une teneur avant filtration et une autre après filtration ; et bien sûr la teneur après filtration doit rester inoffensive pour l’homme.  Le purificateur Berkey retient des particules allant jusqu’à 25nm.

Pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec l'anglais, voici ci-dessous traduction en français des informations provenant du site mère Berkey (USA).

Voici tout ce que le filtre Black Berkey est capable de retirer. 

Cliquez sur les polluants pour afficher plus de détails si vous le souhaitez, la liste est parfois longue...


Ce que Berkey certifie

Bactérie, parasites et kystes

Rétention de log 6 (99,9999%) sur les bactéries du standard de purification (Les plus petites, à savoir Raoultella terrigena, Bacillus atrophaues et Salmonella Enterica).
Rétention de log 9 (99,9999999%)  sur les bactéries pathogènes

Virus

Rétention de log 5 (99,999%) sur les plus petits virus (MS2 Coliphages et FR Coliphages). La norme impose une rétention de log 4 pour un purificateur (99,99%).

Trihalomethanes

Rétention à 99,8% sur:
Bromodichlorométhane,
Bromoforme,
Chloroforme
Dibromochloromethane (Effects de santé: muscle & troubles du système nerveux, cancer)

Métaux lourds

Aluminium (>99%)

Antimoine (>99.9%)

Béryllium (>99,9%)

Bismuth (>99.9%)

Chrome (>99,9%)

Cuivre (>99.9%)

Acier(>99.9%)

Plomb(>99.9%)

Mercure(>99.9%)

Nickel (>99.9%)

Zinc (>99,9%)

Baryum (> 80%)
Vanadium (>87,5%)
Molybdène (>90%)
Cobalt (>95%)
Cadmium (>99.7%)
Chrome 6 (>99,85%)

Chlore et dérivés

Rétention à 99,9% des chloramines, chlore résiduel (Effets de santé: défauts de naissance, cancer)
Rétention à 99,6% des chlorides

Résidus médicamenteux

Réduction à 99,9% de ces composants:

Acétaminophène
Caféine
Carbamazépine
Ciprofloxacine HCl
Érythromycine USP
Sulfaméthoxazole

Triméthoprime

bisphénol A
Diclofénac sodique
4-para-nonylphénol
4-tert-octylphénol
Primidone

Progestatif
Gemfibrozil
Ibuprofène
Naproxène sodique
Triclosan.

COV (Composés Organiques volatiles) et pesticides

Les substances résiduelles  suivantes sont sous les limites de détection:

1,1,1,2-tétrachloroéthane
1,1,1-Trichloroéthane (TCA)
1,1,2,2-tétrachloroéthane
1,1,2-Trichloroéthane
1,1,2-Trichlorotrifluoroéthane
1,1-Dichloroéthane (1,1-DCA)
1,1-Dichloroéthylène (1,1-DCE)
1,1-Dichloropropène
1,2,3-Trichlorobenzène
1,2,3-Trichloropropane
1,2,4-Trichlorobenzène
1,2,4-Triméthylbenzène
1,2-Dibromo-3-chloropropane (DBCP)
1,2-dibromoéthane
1,2-Dichloro-1,1,2-trifluoroéthane (CFC 123a)
1,2-Dichlorobenzène
1,2-Dichlorobenzène-d4
1,2-Dichloroéthane
1,2-Dichloropropane
1,3,5-Triméthylbenzène
1,3-Dichlorobenzène
1,3-Dichloropropène
1,4-Dichlorobenzène
2,2-Dichloropropane
2,4,5-T
2,4,5-TP (Silvex)
2,4-D
2,4-DB
2-Butanone (MEK)
2-chlorotoluène
2-Hexanone
2-Méthyl-2-propanol
Acide 3,5-dichlorobenzoïque
3-Hydroxycarbofuran
4-Bromofluorobenzène
4-chlorotoluène
4-isopropyltoluène
4-Méthyl-2-pentanone
4-Nitrophénol4,4b 2-DDD4,4b 2-DDE
4.4b 3-DDT
5-Hydroxydicamba
Acétone
Acénaphtylène
Acifluorfène
Alachlor
Aldicarbe
Aldicarb Sulfone
Sulfoxyde d'aldicarbe
Aldrin
alpha-Chlorodane
Amétryn
anthracène
Aroclor (1016, 1221, 1232, 1242, 1248, 1254, 1260)
Atraton
Atrazine
Baygon
Bentazon
Benzène
Bromacil

Acide bromoacétique
Bromobenzène
Bromochlorométhane
Bromodichlorométhane
Brométhane
Bromoforme
Butachlore
Butylate
butylbenzylphtalate
Carbaryl
Carbofurane
Le tétrachlorure de carbone
Carboxine
Chloramben
Chlordane
Acide chloroacétique
Chlorobenzène
Chlorobenzilate
Chloroéthane
Chloroforme
Chlorméthane
Chlorprophame
Chlorpropane
cis-1,2-Dichloroéthylène
cis-1,3-dichloropropène
cis-Nonachlor
Cycloate
Acide dacthal
Dalapon
Diazinona
Acide dibromoacétique
Dibromochloropropane (DBCP)
Dibromométhane
dicamba
Acide dichloroacétique
Dichlorodifluorométhane (CFC 12)
Dichlorométhane
Dichlorvos
Dichlorprop
DieldrineDiéthylphtalate
Dinoseb
Diphénamide
Disulfoton
Disulfoton sulfone
Disulfoton Sulfoxydea
Endrine
EPTC
Éthoprop
Éthylbenzène
Dibromure d'éthylène (EDB)
Fénamiphos
Fénarimol
Fluorobenzène
Fluridone
gamma-chlorodane
Glyphosate
Acides halo-acides (HAA5)
Heptachlore
Epoxyde d'heptachlore
Hexachlorobenzène

Hexachlorobutadiène (CCC)
Hexachlorocyclopentadiène
HexazinoneIsophorone
Isopropylbenzène (Cumène)
Lindane (Gamma-BHC)
Merphos
Méthiocarbe
méthomyl
Méthoxychlore
Méthylcyclohexane-méthane
Paraoxon méthylique
Méthyl tert-butyl éther (MTBE)
métolachlore
Métribuzine
Mévinphos
MGK 264
Molinate
Monochlorobenzène
m-xylènes
Naphtaline
Napropamide
n-butylbenzène
Norflurazon
n-propylbenzène
Oxamyle
o-xylène
Pébuler
Pentachlorophénol
Picloram. Prometon
Prométryn
Pronamidea
Propazine
p-xylènes
sec-butylbenzène
Simazine
Simétryn
Stirofos
Styrène
Tébuthiuron
Terbacil
Terbufos
Terbutryn
tert-butylbenzène
Tétrachloroéthylène (PCE)
Tétrahydrofurane (THF)
Thiobencarbe
Toluène
Toxaphène
trans-1,2-dichloroéthylène
trans-1,3-dichloropropène
trans-Nonachlor
Triademefon
Acide tribromoacétique
Acide trichloroacetic
Trichloroéthène (TCE)
Trichloroéthylène
Trichlorofluorométhane (CFC 11)
Tricyclazole
Trifluraline
Vernolate
Chlorure de vinyle

Autre

Arsenic (>99.9%)
Escherichia coli (E. Coli) (>99.999%)
Fluorène (>99,9%)
Manganese (>99.9%)
MBAS (>96,67 %)

Nitrites (>95%)
PCB (>99,9%)
produits pétroliers >99.9%
Sélénium (>99,9%)
Thallium (>99,5%)

Radon 222
Rouille
limons
Sédiments
Goûts et odeurs

Notez, que si vous allez sur le site mère Berkey (USA) , en bas de page, vous aurez accès aux scans des résultats de laboratoires si jamais vous voulez avoir des éléments factuels.


Et les sels minéraux ?

OK, la filtration est d'enfer (chlore, microplastiques, virus, bactéries, métaux lourds, etc.), mais les sels minéraux dans tout ça ?

Le calcaire, comme la majorité des minéraux ne sont pas filtrés.  L'explication est très simple : L'ion calcium (Ca2+) est presque deux fois plus petit qu'une molécule d'eau (H2O). On comprend alors qu'il est impossible de filtrer mécaniquement le calcaire. C'est pour cela qu'il est retiré essentiellement par méthode chimique (pastilles de sel). 

En dernier ressort, le filtre Berkey arrête tout ce qu'on ne veut pas et laisse passer ce qu'on a besoin. Plutôt cool n’est-ce pas !

Berkey VS British Berkefeld?

Petite précision avant de commencer, Douton et British Berkefeld sont une seule et même compagnie. La seconde marque est plus connue, mais ce sont les mêmes filtres. Dans cet article, nous ne parlons donc que de British Berkefeld pour éviter d'embrouiller les esprits.

Pour revenir à notre comparatif Berkey, vs British Berkefeld, le net fourmille de partisans de l'un ou l'autre des 2 modèles.

À notre avis, nous avons 2 produits totalement différents : d'un côté, un filtre (British Berkefeld) et de l'autre, un purificateur (Berkey).

Alors que le British Berkefeld traite les molécules jusqu’à 0,5 micron, la cartouche Black Berkey traite, quant à elle, à moins de 30 nm, soit 6 fois plus petit.

Cela permet au purificateur Berkey de retenir des organismes beaucoup plus petits tels que les virus.

Le tableau ci-dessous compare les deux modèles sur les performances de filtrations et le prix (bien entendu, les prix peuvent changer).

Ci-dessous sont les prix constatés à la date de rédaction de ce tableau. 

Faites-vous votre avis...


Comparatif Berkey vs British Berkefeld

Caractéristique

Berkey

BRITISH BERKeFELD

Prix à l'achat

modèle 8,5L + 2 cartouches - Prix de 2020)

320€

230€

Cartouches pour filtrer les premiers 22 000L

0€

(les cartouches fournies avec le filtres couvrent ce volume)

450€

36€/cartouche x ((22000-3000)/1500)

Coût total

(somme des 2 critères précédents)

320€

680€

Niveau de filtration

0,025 microns

0,2 microns

Réduction des bactéries

99,9999999%

99,99%

Réduction des virus

99,999%

0

Réduction

des métaux lourd

99,9%

99,2

Réduction

des pesticides

Sous les limite de détections

0


Comme vous le voyez, que ce soit au niveau de la performance ou du prix, le choix est vite fait. Notons que de nos jours, la plupart du temps, si vous voulez plus de performance, vous payez beaucoup plus cher.

Pour le filtre à gravité Berkey, vous n'avez même pas à choisir !

Vous pourrez vérifier les caractéristiques de l'ensemble des filtres la gamme British Berkefelds/Doulton sur le site du fabricant. Notez que nous avons gardé la valeur de 0,2 microns couramment utilisée sur internet concernant Doulton, mais toutes les documentations techniques du fabricant parlent plutôt de 0,5 microns...

Mais sans atteindre pour autant le niveau du purificateur Berkey.

Néanmoins, nous ne retenons pas ce modèle, car il dépend de la pression du réseau d'eau (qui est lui-même dépendant de l'électricité pour les pompes des châteaux d'eau)

La polémique Berkey : le Berkey n’est pas normé NSF

Mazette ! Le filtre Berkey n'est pas normé NSF. Est-il un danger pour autant, malgré ses millions de ventes ?

On l'a vu, répondre à une norme est couteux. Or, notre Berkey est au sens propre « hors norme », il surclasse ses concurrents, il est le seul dans son genre.

- Payer pour satisfaire la norme le place au même niveau que ses concurrents.

- Payer la même somme en test poussés démontre son vrai potentiel, et ça a été le choix de Berkey.

Vous pourrez me dire qu'il n'y a qu'à créer une nouvelle norme plus restrictive. Effectivement, ça serait une solution, mais créer une norme pour un seul produit revient à dire que c'est la marque qui va financer une bonne partie des frais de création de la norme et une norme pour un seul produit.

Ça n'a pas de sens, c'est extrêmement coûteux et long.


Berkey a donc choisi de pousser les tests en labos indépendants au-delà des exigences de la norme

Par exemple sur les bactéries pathogènes, Berkey est allé jusqu'à démonter une efficacité à 99,9999999% (log 9) là où la norme impose 99,99% (log 4). Évidement cela a couté très cher et on comprend qu’il n’a pas envie de payer une 2de fois surtout pour des tests de moindres exigences.

Rappelez-vous, pour être certifié, il faut faire l'ensemble de la démarche selon ses critères, et par ses laboratoires partenaires, le reste ne compte pas.


"Le Berkey n'est pas certifié" : la réalité est plus compliquée que cette affirmation simpliste sans nuances

En effet, les détracteurs du filtre Berkey (Généralement les concurrents, les partenaires commerciaux, et ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent) affirment ou laissent sous-entendre que s’il n’est pas certifié, c’est que Berkey est passé par des laboratoires plus laxistes.

Nous avons lu une estimation des frais pour passer les tests officiel sur tous les polluants testés s'élever à 1 million de dollars.

Mouton résilient n’a pas la prétention de se poser en expert scientifique, n’a pas non plus dépensé 1 million en tests de labo pour savoir si c’est vrai.

Mais si on s’en tient aux faits, Berkey est utilisé à travers le monde et les avis sont positifs (Voir notre chapitre Le Berkey est-il réellement fiable ?)…


Et si jamais Berkey gonflait ses résultats ?

Premièrement, il serait bien bête de jouer sa réputation sur une donnée si facile à prouver (Celui qui accuse n’a qu’a lui payer le test !).

Et ensuite ses niveaux de filtrations sont si élevés, que même si on retire 20%, il reste largement supérieur au reste du marché.

En passant, notons que la cartouche la plus performante de Douton/British Berkefelds n'est pas non plus normé NSF !

En effet, sur la documentation constructeur, les 3 premières colonnes sont pour les filtres à gravité, par ordre de performance : Seule la première (la moins performante) est certifiée NSF...

Par conséquent, nous avons pleinement confiance en nos purificateurs Berkey. Plus précisément à ses cartouches Black Berkey les yeux fermés.



  LE BERKEY EN PRATIQUE


Pour ce chapitre, nous nous sommes principalement basés sur nos expériences avec le Berkey. Chez Mouton Résilient, on possède une petite dizaine de Berkey : Entre nous, nos parents, nos beaux-parents, nos frères et sœurs, nos cousins, nos collègues, tout le monde possède son Berkey à la maison.

Tout cela pour vous dire que comme nous sommes entièrement satisfaits de ce matériel et on n'hésite pas à le recommander autour de nous.


1ère utilisation

Nous avons suivi la notice sans rencontrer de difficulté particulière :


Nettoyage des cuves

On commence par bien nettoyer les cuves inox. Une éponge douce et du liquide vaisselle fait très bien l'affaire. 

Assemblage du couvercle et du robinet

Pour l’assemblage, C’est très facile. La poignée du couvercle s’attache avec une vis. Pour le robinet, il faut placer un joint à l’extérieur, passer le pas de vis du robinet à travers la paroi inox, mettre un second joint depuis l’intérieur puis l’écrou et serrer.

Pas besoin de serrer comme un malade. Il s’agit de joints caoutchoucs, un serrage ferme à la main et sans forcer est suffisant.

Amorçage des cartouches filtrantes Black Berkey

Lors de leur première utilisation, les cartouches doivent être amorcées, c’est-à-dire mettre de l’eau en pression à l’intérieur via le trou d’où est censé sortir l’eau filtrée. Le but du jeu? Évacuer tout l'air emprisonné dans les micro-pores de la cartouche et remplacer cet air par de l'eau.

Pour cela, plusieurs solutions :

  • On équipe le pas de vis d'un filtre avec le joint fourni (joint marron) et on le plaque sur le robinet. On allume l'eau et on continue jusqu’à ce que l’eau sorte du filtre par toute sa surface (on voit des "gargouillis" sur les surfaces en eau).
  • On peut faire la même opération, mais à l'aide d'une bouteille plastique qu’on presse. La remplir et répéter autant que nécessaire.
  • Autre solution confortable : Utiliser une grosse seringue.
Mise en place des cartouches Black dans la cuve

Une fois les cartouches Black Berkey en place, mettez de l'eau dans la cuve supérieure. Contrôlez visuellement que l'eau sort bien par le centre des tétines noires et qu'elle ne suinte pas au niveau de la bague de serrage. Cela voudrait dire que la cartouche n'est pas assez serrée.

La courte vidéo suivante explique très bien l'assemblage et l'amorçage (2.15min) :


Rinçage des filtres Black Berkey neufs

Lors de l'installation de filtres neufs, remplissez complètement 1 ou 2 fois la cuve supérieure. Cela va rincer les filtres de la "poussière" qu'ils contiennent. Si vous voyez des résidus dans l'eau, c'est tout à fait normal au début. Arrosez les plantes avec l'eau récupérée par exemple.

Quand l'eau coule claire, remplissez de nouveau la cuve supérieure. Votre Berkey est prêt !

L'eau que vous y mettez est alors parfaitement purifiée et peut être bu sans le moindre danger


Le test du colorant rouge Berkey

À ce stade, il est également possible de faire un test avec un colorant alimentaire spécial disponible chez Berkey. On mélange simplement de l'eau avec un tout petit peu de colorant puis on remplie la cuve du haut avec ce mélange. Il suffit alors de patienter et vérifier ensuite si l'eau est colorée ou non dans la cuve du bas. Si l'eau est parfaitement transparente en sortie du robinet, c'est tout bon !  Le test du colorant est le meilleur moyen de s'assurer que l'installation est étanche et que la purification fonctionnement bien.

Le test du colorant rouge en image (courte vidéo de 2.43min) :

J'effectue personnellement ce test après chaque changement ou démontage de cartouches. Si au bout d'un moment l'eau est parfaitement claire, je vide le reste d'eau colorée dans l'évier et je re-rempli la cuve supérieure avec de l'eau claire.

Voilà, maintenant, vous êtes totalement serein et savez que votre Berkey est 100% opérationnel.

Choix du lieu d’installation de votre Berkey

Le placer près d’un point d’eau vous évitera les allers-retours. Typiquement, c'est à proximité de l'évier de cuisine. Ensuite, il y a deux possibilités :


Sur le support Berkey (ou un autre support / tablette murale)
  • Avantage : on peut poser la carafe en dessous pendant qu’elle se remplie.
  • Inconvénient : le Berkey est plus haut et donc moins pratique à remplir, il va falloir lever un peu plus les bras.
Posé directement sur un plan de travail
  • Avantage : on gagne en hauteur pour le remplir plus facilement. 
  • Inconvénient : Il faut tenir la carafe pendant qu’elle se remplie. Le robinet est à hauteur d'un chien. Un jeune enfant peut "s'amuser" à saisir le robinet qui dépasse.

Retour d'expérience (RETEX berkey)

Vous l’avez peut-être déjà lu sur ce blog, nous sommes nombreux à utiliser des purificateurs Berkey au quotidien, dans notre entourage.  

Voici quelques petits retours d'expériences :


Le modèle Travel
  • (l'un des plus petits) est très bien pour une ou deux personnes. En étant bien organisé, l'un de nous parvient à subvenir régulièrement aux besoins de 5-6 personnes. Il faut une organisation carrée et une ou 2 carafes à maintenir plein tant que possible.
  • Si c'est jouable, ce n'est pas pratique au quotidien. C'est pour vous dire, la capacité du modèle de votre choix peut être étendue s'il y a plus de monde à la maison.


Difficile de dire précisément combien de temps prend la filtration
  • Comme la filtration est ultra fine, ça tombe au goutte à goutte dans la cuve du bas. Cela dépend du niveau de remplissage (plein, quand les cartouches black sont totalement immergées, ça coule plus vite dans la cuve du bas),  de l'âge des filtres, etc.
  • Pour vous donner une idée, il faut compter grosso modo 30 minutes pour filtrer 5 litres d'eau avec deux cartouches. Bref, on ne s'y prend pas à la dernière minute pour le remplir. Avec un Berkey, la gestion de votre eau s'anticipe. Si du monde arrive à l'improviste et que vous étés "à sec", faites durer l'apéro pour avoir de l'eau au moment du repas 😉


Utiliser un seul filtre Black Berkey
  • L’un de nous n’utilise qu’un seul filtre et bouche le trou du second avec un bouchon (vendu séparément) : C’est une bonne pratique, car cela permet de garder un filtre en back-up en cas d’accident.
  • Dans d’autres circonstances, cela permet de « partager » le filtre en le prêtant à un ami dans le besoin en bricolant une cuve de fortune avec des seaux ou des faitouts inox. En contrepartie, le débit est forcément divisé par 2.


Le robinet
  • Le robinet avec indicateur de niveau est un vrai avantage pour permettre de savoir en un coup d'œil ou en est le niveau dans la cuve. Toute la famille peut alors prendre l'initiative de remettre de l'eau ou non dans la cuve supérieure.
  • Ce robinet inox (à acheter séparément) à un meilleur débit que le modèle plastique d'origine. Un truc vraiment sympa si utilisation régulière.


Les cuves inox du Berkey
  • Nous avons tous des cuves inox (Travel, Big, Royal) et n'avons aucune expérience avec le modèle Berkey Light en plastique.


Taille des modèles
  • Regardez bien le modèle que vous choisissez, les grands modèles sont aussi les plus hauts, avec le support en plus, ça peut être inconfortable si vous le posez sur un plan de travail. Mieux vaux avoir un petit meuble bas pour y poser le Berkey.


Support de cuve Berkey
  • Un membre de Mouton-Résilient a acheté le support Berkey : Il est très stable et résistant. Par contre, votre carafe devra faire moins de 15 cm (pas si facile à trouver, il a opté pour un bol mesureur de 2L en plastique, puis un autre modèle en verre de 1L et finalement un pichet inox de 1L, plus léger et plus pratique. Tous ces modèles ont la bonne hauteur.
  • Un support à poser sur plan de travail est très aisé à faire avec 3 planches en forme de "U" et une 4e pour contreventer et solidifier le tout. On le fait ainsi à la hauteur que l'on veut. 
  • Une autre solution est de prévoir un robinet dédié à votre Berkey positionné au-dessus de la cuve. C’est un peu plus de travail, mais plus pratique au quotidien. 


Comme on peut le voir sur les deux images ci-dessus, placer une plante verte juste a coté de votre Berkey le rend beaucoup plus discret dans votre cuisine. Son effet miroir reflète la plante.

a

COMMENT NETTOYER SON FILTRE BERKEY

Pour l’entretien, démontez TOUJOURS les cartouches pour éviter les fausses manipulations et exercer une pression dessus sans le vouloir.

En fait, le plus simple est de tout démonter pour pouvoir nettoyer facilement les cuves inox sans risquer de casse. Pour le nettoyage, du simple liquide vaisselle sur une éponge fait très bien l'affaire.  L'inox étant bien lisse, l'éventuel dépôt calcaire n'accroche pas plus que ça et se décolle bien.

Les cartouches black peuvent également être nettoyés. Attention, pas d'éponge ! Elle va perdre des bouts. Le mieux est d'utiliser une petite brosse, une brosse à dent attitrée ou une éponge abrasive spécifique.

Frottez doucement les filtres en laissant couler de l’eau dessus, principalement pour retirer le la couche de surface. Si votre eau est fortement calcaire, et que le débit de vos filtres diminue fortement, je vous conseille la lecture de cet article pour apprendre en 5 minutes tout ce qu'il faut savoir pour l'entretien de vos cartouches Black Berkey.

Après nettoyage, répétez ensuite la manipulation d’amorçage des cartouches afin d’évacuer, de l'intérieur vers l'extérieur des filtres, d’éventuelles particules de surface.

Truc de grand-mère que nous n'avons pas testé, mais entendu quelque part : Pour limiter le dépôt de calcaire, laissez une coquille d'huitre dans le réservoir du dessus : Le calcaire a tendance à se déposer sur l'huitre plutôt qu'ailleurs.

Info ou intox ? Dites-le-nous dans les commentaires.


Gestion du remplissage

La cuve étant opaque, pas facile de savoir ce qu’il reste dedans, et un débordement est toujours possible si l'on met trop d'eau dans la cuve du haut et que celle du bas est encore bien remplie.  

Aussi, il est normal lors des premières utilisations d'avoir un débordement ou deux. Cela fait partie de l'expérience. Cependant, voici comment éviter ce petit désagrément.


L’expérience  

À force de l’utiliser, on se rend compte du volume d’eau que l’on boit. Une routine se crée pour savoir approximativement combien verser d’eau dedans tous les jours. Cette option ne fonctionne pas toujours, car il y des jours où l’on reçoit, les jours où l’on mange sur le lieu de travail, etc. 


Le changement de débit

Quand le réservoir du bas est presque vide, le débit change et le bruit au remplissage également. On peut se rendre compte « à l’oreille » et même à l’œil (le jet est moins fort) qu’il est temps d’y remettre de l’eau. Selon l’allure du jet ajoutez zéro, une ou deux carafes dans la cuve du haut (tout dépend de la taille de votre modèle bien sur, mais vous avez compris l'idée).  


Compenser 

L'idée est de compenser immédiatement ce qu'on a enlevé, en ajoutant le même volume dans la cuve du haut. C'est surtout efficace si l'on se sert tout le temps d'une carafe. Remplissez votre carafe d'eau purifiée puis à l'aide d'une casserole de même volume, ajouter dans la foulée de l'eau dans la cuve du haut.  


L’indicateur de niveau

Accessoire Berkey pratique permettant de visualiser, à travers un tube de verre, le niveau d’eau dans le réservoir du bas. C'est juste dommage qu'il n'existe pas avec un robinet inox plutôt que plastique.

Note : Les robinets à niveau d'eau ne sont plus fabriqués actuellement. Selon notre partenaire, cela risque de durer des années.

Encore une fois, si vous êtes intéressé par un système de purification Berkey, n'attendez pas !


Vérifier visuellement le niveau

Avant de remettre de l'eau, une autre technique serrait de soulever la cuve du haut pour contrôler visuellement le niveau d'eau dans la cuve du bas.

Nous vous déconseillons cette méthode. Par mesure d'hygiène et pour ne pas "contaminer" la cuve du bas, mieux vaut éviter d'aller y jeter un œil, sauf au moment de l'entretien.

Quoi qu'il en soit, comme le système est un goutte-à-goutte, il faut prendre quelques habitudes :

  • Anticipez. Vous recevez ? Prévoyez à l’avance le remplissage de carafes et/ou des bouteilles.
  • Remplir après utilisation : Après les repas ou quand vous trouvez qu’il est vide.




CHOISIR VOTRE BERKEY

Le modèle qu'il vous faut

Tous les modèles utilisent les mêmes cartouches filtrantes Black Berkey. La différence et la taille des cuves inox et le fait que plus les modèles sont gros, plus on peut ajouter des filtres supplémentaires pour éventuellement augmenter le débit. Je me permets de remettre ici notre petite infographie qui résume bien les différences de volume. 

Le site Pure-Berkey vous indique, en cliquant sur chaque modèle, le nombre de personnes pour une utilisation idéale. En gros :

- Le Go Berkey est léger, compact et facilement transportable, est conçu pour une utilisation en camping, en sac à dos, à l'école, en voyage et en cas d'urgence imprévue.

- Le Travel Berkey est idéal pour une utilisation en camping, dans votre caravane et/ou pour une personne vivant seul et ne cuisinant pas beaucoup à l'eau.

- Le Big Berkey est idéal pour une utilisation à domicile d’une famille de 1 à 3 personnes.

- Le Royal Berkey est idéal pour une utilisation à domicile d’une famille de 3 à 5 personnes. Boire, Cuisiner, faire le thé et le café, optez pour la taille idéale.

- L'Imperial Berkey est idéal pour une utilisation à domicile d’une famille de 4 à 6 personnes. Convient également pour un usage en entreprise et professionnels des métiers de l'alimentation.

- Enfin, le Crown Berkey est le plus grand système et est idéal pour les PME et entreprises, les grands groupes, les hôpitaux, les activités de plein air et lors d'urgences inattendues. Il est la plus grande capacité de vitesse de filtration et de stockage d'eau de la gamme Berkey.


Anticipez les utilisations futures de votre Berkey

En complément, voici quelques informations et pistes de réflexions pour vous aider à bien choisir le volume de votre Berkey en fonction du nombre de personnes et de votre future utilisation. 

  • Uniquement pour boire ?
  • Voulez-vous purifier également l'eau pour le thé et le café ?
  • Allez-vous cuisiner avec cette eau (cuire des pâtes, du riz, etc.) ?
  • Laver les légumes ?
  • Faire des conserves (lactofermentation) avec cette eau ?
  • Abreuver vos animaux de compagnie (et oui, il n'y a pas de raison qu’eux continuent à boire de l'eau chlorée non purifiée).


À partir du modèle Big, on peut y mettre 4 filtres pour augmenter le débit. Si vous êtes organisé, 2 suffissent largement (il faudra alors placer 2 bouchons obturateurs sur les perçages non utilisés).

Pour la BAD (base autonome durable), votre DOS (Domicile Optimisé Survivaliste) ou votre maison de regroupement familiale, gardez en tête que vous pouvez avoir potentiellement plus de monde à héberger (situation SHTF, regroupement stratégique, etc). Prévoir un modèle en conséquence.

En règle générale, on a tous tendance à voir petit pour économiser quelques euros. Ne faites pas cette erreur. Votre Berkey, vous allez le garder à vie.

Côté tarification, gardez en tête un écart d'une trentaine d'euros entre 2 tailles.

Pièces de rechange

Nous recommandons également de penser à quelques pièces de rechange.


Pensez aux bouchons blancs qui permettent de boucher les orifices. Si jamais vous avez un problème avec une cartouche filtrante (une casse malheureuse lors d'un évènement SHTF) ou que vous ne voulez pas utiliser tous les filtres.


Si vous avez le budget, (cela peu se faire bien plus tard), il est sage de prévoir aussi un jeu de filtre Black Berkey d'avance. C'est la pièce maîtresse du purificateur.


Enfin, un robinet niveau d'eau adapté à votre purificateur est moins important, mais c'est un confort appréciable au quotidien et qui facilite la vie. Un simple cout d'œil suffit à connaitre le niveau d'eau dans la cuve.


Attention, avec l'inflation galopante et les augmentations de prix constantes (explications plus bas) sachez que plus vous attentez, plus ce sera cher.


Et sans parler des ruptures de stock récurrentes de plusieurs mois depuis la crise du covid et de l'inflation post "planche à billet".


robinet à lecture de niveau d'eau berkey

Filtres Black Berkey, petites pièces de rechanges pas cher (bouchons et papillons) et robinets (de rechange ou confort) sont des options intéressantes. 


Ci-dessous, le robinet à niveau d'eau et robinet acier inoxydable. Pas indispensable, mais un confort au quotidien.

(vidéos de 40 sec).

Où acheter un Berkey ?

Étant donné la situation actuelle avec la crise de la covid, il peut être compliqué de se procurer un Berkey de nos jours. Le commerce mondial est fortement impacté et le sera encore plusieurs années, si ce n'est pas plus...

Le prix de certaines matières premières flambe. Les usines doivent faire face à des pénuries et j'en passe. Berkey USA est bien entendu touché. 


Ajoutez à cela le fait que des tas de gens se sont "réveillés" par la force des choses, les purificateurs d'eau Berkey sont victimes de leurs succès.  

Résultat, les prix ont grimpé chez tout le monde et il certains attendent parfois plusieurs mois avant de recevoir leur Berkey.

Bref, en ayant conscience de ses éléments et si la lecture de cette page vous a décidé, nous vous conseillons de :

  1. Ne pas attendre ! Si vous le pouvez, achetez votre Berkey au plus vite afin de ne pas regretter plus tard. Pénurie, inflation, hausse des prix. La situation actuelle prouve que ça ne va pas aller en s'arrangeant.
  2. Achetez-le chez notre partenaire Pure-Berkey. On vous explique pourquoi cette boutique de confiance est pour vous la garantie d'obtenir votre Berkey dans les meilleures conditions.


La fausse bonne idée

Avant de commencer, voici une fausse bonne idée expérimentée par une de nos connaissances : Commander aux USA, faire livrer votre Berkey aux USA chez une connaissance et se faire transférer le colis jusqu'en France (Berkey USA n'envoie pas en France).

Bilan de l'opération : 40€ économisés sur le prix du produit, mais 80€ de frais d'expédition pour la France (UPS) et 40€ de taxes douanières...

Maintenant, vous savez. 


Filtre Berkey sur Amazon ?

Vous avez peut-être vu du matériel Berkey sur Amazon. Certains de ces revendeurs sont peut-être des pros, mais méfiez-vous, nous avons plusieurs fois entendu parler de problème de service après-vente avec le revendeur.

De plus, n'achetez surtout pas les copies ou contrefaçons des cartouches Black Berkey qui trainent sur Amazon à moindre cout. Certes, c'est moins cher, mais aucune garantie quant à l'efficacité filtrante de ces copies. 

Le seul moyen de garantir une eau pure et saine et de passer par un revendeur certifié Berkey. Cet article de 2 minutes vous permet de comprendre le risque à acheter une copie et à savoir les reconnaître. 


La société Pure-Berkey

Il existe de nombreux revendeurs en Europe. L'un d'eux se démarque.

C'est en tant que partenaire que je vous recommande la société Pure-Berkey.

Pourquoi passer par Pure-Berkey?  Ça se résume en un mot : Professionnalisme.

  • C'est le plus gros revendeur d'Europe, ce n'est pas pour rien.
  • Le gérant est revendeur Berkey depuis plus de 10 ans, Autant vous dire qu'il connait parfaitement son affaire (il a toujours répondu parfaitement à toutes mes questions techniques, même les plus pointues). 
  • Ils s'occupent du service après-vente de A à Z.
  • Ils gèrent leur propre stock dans leurs locaux et ne sont pas dépendants d'un intermédiaire.
  • Pure-Berkey reçoit régulièrement d'énormes stocks à chaque livraison venant des USA. Vous avez donc plus de chance d'avoir du stock chez eux, mais n'attendez pas trop, ça part vite !




filtre berkey avis


Voilà, vous savez maintenant tout sur le purificateur par gravité Berkey. C'est un investissement essentiel pour prendre en main votre résilience en eau.

Que l'on vive à la campagne, en ville, en appart ou même en van, posséder un Berkey est l'un des piliers d'un mode de vie plus résilient, autonome et indépendant.

Non seulement il sert au quotidien pour purifier l'eau du robinet, lui donner bien meilleur goût et améliorer notre santé, mais surtout, posséder un filtre Berkey est un atout incontestable en cas de situation d'urgence afin d'assurer de l'eau potable à votre famille. 

Finalement, tout cela s'inscrit dans une stratégie de résilience globale.

N'oubliez pas que l'eau, c'est la vie. 



filtre Berkey : questions fréquentes 


Voici des questions qui reviennent très souvent au sujet du filtre a gravité Berkey. Vous y trouverez des sujets en rapport avec les avis utilisateurs, les tests et autres questions.

Cette FAQ Berkey a pour but de vous fournir le plus de réponses possibles à vos questions et nous faire ainsi, gagner du temps à tous.

Néanmoins, si vous ne trouvez toujours pas de réponse à votre interrogation, alors l'espace commentaire tout en bas d'article est prévu à cet effet.

J'en profite pour vous demander d'aller lire les commentaires avant de poser une question deux fois. Merci de votre compréhension. 


Il vous suffit de cliquer sur chaque question pour dérouler la réponse.

filtre Berkey et radioactivité 


Oui, le filtre Berkey réduit énormément les éléments radioactifs.

En effet, les cartouches Black Berkey sont essentiellement constituées de charbon actif (substance que l'on retrouve dans les masques à gaz).

" Les éléments de purification Black Berkey ont été testés et confirmés pour éliminer ou réduire considérablement les contaminants énumérés ci-dessous : Les éléments contenant des isotopes radioactifs (uranium, strontium, césium).

Source : https://pure-berkey.eu/faq/article/que-filtrent-les-black-berkey-7 

Dans cet autre document, 190L d'eau (50 gallons) a été contaminé par de l'uranium. Après filtration, la réduction du polluant est de 97.0%.


Imitation des FILTREs black berkey


Il existe de nombreuses imitations des fameuses cartouches Black Berkey (surtout sur Amazon et d'autre site peu scrupuleux). Bien entendu, méfiance ! Espérer avoir mieux pour moins cher est illusoire. 

Le plus sûr est d'acheter chez un revendeur Berkey officiel comme notre partenaire PureBerkey.eu

Cet article détail les différences entre un vrai filtre et une imitation.

 


filtre Berkey et les minéraux 


Les cartouches Black Berkey ne sont pas conçues pour éliminer les minéraux bénéfiques (ioniques) de votre approvisionnement en eau. Ces types de minéraux peuvent être réduits s'ils sont en forte concentration, mais certains seront toujours autorisés à passer.

Berkey n'a effectué aucun test pour le taux d'élimination des minéraux ioniques, car ils ne sont pas censés être complètement éliminés pour commencer.

À ce jour, je ne connais pas d'entreprises de filtration d'eau sur le marché qui publient un test de cette nature.

Les électrolytes sont des composés tels que le sodium, le potassium, le calcium, etc. Ils aident à effectuer les fonctions de contraction musculaire et de rythme cardiaque, entre autres diverses tâches corporelles. De nombreux électrolytes entrent également dans la catégorie des minéraux bénéfiques, nous n'avons donc pas de résultats de test spécifiques pour les électrolytes.

La société Berkey a des résultats de test pour un électrolyte particulier, le chlorure, qui est réduit par les éléments de purification Black Berkey à plus de 99,6 %.

Si vous souhaitez ajouter des électrolytes à votre eau, nous vous recommandons d'utiliser des additifs d'électrolyte dans la chambre inférieure de votre système Berkey.


 

Filtre à gravité berkey et eau de pluie 

Les filtres à eau Black Berkey utilisés dans les filtres à gravité Berkey sont parfaitement capables de filtrer l'eau de pluie.

Cependant, certaines précautions doivent être prises. Par exemple, assurez-vous qu'il n'y a pas de contamination par un polluant spécifique qui manquerait aux résultats des tests effectués par Berkey.

Veillez également à minimiser le contact de l'eau avec les excréments d'animaux (oiseaux, écureuils, rats, souris, etc.) ou les produits chimiques utilisés sur le toit. L'eau doit être pré-filtrée avant d'entrer dans le purificateur pour éviter un excès de solides en suspension, ce qui obstruerait plus rapidement les filtres et nécessiterait un nettoyage fréquent.

Même si les éléments Black Berkey sont des purificateurs d'eau, il est néanmoins recommandé, dans ce type d'utilisation et si par exemple une forte contamination est suspectée, d'ajouter quelques gouttes de désinfectant (non parfumé) à base de chlore (eau de Javel), à la première étape de filtration.

 

Compatibilité filtre berkey et doulton/british bekerfeld


J'ai reçu de nombreuses demandes pour savoir si les cuves inox British Bekerfeld et Berkey étaient compatibles. En, gros, est-il possible de mettre des cartouches Black Berkey dans une cuve British ? Et inversement. 

Tout notre groupe et famille étant chez Berkey, nous n'avons jamais eu sous la main une cuve British Bekerfeld afin de tester la compatibilité.

Cependant, un lecteur a gentiment pris le temps de prendre les mesures de son British Bekerfeld. 

Voici donc les dimensions : 

Les trous au fond d'une de nos cuves Berkey (là où l'on met les cartouches filtrantes) mesurent 14 mm de diamètre ; qu'une cartouche Black mesure 21 cm de haut (hors tétine) ; et que le diamètre de la tétine est de 10 mm. 

Avec British Bekerfeld, les trous dans la cuve font 14 mm de diamètre. Une cartouche fait 19 cm de haut (hors tétine) ; et le diamètre de la tétine fait 13 mm.

Ainsi, les cartouches filtrantes sont compatibles d'une marque à l'autre. 


 

filtre berkey et calcaire


Le calcaire est en fait une forme de calcium appelée carbonate de calcium.

Elle est riche en calcium, mais aussi en magnésium dissous (sels minéraux indispensables à la santé). La présence de calcium dans l'eau est parfaitement naturelle.

Elle provient du sol que l'eau a traversé avant d'être pompée et rendue potable. Le calcium est un élément naturel et l'eau du robinet peut fournir jusqu'à 25 % de l'apport quotidien en calcium. Les minéraux sont en réalité dissous sous leur forme ionique. Ici notre principal ingrédient serait donc l’ion calcium (Ca2+). Et lorsque notre eau s’évapore, le calcium précipite en plus grosses particules largement visibles à l’œil.

Alors pourquoi le supprimer ? Eh bien, comme déjà dit dans l'article, les purificateurs Berkey ne l'enlèvent pas ! Par conséquent, les sels minéraux sont donc présents dans l'eau filtrée, pour votre bien-être, contrairement aux polluants qui sont filtrés.

Si toutefois des dépôts s'accumulent dans les réservoirs à cause d'une eau très dure, il suffit de les nettoyer de temps en temps avec du vinaigre blanc et de l'eau tiède par exemple. Les filtres peuvent être frottés à l'extérieur avec une brosse douce ou de la "gratounette" de type Scotch Brite pour les nettoyer et éliminer les pores obstrués.

 


Filtre a gravité berkey et test en laboratoire


Les filtres Black Berkey sont régulièrement testés par des labos indépendants et normés. Tout est disponible pour celui qui désire trouver.

Pour rappel, le purificateur Berkey élimine les métaux lourds, les isotopes radioactifs, les contaminants radioactifs, arsenic, Glyphosate, microplastique, pétrole et dérivés, virus, perturbateurs endocriniens et j'en passe. 

Les filtres Black Berkey ont été testés par plusieurs laboratoires accrédités par l'EPA, notamment le Département de toxicologie et des sciences environnementales de l'Université de Louisiane, Spectrum Labs et l'Université de Phoenix

Ces tests approfondis ont confirmé que les éléments de purification Black Berkey dépassent de loin les protocoles EPA et ANSI/NSF (Std. 53).


Voici les résultats des tests que l'on trouve sur le site Berkeyfilter.com

 Black-Berkey_Perfluorinated-Chemical-Removal-Test-Report.pdf
 Berkey Purification Element Chem-Red Test-9-15 Rev.pdf
 BF2 Gross Alpha Radiological Test Results-1.pdf
 BF2 Gross Beta Radiological Test Results.pdf
 BF2 Inorganic Test Results.pdf
 BF2 Microbiological Testing.pdf
 BF2 Organic Test Results.pdf
 BF2 Uranium Radiological Test Results.pdf


Berkey supprime les virus à > 99,999 % (5 logs)
Coliphage MS2 - Coliphage FR
*Dépasse les normes de purification (4-log)

Berkey élimine les bactéries pathogènes (et les substituts) à > 99,9999 %
Raoultella terrigena (bactéries pathogènes de substitution); Bacillus atrophaeus (Anthrax Surrogate); Salmonella Enterica
*Dépasse la norme de purification (6-log)
 
Berkey élimine les trihalométhanes à > 99,8 %
bromodichlorométhane; bromoforme; Chloroforme : Dibromochlorométhane
*En dessous des limites détectables en laboratoire

Berkey élimine les minéraux inorganiques jusqu'à 99,9 %
Chloramines; chlore résiduel (chlore résiduel total); & Chlore libre > 99,9 %
Chlorure > 99,6 %
*Supprimé en dessous des limites détectables en laboratoire

Berkey élimine les métaux lourds (niveaux de pH élevés et bas) jusqu'à 99,9 %
Aluminium (>99%); Antimoine (>99,9%); Baryum (>80%); Béryllium (>99,9%); Bismuth (>99,9%); Cadmium (>99,7 %) ; Cobalt (>95%); Chrome (>99,9%); Chrome 6 (>99,85%); Cuivre (>99,9%); Fer (>99,9%); Plomb (>99,9 % ); Mercure (>99,9%); Molybdène (>90%); Nickel (>99,9 %) ; vanadium (>87,5 %) ; Zinc (>99,9%)

Berkey élimine les micro-organismes à > 99,9 %
Dont : Coliformes totaux, Coliformes fécaux, e.Coli

Berkey élimine les contaminants pharmaceutiques à plus de 99,9 %
Acétaminophène; Caféine; carbamazépine; Ciprofloxacine HCl; Érythromycine USP ; sulfaméthoxazole ; triméthoprime ; Bisphénol A; diclofénac sodique ; 4-para-nonylphénol ; 4-tert-octylphénol; Primidone; progestérone; gemfibrozil; Ibuprofène; naproxène sodique ; Triclosan.

Berkey élimine les pesticides et les composés organiques volatils en dessous des limites détectables en laboratoire
1,1,1,2-tétrachloroéthane, 1,1,1-trichloroéthane (TCA), 1,1,2,2-tétrachloroéthane, 1,1,2-trichloroéthane, 1,1,2-trichlorotrifluoroéthane, 1,1 -Dichloroéthane (1,1-DCA), 1,1-Dichloroéthylène (1,1-DCE), 1,1-Dichloropropène, 1,2,3-Trichlorobenzène, 1,2,3-Trichloropropane, 1,2,4 -Trichlorobenzène, 1,2,4-Triméthylbenzène, 1,2-Dibromo-3-chloropropane (DBCP), 1,2-Dibromoéthane, 1,2-Dichloro-1,1,2-trifluoroéthane (CFC... Voir la suite de la liste complète qui est 6x plus longue.


Berkey élimine ou réduit également : l'arsenic (>99,9 % ); Escherichia coli (E. Coli) (>99,999 %) ; Fluorène (>99,9%); Manganèse (>99,9%); MBAS (>96,67 %) ; Nitrites (>95%); BPC (>99,9 %) ; Produits pétroliers (essence, diesel, pétrole brut, kérosène, essences minérales, pétrole raffiné - tous > 99,9 %) ); Sélénium (>99,9%); Thallium (>99,5 %) ; Rouiller; Limon; Sédiment; Turbidité; Goûts et odeurs désagréables.


 

Purificateur d'eau vs filtre à eau 


D'après le site du fabricant berkeywaterfilter.com, le terme filtre à eau est universellement utilisé pour décrire de nombreux dispositifs de filtration d'eau, y compris les systèmes Berkey. Bien que le terme puisse être une description précise, le sens lorsqu'on parle de normes de traitement de l'eau est différent. 

Les filtres à eau éliminent les protozoaires et les bactéries d'origine hydrique, mais pas les virus. Les purificateurs d'eau filtrent les protozoaires, les bactéries et les virus.

Tous les systèmes Berkey contiennent les filtres Black Berkey qui répondent à la norme de purificateur d'eau. 

En fait, les purificateurs d'eau Berkey dépassent de loin cette norme et éliminent en fait 99,9999999% connu sous le nom de (réduction de 9 log), lorsqu'il s'agit de bactéries pathogènes. 

Les purificateurs Berkey réduisent également les virus de 99,99 % (réduction de 4 log). Cette distinction est ce qui fait de Berkey le seul système de purification d'eau à écoulement par gravité certifiable sur le marché

Examinons les deux normes lors de la classification des dispositifs de traitement de l'eau : 

Pour être dans la classification de purificateur d'eau, la norme suivante doit être respectée : 

Contaminant Espèces Norme d'enlèvement % de suppression de Berkey
Bactérie pathogène Klebsiella Terrigena > 99,9999 % (6 log) 99,9999999 % (9-log)
Virus Poliomyélite et rota >99,99 % (4 logarithmes) 99,99 % (4-log)

berkey et qualité de l'eau du robinet


La qualité (et votre santé) sont à prendre en compte

Si le coût n'était pas une considération, préféreriez-vous des produits génétiquement modifiés et traités aux pesticides ou préféreriez-vous des produits biologiques sans OGM ? 

Personne ne veut ingérer des produits chimiques inutiles.

Maintenant, posez-vous la même question à propos de votre eau ! Choisiriez-vous de boire de l'eau qui a été traitée chimiquement et d'ingérer ces produits chimiques ? Ou de l'eau dont les contaminants et les produits chimiques ont été éliminés ?

Pourtant l'eau du réseau est traitée ?

Lorsque vous ouvrez votre robinet, vous pouvez sentir les produits chimiques, comme le chlore, utilisés pour traiter votre eau municipale.

Bien que le chlore soit une méthode éprouvée pour traiter avec succès l'eau de villes entières, il appartient au consommateur de prendre en charge sa santé personnelle et d'aller plus loin dans l'élimination des résidus restants.

Tout comme il est bon de laver les produits, il est bon de filtrer l'eau du robinet.

Il faut également considérer que des millions de personnes des "pays riches" boivent de l'eau qui viole les normes sanitaires de leur pays ? ! Pour cette raison, il est important de consulter les résultats des tests de votre fournisseur d'eau. 

Encore une fois, personnellement, je considère que la santé ne tolère pas de compromis. Mais, dans l'absolu, chacun reste libre de ses choix 😉



filtre berkey et adoucisseur d'eau


Le filtre Black Berkey, utilisé dans le purificateur Berkey n'est pas un adoucisseur d'eau. En effet, les filtres Black Berkey sont conçus pour purifier l'eau potable tout en laissant derrière eux des minéraux bénéfiques.

Le résultat est une eau potable plus saine et plus savoureuse que l'eau entièrement déminéralisée issue de l'osmose inverse et de la distillation. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un adoucisseur d'eau, le filtre Berkey peut parfois réduire la dureté de l'eau.

Nous vous déconseillons d'utiliser votre Berkey avec un adoucisseur d'eau, car cela risquerait d'encrasser prématurément les éléments de filtration Black Berkey et de réduire leur durée de vie. La purification Berkey réduit l'acidité, de sorte que l'eau ne peut pas contenir autant d'ions minéraux en solution.

Les minéraux se retrouvent alors hors de l'eau et forment des particules visibles, au fond de votre bouilloire par exemple. Un rinçage périodique résout le problème tout simplement. 

Pour la même raison, vous pouvez parfois trouver une accumulation de minéraux dans la chambre inférieure du système de purificateur Berkey. Le rinçage dans une solution de vinaigre doux élimine toute accumulation.

En outre, si vous utilisez le robinet à jauge transparente, vous remarquerez peut-être une certaine opacification du voyant en raison de l'accumulation de calcium. Dans ce cas, videz juste la chambre inférieure et dévissez le boîtier en aluminium qui maintient la vitre. Un trempage dans du vinaigre blanc lui redonnera une clarté parfaite.

goût de l'eau avec le berkey


Il peut y avoir un goût à l'eau si :

- les filtres sont neufs. Dans ce cas, il faut faire 2 ou 3 remplissages "à blanc" du Berkey et ne pas boire cette eau. Les cartouches neuves ont besoins d'être "rincées" à la première utilisation

- autre possibilité, si la cuve inférieure est sale. Il faut alors bien se laver les mains puis nettoyer soigneusement (eau + liquide vaisselle) la cuve inférieure. Cette dernière doit être irréprochable d'un point de vue hygiène.




RESSOURCES filtre berkey


avis et bon plan complémentaire

L'avis de FerFAL sur la question de l'eau, un survivaliste qui a vécu un VRAI effondrement de plusieurs années (en général, l'histoire à une furieuse tendance à se répéter et il est particulièrement dommage de ne pas en tirer les leçons). L'accès à mon BON PLAN BERKEY, pour profiter de ce purificateur au meilleur prix


Vidéos filtre berkey

Qu'est-ce qu'une bonne eau ?

Réflexions pertinentes de Pierre "L'écoleau" en rapport avec la partie de l'article : Les débats sur l’eau du robinet en consommation

La partie intéressante dure 30 minutes et commence par l'eau de pluie.


Tutos et mode d'emploi avec le filtre Berkey

Entretient des filtres Black Berkey (2.45 min).


Fonctionnement et entretient des filtres Black Berkey (1.40 minutes).

Review et avis sur le Berkey
  1. Test en laboratoire (30 minutes).
  2. Comparaison Berkey/Doulton (6 minutes).
Filtre Berkey fait maison (DIY)

Durée de vidéo : 10 minutes.


Téléchargez votre guide PDF gratuit

Le matériel survivaliste indispensable qu'il vous faut avoir à tout prix. 

Le guide super utile pour partir sur de bonnes bases et vous donner des idées.

Ebook 15 objets simples qu'il vous faut prévoir au cas ou
Logo Mouton Résilient

Thomas | Mouton-Résilient

Nous nous définissons comme citoyens résilients. C’est-à-dire que nous développons dans nos vies des solutions pragmatiques, à notre échelle, afin d'être le plus indépendant possible... en savoir plus sur notre équipe.

Si vous avez des questions, suggestions ou remarques, alors l'espace commentaire ci-dessous n'attends que vous.

140 commentaires sur “Filtre Berkey danger ?”

  1. Bonjour,
    Pour faire des économies. j’ai fabriqué mon berkey via cette méthode: Lien indisponible

    J’ai donc un filtre berkey et j’ai utilisé deux sceaux pour fabriquer le contenant. (4 fois moins cher qu’un berkley).

    J’ai testé avec l’eau de robinet et du colorant. L’eau sort claire. Ensuite, j’ai essayé avec de l’eau dune rivière proche de chez moi (un peu vaseuse). Alors l’eau sort claire, mais j’ai testé la purification de l’eau avec un appareil électronique et les résultats étaient quasi le même (l’eau était potable, mais limite). J’aimerai savoir quel appareil tu utilises pour voir si l’eau est potable?

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Toto,
      Merci de ton message. Bien vu pour le bricolage. Seul un test en labo vous donnera une mesure fiable de la qualité de votre eau.

  2. Cet article ressemble a une pub pour Berkey. Une marque sans norme n’est pas une marque transparente, votre tableau comparatif se base sur les données que donne Berkey, hors il y a quand même des gens sur le net qui ont démontré que les propriétés annoncées ne sont pas respectées et que contrairement a ce qu’il est dit ca ne filtre pas TOUT. Je préfère un marque comme British Berfeld qui me donne des données fiables mais mois élevées qu’une marque qui me vend la lune et ne tiens pas ses promesses. Pour être résilient ayons un peu d’esprit critique.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Daniel,
      iPhone aussi est le roi de la marge, ça ne les empêche pas d’en vendre des millions. Comme ont dit, “le prix s’oublie, la qualité reste”.
      Effectivement, les bricoleurs peuvent remplacer la cuve inox par des seaux alimentaires ou des faitouts inox.

  3. Belle démonstration mais légalement vous êtes obligés de signaler qu’il s’agit d’un publi-reportage puisque au final vous ne faites que reprendre les affirmations du fabriquant avec beaucoup d’enthousiasme et aucune expérience.
    Quand vous voulez nettoyer vos cuves, il suffit de poser celle du haut sur n’importe quel récipient, un plat, une casserole… ça évite de tordre la pipette, pas la peine de tout démonter à chaque fois.
    J’ai un filtre sans marque, très bon marché, j’ai ajouté du charbon actif dans la cartouche et basta, j’en suis très contente, ma machine à café ne s’entartre jamais.
    Une amie a le Berkey, sa bouilloire s’entartre, si ce système n’est même pas fichu de filtrer le calcaire, je ne pense pas qu’il soit très performant.
    Au prix du Berkey, le minimum aurait été de prendre la vérification. Mon avis c’est que c’est une société à faire du fric et basta.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Catherine,
      Merci de votre message. Si j’ai fait cet article, c’est en tant que d’utilisateur satisfait. Je n’ai pas reçu d’avantages en nature ou en argent pour la rédaction de cet article.
      Mon expérience personnelle s’appui sur 8 ans d’utilisation quotidienne de mon Berkey. C’est sans compter les autres Berkey dans la famille, comme dis dans l’article.
      Le coup de la casserole est astucieux, mais si possédiez un Berkey, vous sauriez que les cartouches filtrantes sont proches du bord de la cuve, empêchant un nettoyage convenable de cette dernière.
      Pour le calcaire, la réponse est dans l’article 😉

  4. Bonjour,
    Mesures sur mon Berkefeld : diam. filet tétine 13mm, trous dans la cuve 14mm, longueur cartouche 190mm de bout à plan de pose, hauteur disponible dans la cuve : 245

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Pinart,

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de mesurer et de nous apporter ces informations. C’est très sympa de votre part.
      Je vais indiquer vos mesures en fin d’article, dans [EDIT 1] afin de mettre cote à cote les mesures British / Berkey.

      1. Merci pour toutes ces indications. Est-il possible d’acheter une cuve Berkefeld et d’y mettre des filtres Black Berkey ? Vous indiquez que les cartouches sont compatibles mais les cuves sont-elles interchangeables pour les deux types de filtres ? Merci

        1. Pierre - Mouton Résilient

          Bonjour,
          Les cuves sont quasi similaires. Donc oui, vous pouvez mettre les filtres de votre choix dans la cuve de votre choix.
          Pierre

  5. Une chose en effet m’interpelle : l’histoire du calcaire, et aussi des autres minéraux qui ne sont pas filtrés par le BERKEY. L’article dit que la molécule de calcaire est plus petite que la molécule d’eau, mais cela me paraît étrange. L’eau = H2O, le calcaire CACO3. La molécule ne peut être que plus grosse, avec 3 atomes d’oxygène au lieu de 1, et les atomes d’hydrogène sont les plus petits atomes du tableau des éléments. L’autre chose qui me paraît étrange est que les filtres Brita par exemple, suppriment le calcaire… de même que les osmoseurs inverses, et pourtant si vraiment la molécule de calcaire était plus petite que la molécule d’eau, elle passerait aussi la membrane osmatique. Bizarre, bizarre…

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Olivier. Effectivement, la formule du calcaire (On devrait plutôt dire tarte) est CaCO3 aussi connu sous le nom de carbonate de calcium. Par contre cette molécule n’est pas réellement présente dans l’eau sous cette forme: Votre raisonnement tient la route, cette molécule est grosse, on pourrait la filtrer. En fait j’ai pris un raccourcis dans mon explication pour ne pas alourdir la démonstration:
      Les minéraux sont en réalité dissous sous leur forme ionique. Ici notre principal ingrédient serait donc l’ion calcium (Ca2+). Et lorsque notre eau s’évapore, le calcium précipite en plus grosses particules largement visibles à l’oeil.
      Pour ce qui est des carafes Brita, elles ne filtrent pas le calcaire, elles modifient le PH (Via une résine échangeuse d’ions) pour empêcher limiter la formation de calcaire. C’est donc une modification plutôt chimique de l’eau qu’une filtration.

      1. Merci de la réponse Thomas ! Néanmoins je ne comprends toujours pas pourquoi le calcaire passerait à travers le filtre Berkey si l’essentiel de celui-ci est basé sur du charbon actif ? Les carafes BRITA utilisent aussi du charbon actif et le calcaire ne traverse pas..

  6. Une autre interrogation concerne le charbon actif qui, si j’ai bien compris, fait partie du filtre BERKEY. Normalement le charbon actif se “charge” relativement rapidement avec les éléments toxiques d’il “adsorbe” (=retient à sa surface). Comment les filtres peuvent-ils alors être efficaces durant 11 ans avec une utilisation normale ?

    1. Thomas - Mouton ésilient

      Aucun produit n’est miraculeux: A titre d’exemple extrême: Si vous versez une eau hyper boueuse dans votre Berkey, il sera vite colmaté, bien avant le 11 000L. Ce qui est vrai pour Berkey l’est pour TOUS les filtre du monde, y compris les systèmes de filtration d’eau courante (des bacs à sable changés régulièrement entre-autre). Les valeurs annoncées sont pour une eau claire (Equivalent à cette du robinet). Si votre eau est sale, il faut vraiment la pré-filtrer auparavant. C’est abordable même en low-tech. Je vois que vous vous posez beaucoup de question sur l’eau: Je vous conseille vraiment le livre de Pierre Résilience! L’eau: Une bible de 300 pages qui vous expliquera tout: Principes; exemples de montages fiables, fausses idées reçues et bien d’autres sujets. Ok, j’ai un parti pris, mais honnêtement, c’est le seul livre du genre: Abordable pour tous, très concret, pragmatique et complet.

      1. Bonjour,

        Après plusieurs jours de recherche et quelques discussions avec un naturopathe, je me tourne vers la cuve British Berkefeld de la maison mère Doulton a donc les filtres Berkey et British (merci pour l’info au passage).
        Concernant les tests, le naturo en a fait lui même et il constate une dégradation de la qualité de l’eau bien avant ces 11 ans. L’argument est que le charbon actif se change tous les ans donc la durée de vie donnée seulement en Litre semble un peu surréaliste.
        Je me demande si lors de leur test ils ont pris le temps de faire les analyses au bout de 2, 3, 4, 5 etc. années et non pas juste avec un volume d’eau.
        En somme je vais me tourner vers Berkefeld en sachant que les filtres Berkey seront toujours accessibles car compatibles!!

        Merci pour votre article que je trouve il est vrai un peu orienté pro Berkey mais ouvert à discussion si j’en crois les commentaires!

        Belle journée à vous.

        Davy

        1. Thomas - Mouton Résilient

          Bonjour Davy.
          Votre intro m’a fait sourire!! 😃 Si mon article vous semble pro-Berkey, votre réponse me semble pro Doulton!! Ce sempiternel débat mine toutes les pages où l’on parle de filtres à eau. Oui, je suis pro Berkey, et j’explique pourquoi dans l’article en long, en large et en travers. Ce n’est pas un parti pris arbitraire, mais la conclusion d’un raisonnement logique. Je me base sur des éléments factuels: Des quantités d’analyses faites en labo mises à disposition par le fabricant plutôt que sur ce que m’a dit le cousin de ma voisine qui est coach sportif. Alors que dans le même temps, Doulton ne met aucun document à disposition. Quelque chose me dit que s’il était facile de prouver une supercherie Berkey, ses concurrent auraient déjà publié les résultats ou des actions en justices seraient née des clients!
          Cependant je vous rejoint totalement sur le fait qu’en cette période de pénurie, avoir des cartouches Doulton est incontestablement mieux que rien. Mais perso, à la première occasion je reprendrai des black Berkey.
          Je vous réponds en exagérant un peu mais ne souhaite pas faire de ce site un lieu d’éternels débats stériles. Néanmoins, je suis dispo pour toutes les questions pertinentes ou éléments factuels qui feront avancer ce débat!

      2. OK, je comprends bien la logique, ce sont des valeurs pour une eau claire, mais comment se fait-il que dans les mêmes conditions, donc avec la même eau, un filtre BERKEY dure plus de 10 ans alors qu’un filtre BRITA un mois seulement ? C’est aussi basé sur du charbon actif… Y a-t-il un entretien à faire sur le filtre BERKEY pour arriver aux 10 ans ? Merci

        1. Thomas - Mouton Résilient

          Les 2 produits sont totalement différents. C’est comme si vous vous étonniez qu’avec du gasoil on a plus d’autonomie qu’avec l’essence alors que les 2 sont des moteurs à combustion fonctionnant sur une base de pétrole. Si vous démontez un filtre type Brita, vous verriez que le procédé principal est juste de faire tremper l’eau au milieu de petites billes de charbon actif. Pas de passage obligé par un réseau filtrant. De plus c’est surtout les résines de qui saturent vite. L’usage n’est pas du tout le même.
          Pour mon cas perso l’entretient se limite à nettoyer l’ensemble 1 fois par an, surtout pour le calcaire. J’ai entendu dire que certains passent leurs filtres au papier de verre au bouts de quelques années pour décolmater la couche extérieure. Pour ma part, je n’ai pas encore eut ce besoin (mon eau est dure)…

  7. Bonjour à tous, question complètement naïve (voire stupide) mais je n’ai toujours pas d’explication sur cet aspect là des choses : à quel moment sait-on qu’il faut renouveler les filtres ? Il y a un repère visuel ou quelque chose du genre ? Je m’imagine mal compter chaque jour les litres versés dans l’appareil…

    Concernant ce genre de produit de façon plus générale je suis perturbé : il y a clairement un effet d’aubaine de la part du fabricant qui organise (ou ne sait pas gérer) la pénurie tout en gonflant ses prix (selon l’adage capitaliste : ce qui est rare est cher). Les commentaires dithyrambiques sur de nombreux sites survivalistes entretiennent cette rareté ce qui encourage les interrogations. Le point clé c’est l’efficacité : si ça bloque les virus c’est top, à la limite le calcaire on s’en fiche un peu non ? Dans l’idéal il faudrait confier ce genre d’appareil à un labo indépendant type Quechoisir. Je trouve l’objet en lui-même plutôt malin et esthétique mais si on doit mettre tout bout à bout (bouchons, robinet et cartouches d’avance) le temps pour amortir cet investissement me paraît important. De plus c’est typiquement un système adapté à l’eau du robinet, donc pour un quotidien de “normalité” et non pas en cas de gros pépin où là on restera sur des choses plus classiques. Au final est-ce qu’une bonne vieille “tonne d’eau” à 70 balles (bon en ville c’est quasi impossible) couplée à des systèmes D classiques (bouillir l’eau, comprimés de micropur) n’est pas un meilleur outil de résilience ? PS : j’ai commandé le livre de Pierre consacré à l’eau je pense que certaines réponses seront dedans 😉

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Gilles.
      Avec une autonomie de carafe, oui, il faut calculer au jour le jour, ce qui est laborieux, d’où la présence de compteur sur ces carafes grand-public.
      Pour un Berkey, vu le volume, pas besoin de se prendre la tête. Comme expliqué dans l’article, faire une moyenne de la conso sur une période, (avec marge de sécurité) suffit à déterminer la durée de vie.

      Pour la seconde question, il n’y a pas grand chose à amortir, quand vous achetez un Berkey, tout est fourni, il est utilisable de suite. Les pièces de rechanges que nous conseillons sont du bonus et pas si cher! Je trouve même que cela est plutôt économe de pouvoir réparer avec des pièces de rechange de quelques euros que de racheter un ensemble complet en cas de pépin! Je suis d’accord avec vous j’adorerai que “Que choisir” consacre un article sur ces filtres!!

      Et enfin, oui la cuve à eau est un super complément, et effectivement le livre de Pierre reprend tous les points que vous citez, détaille et compare les alternatives, points forts et faibles. Il démontre que parmi les “méthodes classiques” qu’on a l’habitude de lire, certaines ne sont pas si faciles ou efficaces dans la pratique!!

  8. Super article hyper complet et pertinent ! Il faut vraiment être de mauvaise foi ou idiot pour ne pas reconnaître la supériorité écrasante de ce filtre sur tous les autres.
    J’ai travaillé en ONG en Afrique centrale et sur Mada et je confirme la fiabilité des berkey. J’en ai livré perso l’année dernière une centaine sur une mission et que des retours positifs des permanents sur places qui s’en servent tous les jours avec de l’eau de rivière. Je tâcherai de prendre des photos la prochaine fois que j’y remonte après le covid.
    Sinon, à titre perso, nous avons dans ma famille trois BIG Berkey depuis 4 ou 5 ans : RAS.
    Encore bravo pour le taff, ça va en aider plus d’un !
    PS: ya pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir 🙂

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Merci pour le compliment!
      En effet, nous avons fait un gros travail en plus de notre expérience. Nous avons réellement envisagés plusieurs options, mais effectivement Berkey s’est imposé comme la meilleure.
      Ca ne veut pas dire que les autres ne valent rien, mais notre verdict est sans appel au vue de notre cahier des charges.
      Des photos en ONG seraient vraiment bienvenues! Si vous le pouvez, nous seront toujours preneurs! Merci!

  9. Bonjour, superbe article et je vous rejoins a 100% !
    Nous avons acquis un filtre doulton il y a 4 ans maintenant. A l’époque de cet achat, nous ne connaissions par Berkey. Entre temps je me suis renseignée et j’équipe depuis mon filtre avec des cartouches Berkey. Au vu de ce que ces cartouches filtrent, je ne reviendrait plus en arrière. La santé de mes enfants n’a pas de prix. Je confirme donc que les filtres Berkey s’adaptent bien dans les récipients doulton.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Véronique,
      Désolé de cette réponse tardive, votre message était rangé dans les spams…
      Merci de votre commentaire.

  10. La vache, super article, un gros boulot !
    Que j’ai bien fait d’acheter mon Berkey vu que c’est moins cher à l’usage et largement plus efficace. Déjà 4 ans d’utilisation et aucuns soucis.
    J’ai commandé des cartouches d’avance chez pure berkey avant que ça augmente ou rupture de stock comme il y a 3 mois.

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Jules.
      Merci.
      En effet, les prix ne peuvent faire qu’augmenter. Comme d’hab, une attitude prévoyante est bénéfique.

  11. Excellent article à part le titre “pute à clic” 😉
    J’ai un Berkey depuis des années. Encore jamais changé les filtres. Super économique. Zéro regrets.
    Bonne continuation l’équipe 😉

  12. Bonjour la résilience,
    Moi-même possesseur d’un filtre Berkey depuis 2 an maintenant, votre titre m’a interpelé. Avant de m’équiper, j’avais longuement étudié différents filtres à gravité du commerce. Je suis arrivé aux mêmes conclusions que vous. Merci pour de partager a tous votre travail de synthèse.
    Bernard

  13. Merci pour cet article très éclairant et très complet. J’ai un Berkey depuis 2 ans dont je suis pleinement satisfaite mais je pense en reprendre un autre et des cartouches par sécurité. Au train ou vont les choses, je suis persuadée que cet investissement vaudra de l’or dans quelques années. Je n’attends pas un “sauveur” politique qui va tout arranger ce qui est détruit pierre par pierre depuis 50 ans…. il est trop tard.
    Amicalement,
    Sandra

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Sandra.
      C’est en effet un Bon investissement. Depuis mon premier Berkey, les prix ont bien changés et toujours à la hausse, jamais dans l’autre sens.
      Un couple d’amis vient de commander 3 Berkey pour leur 3 filles en prévision de leur futur appartement d’étudiante. Ce n’est pas pour demain, car elles sont encore jeunes, mais comme ils le disent très bien : “ça ne se périme pas et ça serra certainement plus chère, voire difficile à se procurer dans quelques années. C’est donc tout bénef pour nous”.

  14. Super article qui ramène un peu de bon sens et des preuves là ou certains crédules se croient supérieurs, car ils pensent avoir acheté “mieux et moins cher”. Si ton article qui démontre tout par A+B ne suffit pas à leur ouvrir les yeux, alors on ne peut plus rien pour eux et Darwin se chargera du reste à la première rupture de normalité plus sérieuse que la moyenne 😉
    Pour ma part, le seul regret que j’ai avec mon berkey, c’est de pas l’avoir acheté plus tôt ! C’est le meilleur rapport qualité/prix/efficience surtout à cause des filtres black qui surclassent les autres filtres. Bien vu d’avoir fait la différence entre purificateur et filtre, ça résume tout je trouve.
    Merci pour l’énorme travail de réinformation !
    Amitiés
    Steve

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour Steve,
      Vous partagez les mêmes regrets que pas mal de personnes qui ont tardés depuis des années à acquérir un Berkey. Cependant, mieux vaut tard que jamais, pas vrai?

  15. Gratitude infinie pour tous ces conseils. Je commande mon Berkey immédiatement, j’ai trop attendu et la santé de ma fille n’a pas de prix.
    À ce propos, j’utilise le code que j’ai reçu par email pour la réduction ?
    Le ebook est génial aussi, je me suis permise de le faire suivre à mon oncle. Merci encore.
    Belle journée,
    Emma

  16. Bonjour, la durée de validité des filtres (10 ans annoncés) est à priori variable selon la qualité des différentes eaux soumises à la filtration. Je souhaiterais donc savoir comment repérer le moment où il sera nécessaire de procéder au remplacement de ces filtres.

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Vivien.
      En fait il y a plusieurs réponses:
      Filtre bouché par colmatage (Avec des eaux boueuses dans le cas extrême): Dans ce cas, c’est facile, l’eau coule très lentement voire, plus du tout. Suivez les conseils de Pierre pour éviter cela.
      Capacité de rétention atteinte: Il faut utiliser du colorant alimentaire rouge synthétique (Uniquement celui là). SI vous ne voulez pas faire de bêtises, prenez le en boutique spécialisée. Si l’eau ressort rouge ou rosé, et que les filtres sont correctement assemblé (pas de fuite au niveau des joints), c’est qu’ils arrivent en fin de vie.
      Et pour les métaux lourds qui sont fixés grâce à la résine, là je ne connais pas de solution à part tester son eau en labo.
      Tant que vous utilisez l’eau du robinet ou de pluie, il n’y a pas trop d’inquiétude à avoir sur la durée. Si vous utilisez d’autres eaux, vous pouvez jouer la prudence et le renouveler bien plus tôt. Même si vous les changez tous les 5 ans, 160€ n’est pas cher payé pour la garantie apportée en toute autonomie (32€/an).
      Je me posait aussi ces questions avant mon achat. Au final c’est en me demandant “Qu’est ce que je gagne à avoir un filtre? Et à ne pas en avoir?” que la réponse m’a parue évidente. A part la dépense, je n’y vois que des avantages, que ce soit pour mon eau du quotidien plus sûre ou pour une solution de résilience en cas de problème. Ca n’est que du plus.

  17. Bonjour et merci pour votre article,
    je suis en plein questionnement sur le meilleur moyen d’utiliser l’eau de mon puits déjà équipé d’une pompe et d’un porte filtre 2 cartouches avec filtre à sédiments et ce qui semble être une cartouche poly-phosphates avent renvoi sur le réseau de la maison.
    Les anciens propriétaires n’avaient pas prévu de double réseau (soit c’est le puits soit c’est le réseau) mais j’avoue que boire directement l’eau du puits sans purification préalable ne me plait pas plus que ça (c’est pourtant pratiqué par mes voisins).

    Le Berkey me parait donc être une bonne solution pour répondre à cet usage qu’en pensez-vous ?
    Le produit m’apparait toutefois en rupture chez votre site partenaire, normal ?

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Bonjour et merci de votre commentaire,

      En effet, le Berkey est tout à fait adapté à votre cas.
      Vous avez raison de jouer la sécurité en purifiant votre eau. Des tas de contaminants peuvent se retrouver dans les eaux souterraines.
      Savez-vous me dire le niveau de filtration des 2 cartouches du porte filtre ?
      Je vous conseille d’en avoir au moins une de 10 microns voire 5 microns afin de préserver la durée de vie des cartouches du Berkey.

      Berkey est à la fois victime de son succès, mais surtout de la crise que l’on connait en ce moment et qui impacte tous les secteurs (avec pénurie à la clé). Résultat, la production tourne au ralenti et chaque nouveau stock qui arrive des USA part comme des petits pains.

      Je vous conseille d’entrer en contact avec Pure Berkey pour qu’ils vous mettent sur la liste d’email à prévenir à l’approche du prochain stock. Ils sont très pros.

      PS: Vous pouvez profiter de mon bon plan sur l’onglet “ressource” de mon site 😉

  18. Bonjour,
    J’ai voulu tester l’eau filtrée par le berker avec un électrolyseur,le resultat visuel de l’eau de robinet n’est pas terrible.depot noir et brunatre.
    J’ai fait le test d’electrolyse avec de l”eau bouteille mont roucous.resultat visuel correct á electrolyse .le passage de la mont roucous dans le berker,l’electrolyse ne fait apparaitre des depots colorés.de plus j’ai testé l’eau bouteille et la même eau passée dans le berkers part un stylet tds-3,il y a une grosse difference. Pouvez m’espliquer cette difference,et me dire si cela vient des filtres á charbon.

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Philippe.
      Attention aux amalgames et à la chimie improvisée! En faisant une électrolyse de l’eau, le seule chose que vous révélez est la présence de minéraux. Quant aux dépôt, c’est un mélange de ces minéraux aux particules des électrodes qui se dégradent. La couleur peut varier si la nature chimique de l’eau change. Votre idée part d’un bon sentiment, mais vous vous égarez. S’il y a plus de dépôts, c’est peut être, par exemple que votre cuve du bas contient du calcaire.
      Si vous voulez en avoir le cœur net, faites plutôt des prélèvements avant/après et envoyez-les en labo. Et là encore, respectez un protocole scientifique pour effectuer vos prélèvements (boites stériles spécifiques, Condition de stockage, hygiène, etc.)! Si vous le faites, n’hésitez pas à partager vos résultats!
      EDIT: Philippe ayant beaucoup de questions, je les traite par mail, je mettrai la conclusion des échanges ici pour que le blog reste synthétique:
      La différence avec l’électrolyseur venait de la mesure directement dans les cuves métal, ce qui fausse la conductivité.

  19. kennyconnaispas

    Bonjour,
    Je suis possesseur d’un BigBerkey depuis quelques années et je dois malheureusement racheter des cartouches suite a une chute depuis le plan de travail (il n’y a rien d’apparent sur les cartouches mais la vitesse de filtration n’est plus du tout en goutte a goutte et me semble bien trop rapide).
    Comme vous, la notion de certification NSF n’est pour moi pas un argument puisqu’en plus l’ATC Super Sterasyl ne l’a pas non plus.
    Par contre ce que je ne comprends pas c’est la vitesse de filtration. D’après ce que j’ai vu la vitesse de filtration est de 0.3 GPH pour le ATC Super Sterasyl avec une filtration de 0.5 micron alors qu’elle est de 0.5 GPH pour le black berkey qui a une filtration de 0.025 micron.
    Qu’en pensez-vous ?
    Cordialement,

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour,
      Désolé, mais je n’ai pas connaissance des information sur les vitesses de filtration. Quelles sont vos sources?
      Juste pour information, le niveau de rétention à 0,025µm ne signifie pas que les pores ont ce diamètre. A cette échelle c’est d’adsorption qui prend le relais. C’est peut être une partie de réponse à votre question…

  20. JeanFrancois22

    j’ai pas vu dans les commentaires de rectificatif sur la différence de prix Berkey, British Berkefeld, corrigée cela donne avec une garantie Toutes Eaux de 1500l c’est à dire 3.5 plus cher seulement, excusez du peu. D’autre part j’ai coutume de donner des prolongations de temps pour eaux de sources de qualité et eau de réseau correcte, allant jusqu’à 3000l sans problème ce qui donnerait 1.2 C / l Merci de corriger

    1. Thomas - Mouton Résilient

      Bonjour Jean Francois. Merci de la remarque, c’est pris en compte! (Désolé du manque de réactivité, votre message était dans les spams).

  21. Suggestions de correction :
    – nombre de personnes qui consomment cette eau et se portent bien –>
    – translucide –> transparente
    – NFS –> NSF

  22. Bon ben, j’avais un doute à l’époque de mon achat de doulton, mais maintenant je n’ai plus qu’à garder le récipient et investir urgemment dans des VRAIS filtres.
    J’ai bien vadrouillé sur votre site, et tous les articles sont de qualité et apportent de la valeur, c’est particulièrement rare.
    Merci pour votre travail et bonne continuation !
    David

    1. Pierre - Mouton Résilient

      Salut David,
      Bien souvent, comme dit dans l’article, espérer avoir mieux pour moins cher est illusoire.
      Doulton fait certainement du très bon matos, mais je préfère m’en remettre aux filtres Berkey que je connais bien maintenant.
      Merci pour le compliment. On met du temps à pondre de la qualité et ça fait plaisir d’entendre que le résultat est là.
      Bonne journée

      1. C’est marrant parceque tu utilises toujours l’argument “espérer avoir mieux pour moins cher est illusoire.” alors que tu prouvés dans ton article que les british berkefeld sont plus finalement plus cher puisque filtre un volume moindre…

        De plus contrairement à ce que tu dis dans l’article, et c’est la d’ailkeurs tout le débat Berkey qui fait ses propres test en labo face à berkefeld, les cartouches berkefeld sont bien certifié nsf

        https://www.aqua-techniques.fr/cartouche-british-berkefeld-ultra-sterasyl-certifiee-nsf-pour-filtre-a-gravite-c2x1134675

        1. Thomas - Mouton Résilient

          Bonjour Ash
          Ne voulant pas faire de ce site un énième lieu de gueguerre Doulton/Berkey, je serai bref :

          1- trouver mieux pour moins cher : Il existe des tas de copie chinoise à 10€ le filtre. C’est aussi de ça dont il est question.

          2- Pour les tests labo privé vs NSF, commencez par relire mon article, je m’explique sur le sujet. Je me base sur des sources indiscutables sur ce qui est normé NSF chez Doulton.

          Vous tirez vos infos d’un site de vente… Désolé, ce n’est pas recevable. Sur la page de la norme officielle, on voit les produits testés et le vôtre n’y apparait pas. De plus “normé NSF” seul comme ce qui écrit dans votre lien ne veut strictement rien dire. Par exemple, si vous voulez juste “boire NSF” je vous invite à investir dans une superbe carafe Brita normée NSF (NSF 42 exactement).

          Désolé si la réponse est un peu sèche. Je suis ouvert à la discutions et suis prêt à changer d’avis si jamais je me suis trompé.

          Doulton reste un bon produit et mieux vaut avoir cela que rien du tout. Néanmoins l’article explique pourquoi Berkey a une belle longueur d’avance.

          En outre, si je m’embête à étayer mon article, j’attends en retour un minimum d’arguments recevables en cas de contradictions. Merci d’être plus constructif dans vos remarques !

          1. Pas de souci pour la sécheresse, j’utilise moi même un ton un peu sarcastique, je sais que ça peut être mal interpréter par écrit, mais c’est juste ma façon de parler, ne t’en offusque pas.

            Je n’essaye pas de faire un débat inutile juste pour prêcher ma paroisse et prouver que l’un ou l’autre est meilleur, je cherche moi même à savoir qu’elle est le meilleur filtre entre les deux marques (c’est d’ailleurs comme ça que je suis tombé sur l’article). Effectivement je possède les cuves berkefeld, mais comme tu le dis dans l’article, les filtres étant interchangeables, j’aimerais faire quelques réserves et tant qu’à faire prendre le plus efficaces des deux.
            Maintenant, je ne trouve pas tes arguments indiscutables, et c’est la dessus que j’essaye d’être constructif, pas sur le fond de qui est le meilleur, mais sur la validité de certains de tes arguments.
            (1) Tu utilises indifféremment les mêmes arguments pour défendre ou attaquer l’une ou l’autre marque, cf ma remarque sur le prix, un coup le plus cher est mieux (ce qui en passant n’est pas forcément vrai) pour finalement prouver que Berkey revient moins cher,
            (2) et là tu me reproche d’utiliser les sources d’un site de vente, alors que toutes tes sources concernant l’efficacité des filtres Berkey viennent du site de Berkey lui même. (mais je t’avoue que je vais pousser les recherches sur ces histoires de normes nsf, je trouve ça moyen que ces sites l’indiquent si ce n’est pas vrai)
            (3) Un vrai travail d’objectivité aurait été de faire soi même une analyse d’une eau bien degueu, et ensuite une analyse après passage aux 2 systèmes pour voir un vrai comparatif.
            (4) Ensuite, mais c’est peut-être une erreur de ma part, j’ai du mal à croire qu’un simple filtre a charbon Berkey (j’en ai déjà vu un coupé en deux il n’y a rien d’autre dedans) puisse filtrer aussi bien et cela 10 fois plus longtemps qu’un filtre plus travaillé avec céramique + charbon etc.
            (5) Pour finir, admet que tout les liens affiliés vers la boutique Berkey puissent faire douter de ton objectivité, même si je comprend qu’un site internet gratuit doivent trouver un moyen de se rémunérer et qu’il veuille le faire en parlant de produit dans lesquelles ils croient, cela inspire forcément méfiance (quand c’est pas toi qui paye, c’est que c’est toi le pigeon)

          2. (6) Haha,quand on fait des commentaires constructifs et qu’on commence à parler des liens affilié, les comm disparaissent, c’est bien vous venez de me confirmez la qualité de votre contenu, un ramassis de publicité pour se faire de l’argent sur le dos de vos lecteurs.

            1. Thomas - Mouton Résilient

              Bonjour Ash.

              Tout d’abord désolé pour la réponse, mais nous ne sommes que blogueurs bénévoles, nous partageons notre temps avec nos travails et surtout nos familles.

              Pour vous répondre plus facilement, je me suis permis de numéroter vos arguments dans votre message.

              Réponse à 1: Vous mélangez argumentation et rhétorique. Si vous ne retenez que cette phrase de l’article, j’en suis désolé pour vous.

              Réponse à 2: Oui je me base sur le site Berkey.com pas en tant que revendeur, mais en tant que FABRICANT. En tant que tel c’est là que l’information est la moins déformée et son obligation de véracité la plus forte.

              Réponse à 3: Relisez l’article. Je ne vois pas en quoi des tests faits par moi-même seraient plus crédibles que ceux fait par des professionnels dont c’est le métier… Nous avons testé des “eaux dégueux” et n’avons pas été malades. Nous n’en parlons pas, car nous n’avons pas la légitimité pour déclarer nos tests “du dimanche” comme une vérité absolue.

              Réponse à 4: Effectivement, “juste du charbon” (et une enduction). Comme tous les filtres, rien de magique à l’intérieur.

              Réponse à 5: Effectivement, nous faisons de l’affiliation, nous l’annonçons en toute transparence sur chaque page et . Si l’affiliation était notre objectif, nous aurions vanté les mérites des 2 systèmes pour doubler les acheteurs. D’autant que les filtres doultons se vendent beaucoup plus souvent ! Et je peux vous certifier que les revenus de l’affiliation par rapport au temps passé à rédiger nos articles ne sont pas rentables du tout. Vous pourrez constater sur cette page que nous n’avons pas attendu l’affiliation pour utiliser des Berkey. On ne fait la promotion QUE de ce que l’on connait.

              Réponse à 6: Tout est dans mon introduction, à chacun ses priorités et ses choix.

              Je crois que cette discussion s’arrête là, bonne continuation à vous.

            2. Bonjour,

              Merci pour l’article,
              Biotechnologiste je confirme pour les bactéries mdr petit test perso sur boîte de pétri et pas d’ufc(je suis resté très propre dans le conditionnement etc…).

              Je suis père de famille et nous avons un berkey depuis 4 ans , fini les voyages, super économies sur le long terme (plusieurs milliers d’euros), paramètres organoleptiques modifiés positivement, écologie.

              Article représentatif de mon avis , après clairement mettre de l’eau sale dedans ne doit pas être top (pour les détracteurs).

              Gros point négatif , les filets des filtres en effet à quoi bon avoir un filtre top si la fragilité ne le fait pas atteindre les 10 ans….

              Je persiste et signe et je serais plus délicat à l’avenir avec les filtres.

              Merci.

            3. Bonjour Thomas,

              Après que ma femme ait regardée une vidéo sur les soi-disant dangers de berkey, j’ai voulu creuser étant donné que nous avons acquis un berkey il y a 3 ans maintenant.

              J’ai épluché de nombreux sites, des revendeurs, ainsi que votre article que j’ai pris le temps de lire posément.

              Avec le recul, je comprends qu’il s’agit là d’influenceur qui, pour faire la promo de son filtre, se contente de faire peur à tous ceux qui ont acheté une autre marque. Après, vous aussi êtes un influenceur faisant la promo de sa marque… mais après lecture de cet article, je dois dire chapeau ! Construit, complet et sourcé. C’est un vrai travail de recherche. Nous n’avons plus de doutes sur la qualité du produit.

              Puis je me suis égaré à lire également les commentaires…

              Vous avez bien du courage d’essayer d’expliquer à ceux qui remettent encore en cause les faits, mais je pense que vous perdez votre temps. Il suffit de voir le niveau affligeant des remarques. C’est la même rengaine, on dirait qu’ils répètent comme des perroquets les dires de leur influenceuse préférée SANS AVOIR FAIT LA MOINDRE VÉRIFICATION (c’est bien trop fatigant).

              Bref bon courage et bonne journée !

    2. Tout simplement le meilleur article que j’ai pu lire sur le sujet.
      Après cette brillante démonstration, les adorateurs du concurrent de Berkey sont soit dans le déni de réalité, soit ce sont des crédules qui se font avoir par le piège à pigeon d’un prix plus faible à l’achat. Bref, chacun fait comme il veut.

      Pour ma part, 6 ans avec notre Royal Berkey et RAS (avec l’eau d’une source). Aprés les fortes pluies, l’eau qui coule de la source est un peu plus trouble. Avant de la mettre dans notre berkey, on attend 24h qu’elle décante et c’est bon (comme vous l’expliquez très bien dans votre bouquin d’ailleurs 😉

      Enfin, milles merci pour le bon plan BERKEY. J’en ai profité pour refaire le plein de cartouches et kits de nettoyage. pure Berkey est une boite très à l’écoute.

      Encouragements les gars !

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Christophe,
        Merci du message. Comme vous dites, chacun est libre de choisir.
        Merci de votre Retex ! C’est une chance d’avoir une source. 6 ans avec le même jeu de filtres?

    3. Bravo pour ce travail exhaustif et merci pour la remise. À titre de renseignement, je rentre de Yaoundé et j’ai pu voir plusieurs ONG équipées de Berkeys gros modèles.

      Bonne journée,

      Alain

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Merci Alain!

        Si jamais vous avez des photos, nous serions intéressés pour enrichir le blog. Avec votre accord bien-sûr.

    4. Bon ben je viens de recevoir ma commande chez pure berkey: RAS.
      Merci pour la remise avec votre bon plan, c’est très appréciable.
      @++

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour JP,
        Nickel, pas de quoi 😉 Merci à vous d’avoir pris le temps d’écrire ce message.

    5. Déjà en rupture de stock !! Ça part en 15 jours !
      Merci pour les infos et le code promo, ça m’a été bien utile. Je vais recycler mon doulton en backup.
      Bonne préparation à tous.

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Re,
        Et oui, si vous voulez un Berkey, les stocks sont faibles et il y a du monde au portillon.
        Et de rien
        😉

    6. Bonjour,
      Je ne savais pas quoi choisir entre berkefeld et berkey.
      C’est dur de s’y retrouver. Unetelle va dire que berkefeld est le top du top et ensuite sur une autre chaine, untel va dire exactement le contraire.
      Je comprends bien qu’il s’agit d’une querelle de clocher étant donné que ces personnes ont des compensations financières. J’imagine aussi que c’est votre cas puisque vous êtes partenaire de la société pureberkey.
      Cependant, je vous remercie pour votre article qui à le mérite d’être très complet et de retirer les zones d’ombres que j’avais encore pour prendre ma décision.
      Je vais donc faire confiance en berkey.
      Merci aussi pour le code de réduction reçu par email.
      Bonne continuation, j’apprécie lire chacun de vos articles.

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Laure,
        En effet, c’est exactement cela, des querelles de clocher d’influenceurs pour se disputer la part du gâteau.
        Content que l’article vous a aidé à prendre une décision dans le brouillard qui existe entre ces 2 marques.

    7. Bonjour,
      J’étais un peu sceptique au vu du prix du filtre, mais la première utilisation a balayé tous mes doutes. Je bois facile deux à trois litres d’eau par jour. Et pour tout dire, j’en avais marre aussi de porter les packs d’eau au supermarché et les remonter dans mon immeuble, ça pèse un âne mort !
      Maintenant, je remplie le réservoir du haut avec l’eau du robinet, je goûte l’eau purifiée et quelle surprise : l’eau est douce comme une eau de source, meilleure que l’eau que j’achetais en bouteille, je n’en reviens pas. Je suis conquise !
      Et avec la crise en Ukraine, je suis encore plus rassurée.
      Seul bémol, j’ai vu après coup votre code promo de remise sur Berkey car il était tombé dans les spams. Cette remise est-elle encore valide pour la fois prochaine ?
      Cordialement,
      Martine

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Martine,
        En effet, je trouve que le prix s’oublie vite une fois qu’on n’a plus à se taper la corvée des pack d’eau.
        Désolé que vous n’ayez pas vu le bon plan, mais il sera là pour votre prochaine commande.
        Et il est valable à vie 😉

    8. Bonjour
      Merci pour ce fabuleux article très bien expliqué et qui fait beaucoup réfléchir, par conséquent je pense que dans quelques jours je vais aller sur le revendeur cité et équiper notre petite famille
      Reste le modèle a choisir
      Encore merci pour votre fabuleuse lecture et si je peux abuser en vous demandant un code promo … si j’aimais vous en avez un, ça serait top
      Merci encore et bonne soirée
      Cordialement

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Renault,
        Merci pour votre élogieux message.
        Pour la taille, mieux vaux trop grand que trop petit.
        Yes, je vous invite à vous renseigner sur notre bon plan Berkey.
        Cependant, je vous conseille d’envoyer un email à Pure Berkey pour demander à être informé du prochain stock.
        Les livraisons sont rares ces temps-ci et tout est dévalisé en 24h-48h.
        Bonne journée

    9. Salut !
      J’ai un berkey royal et RAS, pas de pb !
      Votre code promo berkey et aussi très appréciable et avec la guerre russie/ukraine, c’est le moment ou jamais de prévoir des cartouches de rechange. En tout cas, c’est ce que je ferrai au prochain arrivage (toujours en rupture, c’est dingue !)
      CDT

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour John,
        Les arrivages sont réguliers (environs tous les mois ou tous les 2 mois), mais victime de son succes et des tas de gens qui prennent conscience ces derniers temps, les stocks disparaissent en 24-48h. Avez-vous demandé à Pure Berkey pour faire partie de leur liste email à prévenir lors des arrivages? C’est ce que je ferais pour être au taquet 😉
        J’informe également des arrivages dans ma newsletter (en plus d’autres infos).

    10. Bonjour les moutons résilients.

      Tout d’abord merci de prendre le temps de rédiger ces articles avec des informations sourcées et avec l’honnêteté de la subjectivité de votre avis.
      Comme beaucoup, je reste sceptique de la longévité si extraordinaire des filtres Berkey. Je ne questionne pas la qualité de ces derniers. Les tests publiés par le site mère semblent tout à fait valables et avec des résultats effectivement impressionnants d’efficacité. Cependant, les volumes de test ne dépassent pas la centaine de litres filtrés pour les plus gros tests. Qu’en est il après 5000L? 8000L? On peut légitimement se questionner sur le maintien de l’efficacité des filtres tout au long de la durée de vie de ceux-ci.
      Mais la n’est pas mon questionnement.
      Pour moi, la vraie question est : Quel est la durée de vie du charbon actif? Je n’arrive pas à trouver de sources de réponses réellement valables sur le net, mais les réponses glanées tournent autour de 6 mois environ, British-berkfeld pousse jusqu’à 12 mois avec ses 1500L “seulement”.
      Or, si British-Berkfeld préconise un remplacement à 1500L sur ses cartouches combinées céramique+charbon actif mais 5000L pour les céramiques seules à taille rigoureusement identique (quid de l’espace interne normalement occupé par le charbon actif), il semblerait que la présence de charbon actif soit un élément limitant dans la durée de vie du produit.
      Ainsi, comment Berkey arrive-t-il à maintenir l’efficacité de ce dernier pendant plusieurs années, le temps de filtrer les 11 000L/cartouche? L’entretien préconisé par Berkey ne me semble pas en mesure de répondre à ma question car le fait de poncer la surface des cartouches ne permet que de restaurer la porosité du filtre au prix d’une perte minime de matière, et en aucun cas à réactiver le charbon, si tenté que cela soit possible.

      En vous remerciant pour votre réponse et pour tout le contenu que vous produisez

      Cordialement

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour Arnaud. Merci pour les encouragements 👍

        Avant de répondre directement à la question, je me permets de resituer un peu de contexte. A moins que ce ne soit mon côté prudent/parano qui parle 😉 Les 11000 litres annoncés sont pour moi ceux qui sortent de votre robinet : Eau propre, sans particules, avec de la pollution micro dosées.
        J’en ai déjà parlé, mettre une eau boueuse rendra votre filtre inutilisable en un rien de temps, et il est nécessaire de préfiltrer l’eau (cf. livre de Pierre). L’entretient des filtres préconisés par Berkey relève plus de ce genre d’entretien : les grosses particules et le colmatage de surface.

        Ensuite, pour la partie qui concerne la micro filtration (charbon actif, résine etc.), c’est un peu le même principe : Si votre eau est ultra chargée en micro polluants, vous ne pourrez pas faire 11000L.
        C’est vrai pour les 11000L de Berkey et ça l’est aussi pour le 1500L de Doulton.

        Est-ce que Berkey a “pimpé” ses résultats et pas Doulton? Je ne penses pas. Les protocoles sont les mêmes et avec un mensonge aussi facile à démontrer, c’est suicidaire pour celui qui joue à ce jeu.

        Est-ce que ces filtres sont Bidons? Même si les résultats sont gonflés commercialement, il vaut mieux largement en avoir que rien du tout. C’est personnellement ma motivation n°1, surtout qu’à travers le monde un tas de gens l’utilisent en offgrid. Si c’était nul, on le saurait maintenant.

        Peut-on avoir confiance dans les chiffres ? J’ai envie de dire oui, mais avec du recul.
        C’est là que je retrouve votre question : Il y a quand même un protocole scientifique qui valide des choses là derrière. Je n’ai jamais vu de contre-argument avec le même poids scientifique (Exemple de scientifique qui “prouvent” vs climatosceptiques qui “ne croient pas”). Donc à un moment il faut faire confiance, même s’il est possible que la partie commerciale enjolive les résultats.
        Est-ce que tous les charbons actifs se valent ? La réponse est non.
        Les fabricant jouent sur la matière première et les conditions de fabrication (température, pression, durées, …). Les recettes sont jalousement gardées.

        Pour conclure, vous répondant ce que je sais sur le charbon actif : Il est impossible de réactiver du charbon, ça n’a pas de sens et ça ne veut rien dire (le charbon est inerte, c’est juste une dénomination).

        Le charbon a une durée de vie très longue (Je ne prononce pas illimité mais disons “à vie”) SI (c’est important) il est correctement stocké : Il peut aussi capter les particules dans les fumées et dans une atmosphère polluée etc. S’il est laissé à l’air libre et donc se voir “usé” hors de l’eau.

    11. Bonjour,

      Article qui me conforte dans mon choix depuis déjà 3 ans avec un Big Berkey. j’avais eut un doute à l’époque, mais avec mon mari, nous étions arrivés à la même conclusion : c’est un vrai purificateur (contrairement aux autres).

      Nous l’avons acheté pour être plus résilient et faire des économies, car nous buvons environ deux bouteilles d’eau de source par jour.

      Je trouve que la saveur de l’eau filtrée est aussi bonne, sinon meilleure, que l’eau de source que nous achetons normalement. En plus, nous ne générons plus près de 30 bouteilles en plastique non recyclables par semaine !

      Le système est d’une capacité suffisante pour nous deux et généralement facile et pratique à utiliser. Le seul inconvénient est qu’en raison des buses de filtre qui dépassent du bas de la cuve du haut, il ne peut pas être facilement posé sur une surface plane pour le remplir et est donc un peu encombrant et lourd à tenir lorsqu’il est plein d’eau.

      Et aussi, je trouve qu’il manque un indicateur externe (ou une fenêtre) pour montrer le niveau d’eau restant serait utile et éviterait d’avoir à soulever la cuve du haut.

      Enfin, merci pour le code promo Berkey, je vais utiliser cette remise très appréciable pour acheter des filtres en prévention de l’avenir. Tout les prix augmentent, c’est fou…

      Belle journée et tous nos encouragements pour votre travail.

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Marie et merci pour votre message.
        Je ne suis pas sûr de comprendre. Vous enlevez la cuve du haut pour la remplir sous le robinet? Personnellement je ne l’enlève jamais.
        Je me sers d’une casserole pour la remplir.
        Petite astuce quand vous enlevez la cuve du haut, posez-la sur une casserole. Ça règle le problème des tétons qui dépassent 😉
        Pour voir le niveau d’eau, le robinet avec un tube en verre permet cela.

        1. OK pour l’astuce de la casserole.
          Je ne comprends pas “le robinet avec un tube en verre” ?
          Merci pour votre temps.

    12. Ça fait un moment que je regarde ce type de filtre et je vais me lancer.
      Question : est-ce que le robinet à niveau d’eau est pertinent ? Et pareil pour le piètement à 4 pieds “base” ?
      Est-ce vraiment utile ?
      Merci

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Caroline,
        Le robinet est loin d’être indispensable. Disons que c’est du confort. Comme dit dans l’article, on le sait “à l’oreille” quand il faut remettre de l’eau.
        Idem pour l’embase. Beaucoup de gens pose simplement leur purificateur au bord du plan de travail. D’autres fabriques eux même une tablette pour faire du sur mesure.
        Bonne journée

    13. Mon mari, tatillon comme il est, a un ami au Benin qui lui a confirmé utiliser des berkey sans problèmes.
      Merci pour la réduction !
      Bon courage, on va en avoir besoin

    14. Je vous trouve très dur envers Berkefeld ! Comme d’ailleurs tous les partisans de Berkey.
      Pourquoi ne pas rester objectif au lieu de critiquer ? Les querelles d’influenceurs, je les vois chez les Berkey, alors que les autres ne critiquent aussi vivement votre purificateur chéri.
      De plus, dire que Berkey est un purificateur et non Berkefeld, quelle honte ! Il y a des filtres pareil, avec du charbon actif pareil, céramique pareil. C’est quoi ce délire et cet acharnement ?
      Le 0.5 microns c’est selon la cartouche, les ATC sont à 0.2 microns donc encore une fois, tout pareil.
      Les vraies différences, dans une minimum d’objectivité, c’est : prix d’achat, durabilité des filtres (Berkey prétend que ça dure hyper longtemps VS Berkefeld indique beaucoup moins donc à voir si le prix d’achat n’est pas à cause de ça), la fragilité de certains accessoires (vis pour l’un, robinet pour l’autre), vitesse de filtration a priori plus lente chez Berkefeld avec 2 filtres.

      Je ne possède aucune des deux pour le moment mais que d’agressivité des pro-Berkey, depuis ces derniers jours où je cherche beaucoup d’infos et comparaisons ! Quelle mauvaise foi. Heureusement que les “pro-Berkefeld” sont plus raisonnables, ils n’influencent pas EUX.
      Je n’ai pris aucune décision, peut-être que je prendrai un Berkey ou Berkefeld. Mais clairement, c’est de plus en plus pénible à lire.

      Et puis question transparence, moi j’ai toujours été archi sceptique quand on me dit “c’est secret c’est mieux”.

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour.
        Vous vous méprenez. Berkefeld est un excellent filtre. Dans cet article, nous expliquons juste que notre choix se porte sur Berkey et en expliquons les raisons. On parle beaucoup du Berkefeld car c’est à notre avis le meilleur chalenger à Berkey. Mais effectivement les 2 critères essentiels qui font la différence selon notre cahier des charges sont la durabilité et le fait que Berkey filtre des virus MS2-Fr (L’un des plus petits), là où Doulton n’affiche que des bactéries. D’où la différence purificateur/filtre. Ce n’est pas de l’agressivité, c’est juste que ces 2 critères (valeurs annoncées par les fabricants) sont celles qu’on attend principalement d’un filtre.
        Pourquoi cette différence? nous n’avons pas accès aux secrets de fabrication. Dire que deux filtres en charbon actifs sont pareils, c’est comme dire que de l’acier c’est de l’acier. Il existe de nombreuses “recettes” d’aciers, qui leur confèrent différentes propriétés, et qualités… (Ces 2 exemples sont proches: Il y a des conditions de matières premières, de températures, de pression et de temps pour leurs fabrications).
        Je comprend que le scepticisme soit de mise, mais encore une fois chacun ses choix, nous expliquons juste le notre. Les personnes qui préfèrent Doulton, auront un bon produit aussi. Le principal est avant tout d’être équipé d’un filtre. Et aussi de savoir les utiliser avec une eau plus turbide.

    15. bjr, votre article est le plus documenté et sourcé que j’ai pu lire même si j’avoue que depuis la vidéo de l’archipelle il y a un an, j’ai trop longtemps hésité. mais maintenant j’ai choisi berkey que j’utilise depuis 2 mois sans aucun pb. Merci encore pour la remise très appréciable avec votre code.
      bonne semaine

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour. Malheureusement, difficile d’en penser quelque-chose sans données constructeur précises sur ses capacités… Il existe de nombreux filtres, et aussi des copies (Beaucoup sur Amazon, Alibaba, etc). Pour la santé, je privilégie ce qui est utilisé, reconnu et qui a fait ses preuves.

    16. Test en laboratoire indépendant complémentaire à votre article : https://www.waterfilterlabs.com/
      Spoiler : Berkey arrive largement en tête et Doulton s’avère dangereux…

      Ci dessous, j’ai traduit avec Google trad, dsl si ce n’est pas parfait.

      1 / “Berkey était de loin le filtre à eau par gravité le plus performant que nous ayons testé, obtenant une élimination presque totale de tous les éléments toxiques lorsqu’il est utilisé avec les filtres à arsenic/fluor attachés (qui se fixent sous les filtres en céramique noire). L’assemblage du produit était simple et direct et toutes les pièces de l’unité fonctionnaient de manière fiable.”

      Réduction des éléments par Big Berkey :
      Aluminium : 86,6 %
      Cuivre : 100,0 %
      Arsenic : 100,0 %
      Strontium : 100,0 %
      Cadmium : 100,0 %
      Césium : 98,6 %
      Mercure : 99,8 %
      Plomb : 100,0 %
      Uranium : 100,0 %

      2 / “Le filtre à eau Doulton est le moins performant des filtres que nous avons testés, éliminant étonnamment peu des éléments toxiques testés. Bien que l’unité puisse être parfaitement capable d’éliminer les bactéries, les parasites et les amibes de l’eau, elle s’est avérée tout à fait incapable d’éliminer les éléments toxiques et les métaux lourds.”

      Réduction des éléments par le filtre à eau Doulton :

      Aluminium : -248,0% (hausse en Aluminium)
      Cuivre : 21,3 %
      Arsenic : 19,3 %
      Strontium : 4,2 %
      Cadmium : 8,2 %
      Césium : 11,9 %
      Mercure : 95,0 %
      Plomb : 20,9 %
      Uranium : 35,0 %

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour JF.
        J’ai regardé votre page, et je ne lui accorde pas de confiance : On ne sait pas comment sont effectués les tests, et surtout, j’ai l’impression qu’ils ont juste mesuré sur des filtres neufs, à la 1ère utilisation. Bref, trop de flou. De plus, cela me semble louche que Doulton empire l’eau sur certaines mesures. Je n’ai pas vu d’affiliation, mais je soupçonne un pro-berkey d’avoir fait ce “fake-site” officieusement dans l’éternelle gue-guerre Doulton/Berkey. Bref, à ignorer (à mon humble avis)

        1. Hum possible, mais j’avais lu quelque part sur un forum US comme quoi les tests étaient sérieux, quoique partisans Berkey. Le gars est taxé de complotiste un peu partout car remet en question des trucs qui fâche avec big pharma.

    17. Bonjour, j’ai acheté un filtre Berkey il y a 2 semaines, pas de problème de montage ni de fuite ni de purge, mais mon eau filtrée est laiteuse, blanchatre et au fond de la cuve du bas, il y a un depot blanc. Je ne trouve aucune info nulle part à ce sujet. Pouvez vous m’eclairer?

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour.
        Je peux déjà vous dire que ce n’est pas normal. Pouvez-vous dire où vous avez acheté ce filtre ? Avez-vous le lien svp?
        Je soupçonne une contrefaçon… Avez-vous commencé par contacter le vendeur?
        Si je comprends bien, vous versez de l’eau propre et elle ressort sale ?

    18. Merci pour votre email de newsletter, je viens de commander un second royal berkey avec votre réduction 😉 (on est jamais trop prudent par les temps qui courent, j’estime que c’est du bon matos et aussi un investissement rentable face à l’inflation)
      Préconisez-vous d’investir dans ce genre de matériel dans un but de placement ?
      A++

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Steve. C’est une option en effet. Ce qui est sûr, c’est que l’inflation est là et cela risque de durer, voire d’empirer. Acheter un Berkey maintenant sera toujours moins cher que dans 2 ans.

    19. Super article qui me conforte dans nos choix.
      Nous avions l’habitude d’avoir un système d’osmose inverse sous l’évier pour notre eau potable. Changer les filtres dans un espace difficile à atteindre était une corvée.
      Sans parler du coût du remplacement périodique des pièces du système (une usine à gaz).
      Finalement, nous avons décidé d’investir dans le Berkey et ça change la vie !
      Depuis déjà 4 ans, nous utilisons l’eau de pluie avec des IBC puis on filtre à travers le Berkey. Tellement plus simple et plus résilient qu’un système OI. Et en plus, l’eau a bon goût.
      Voilà mon petit avis sur le sujet.
      Bonne continuation

    20. Vivant dans une zone d’eau dure, je ne sais pas pourquoi nous avons attendu si longtemps pour investir là-dedans. Fini les bouteilles d’eau en plastique à gérer. Le seul inconvénient du produit est les filtres chers.
      Faites juste attention à l’alignement du filetage du robinet sur les rondelles. Nous n’avons eu aucune fuite, aucun problème. C’est un véritable investissement, une pièce maîtresse pour notre maison.
      PS : j’ai vu votre code promo Berkey trop tard ! Comment faire pour être averti ?

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Coralie,
        Notre bon plan reste valable à vie, pour vos prochaines commandes.
        Pensez a vous abonner à notre newsletter pour etre au courant des nouveautés et de nos autres bons plans 😉

    21. Bonjour
      Je possède mon purificateur Berkeley depuis 2mois jet j’en suis ravie seulement voilà je dois m’absente 1 semaine et je me demande comment le réutiliser à mon retour ? Dois-je le vider ? Le laver ?
      Merci pour votre réponse
      Claudie

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour Claudie.
        Quand je m’absente peu de temps, je vide la cuve du bas (Vous pouvez en profiter pour un petit nettoyage classique. Je ne le fais pas souvent, je profite de ces occasions).
        Même filtrée, l’eau stagnante n’est jamais l’idéal. Lorsque je m’absente plus longtemps (2 ou 3 semaines pendant les vacances, je réamorce les filtres si ceux-ci m’ont l’air trop “sec”. Voilà, rien de bien compliqué!

    22. Bonjour, dans l’article il est me’tion de nitrate, le berkey ne filtre pas les nitrates, uniquement les nitrites. Vous pouvez verifier sur les documents donnés sur tous les sites.

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour.
        Non, nous ne disons pas que Berkey filtre les nitrates… Si oui, je veux bien que vous me donniez l’extrait pour corriger, mais j’ai recherché et n’ai rien trouvé.
        On voit sur le petit schéma du paragraphe “Que filtre t il exactement?” que les nitrates sont en dessous de sa capacité de filtration (comme le calcium). Mais merci quand même pour votre intérêt.

        1. Autant pour moi, il n’est effectivement pas dit que le berkey filtre les nitrates, mais j’avoue que le textes m’a trompé (j’ai bien “m’a” et non “le texte est trompeur”) car on parle de qualité de l’eau, teneur en nitrates etc. C est d’ailleurs un des rares trucs que le berkey ne filtre pas et c’est bien dommage 🙁 mea culpa.

          1. Thomas - Mouton Résilient

            Bien d’accord avec vous c’est dommage. J’espère vraiment qu’on arrivera à arrêter de polluer l’environnement au lieu de polluer puis dépolluer… C’est fou l’énergie qu’on passe pour faire en sorte de cacher nos conneries au lieu de les réparer… Restons positifs! Bonne continuation!

    23. bonjour merci pour ce travail, mais je ne sais pas si j’ai sauté une étape, mais je n’ai pas compris la composition du filtre car un coup vous dites composé de charbon actif(purificateur) puis charbonactif/céramique, c’est lequel des 2, merci pour votre réponse. en tout les cas s’il n’est que charbon actif comment peut il être supérieur au second qui lui à de la céramique en plus? VIVIANE

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour Viviane.
        Berkey? C’est bien du charbon actif.
        Ça n’est pas parce que vous mettez 2 types de matériaux que la filtration sera plus performante. La céramique a de très bonnes performances, mais le charbon actif est encore mieux. En exagérant, on pourrait dire que la céramique ferait presque office de pré-filtre au charbon actif. C’est pour cela que chez Doulton par exemple, la couche de céramique est à l’extérieur.

    24. Hello, merci pour ce résumé complet.
      J’utilise un filtre depuis 5 ans maintenant et j’en suis très content.
      Ceci dit il me semblait avoir lu qu’il ne fallait pas faire des remplissages partiels de la cuve, mais bien s’assurer que le filtre soit totalement immergé dans l’eau (donc remplir la cuve du haut totalement) pour que l’ensemble du filtre soit bien humidifié à chaque fois.
      J’avais également 1 question :
      Le coup de l’amorçage : avez vous une solution pour amorcer quand on a accès qu’à de l’eau non potable ?
      Car la base c’est quand même de faire rentrer l’eau par là où elle sort, filtrée normalement non ?
      Du coup si l’eau est de mauvaise qualité, on met tout ce qu’elle contient dans le filtre avant la première utilisation non ?
      Du coup il faudrait passer par une épuration classique (ebullition / filtres / pastille de chlore etc) avant d’utiliser cette eau “manuellement”.. ?

      enfin, merci pour le coup de la seringue, aussi, pour amorcer sans réseau d’eau potable pressurisé, c’est la bonne idée.

      Sinon, petit feedback, j’avais acheté un robinet inox.. il a rouillé.. très curieux.
      mais le revendeur (dont je suis très satisfait mais que je ne citerai pas volontairement pour ne pas faire de pub) me l’a remplacé gratuitement après 4 ans.

      bonne continuation..

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour Roland. Oui c’est toujours mieux de faire des remplissages complets pour utiliser le filtre sur toute sa hauteur au lieu des même 5cm.
        Vous pouvez l’amorcer avec l’eau non potable, mais dans ce cas refiltrez 2 ou 3 fois la même eau (remplissage complet) pour avoir bien rincé le filtre.
        Mais le plus simple reste quand même un amorçage avec une bouteille d’eau neuve. D’expérience, il faut une ou deux bouteilles de 1.5L pour amorcer une cartouche.

    25. Bonjour,

      Je possède une British Berkerfeld et j’avais longuement hésité à l’époque avec Berkey.

      Mais je voulais juste apporter des arguments sur le point spécifique de la certification NSF des filtres British Berkerfeld / Doulton, car l’argument dans l’article sur l’absence de norme NSF côté Berkerfeld m’a interpellé, et et après quelques vérifications simples, je me rend compte que Mouton-Résilient a vu juste.

      Vous avez un peu plus haut dans les commentaires demandé à bien distinguer les “revendeurs” des “fabricants”.
      Concernant Berkerfeld / Doulton, en prenant par exemple en France, les revendeurs officiels Aqua-techniques et Eaudoulton, pour les cartouches Super Sterasyl de Berkerfeld / Doulton, il est bien mis en avant la certification NSF (le mot “certifié NSF” est d’ailleurs bien utilisé).

      Voici mes vérifications simples, mais factuelles :
      – J’ai la boîte de la cartouche British Berkerfeld ATC Super Sterasyl dans les mains, et je confirme que seul les logos Lucideon et Water Quality sont présents. Sur la boîte, aucune mention d’une quelconque certification NSF. Par contre la boîte indique bien le site web du fabriquant : http://www.doulton.com
      – Allons voir ce que dit le fabriquant : https://doulton.com/super-sterasyl : Pour les filtres Super Sterasyl, dans l’onglet “specification”, il est bien mentionné de façon très clair : NSF Certified : No.

      Donc le fabriquant spécifie bien que ses cartouches ne sont pas certifiées NSF, contrairement à ce qu’annoncent les revendeurs.

      Concernant l’argument “NSF”, après vérification, je suis surtout déçu des revendeurs.
      Je reste convaincu que pour l’utilisation que j’en fait (uniquement de l’eau du robinet), la Berkerfeld est très bien, mais je reste déçu que l’argument de la norme (celui qui avait fait pencher la balance à l’époque pour Berkerfeld) se retrouve être ainsi erroné, pour ne pas dire mensonger de la part des revendeurs.

      Bonne continuation

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour Zodd, et merci pour votre partage. Oui, c’est compliqué d’y voir clair… Tout le monde se pose des questions, y compris nous. C’est pourquoi nous avion voulu partager nos recherches très chronophages.
        Quoi qu’il en soit, vous n’avez pas fait d’erreur pour 2 raisons :
        1- Vous avez un filtre, c’est déjà énorme et le Doulton reste très très bon.
        2- Les 2 modèles Doulton et Berkey ont les mêmes dimensions. Vous pouvez intervertir les filtres sans problème: Douton et Berkey, et berkey dans Doulton.
        Perso, j’adore la 2ème raison, ça laisse plus d’options, et ça, c’est aussi de la résilience !

      2. +1 avec ta remarque. Les influenceurs doulton comptent sur le fait que PERSONNE n’ira vérifier (plus c’est gros, plus ça passe). Ces youtubeurs et vendeurs sont pour la plupart dans la mouvance écolo-permaculture-bio. Ce milieu est très “émotionnel”, une porte ouverte qui annihile la capacité de réflexion en vendant aux gens le joli rêve qu’ils veulent entendre (je sais de quoi je parle car je me suis fait avoir au début. j’ai même failli devenir vegan-frugivore). Bonne journée !

    26. Bonjour,
      Mon gendre, qui est suisse, ne jure que par la marque suisse Katadyn (filtres Gravidyn en céramique avec charbon actif).
      Je suis étonnée de ne pas trouver d’avis comparatifs à propos de ces filtres.
      Qu’en pensez-vous ?
      Merci.

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour,
        En effet, Katadyn est une marque très réputée dans la filtration. Cependant, nous ne connaissons pas ce matériel et faire un comparatif de tout ce qui existe sur le marché prendrait trop de temps.

    27. Les prix se sont carrément envolés par contre : +126e (soit 39%) entre le 29/07/2021 la date de rédaction de votre article (Big Berkay à 320€) et le 13/07/2022 (Big Berkey 8.5L à 446e).
      Ca laisse tout de même assez songeur. Le vendeur ne profiterait il pas de la conjoncture, où nous nous inquiétons tous à juste titre, pour nous essorer encore un peu plus ?
      Bref commande passée, merci pour votre code de réduction qui est une aide bien appréciée au vu de l’investissement demandé. Je retourne ronchonner sur mon mari qui a enfin changé d’avis après 2 ans de refus, et une facture qui a finalement bien augmenté !

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Et oui tout à augmenté: Raison covid (difficultés d’appro), puis maintenant l’inflation… C’est le fabriquant qui a augmenté ses prix, tous les vendeurs sont touchés. Connaissant la tendance générale, je conseille à tous d’acheter des filtres de remplacement maintenant: Ils seront plus cher plus tard, et au moins vos filtres, eux, ne subiront pas d’inflation!!

    28. Schmit Françoise

      Bonjour

      Pour qu’une eau emmène les déchets du corps et fatigue moins les reins , il me semble qu’il faut mesurer les TDS ( résidus secs).Moins il y en a et mieux c’est.

    29. Canivet maria

      Bonjour,
      Merci pour cet article si intéressant et bien documenté. Nous envisageons l’achat d’un filtre Berkey mais avons du mal pour définir nos besoins. Ils peuvent varier d’une semaine à l’autre. Pouvons nous donc le stocker et de quelle façon sans nuire à ses performances?
      Avec mes remerciements

      1. Bonjour,
        1) si jamais utilisé, stockage tel quel dans son emballage à l’abri de la chaleur/humidité. Évitez de le stocker dans le même placard que vos produits ménager à cause de l’imprégnation des odeurs.
        2) si déjà utilisé, bien le sécher avant stockage. Laisser les black Berkey à l’air libre pendant plusieurs jours.
        Bien à vous

    30. Canivet maria

      Merci pour cet article pertinent. Mais comment choisir la taille quand vos besoins varient d’une semaine à l’autre. S’il est préférable d’avoir une grande taille combien de temps se conserve l’eau filtrée et où, température ambiante ou au frais, et pouvons nous laisser le système de filtration vide plusieurs jours sans qu’il soit utilisé et sans qu’elle perde ses propriétés ?
      Avec mes remerciements,
      Maria

    31. en questionnement

      Bonjour,

      Hésitant entre berkey et british,je me permets de vous faire part de mes interrogations persistantes,malgré cet article bien documenté.
      Je m’explique:
      https://www.nytimes.com/wirecutter/reviews/big-berkey-water-filter-system/#why-you-should-trust-us
      Dans cet article,il est dit que berkey reproche à la norme NSF de demander de respecter la norme de filtration après 2fois la durée de vie annoncé(ici en gallon 3000*2=6000gallon soit 22000l environ).
      Je comprends tout à fait cet argument.

      Ce qui est dérangeant(voir citations ci-dessous):
      Les diverses études en question n’ont pas du tout eu à aller jusqu’à 6000gallons pour atteindre un non respect de la norme,ce qui est un bon contre argument à celui de berkey.
      Une des études(la leur) n’a utilisé que quelques gallons(d’une solution “challenge”,fortement dosée en plomb et chloroform),et le filtre berkey n’a pas passé le test du chloroform.
      L’autre étude (celle de Jaime Young) indique elle aussi que même sans aller jusqu’aux 6000gallons,la filtration du chloroform n’a pas atteint la norme.
      Dans les 2cas le plomb a très bien été filtré,mais pour l’étude de Jaime Young les résultats deviennent de moins en moins bon au fur et à mesure qu’on rajoute de l’eau à filtrer et dès 1100gallons on tombe sous la norme.
      Il n’est pas précisé si la solution de Young est challenge comme celles des wirecutter.

      En résumé il est dit que même sans allé jusqu’au 6000gallons de la norme ,la norme n’est pas respectée MAIS:
      -on a une étude avec une eau très challenge,donc incomparable à celle du robinet.
      Après il s’agit de quelques gallons donc ça reste inquiétant que quelques gallons suffisent à faire échouer vs la norme.
      -on a une autre étude qui va jusqu’à 1100gallons pour le plomb (1/3 la durée de vie annoncée) mais il n’est pas précisé si c’est de l’eau du robinet.Et qui corrobore l’échec fasse au chloroform.

      Donc ça reste flou,mais honnêtement ce n’est pas très rassurant.
      Qu’en pensez-vous?
      Je ne suis ni pro B,ni pro BB,j’essaye juste de me faire un avis alors preneur d’un regard critique sur ces considérations.
      Merci d’avance

      “For the Big Berkey testing, he prepared two solutions—one heavily laden with dissolved lead, the other with chloroform”

      “But in our test on chloroform, the Black Berkey filters performed poorly, lowering it by just 13% in our test sample, from 150 ug/L to 130 ug/L. NSF/ANSI requires a 95% reduction, ”
      “New Millennium Concepts, however, claims—right on the box the filters come in—that the Black Berkey filter reduces chloroform by 99.8%,”
      “Neither we nor Envirotek nor Los Angeles County reproduced the entire NSF/ANSI Standard 53 protocol, used for gravity-fed filters like the Black Berkey.
      For our part, we had our lab run tests after the Black Berkeys had already filtered several gallons of challenge solution prepared to NSF/ANSI concentrations.But NSF/ANSI certification requires that gravity-fed filters pass through twice their rated capacity of challenge solution before testing. In the Black Berkey filter’s case, that would mean 6,000 gallons.”

      “Like us, Jaime Young prepared his test solutions to NSF/ANSI Standard 53, but he did not run the 6,000 gallons of contaminant solution through the filters that the complete Standard 53 protocol would have required of the Black Berkeys. He reported that the filters gave exceptional performance on lead in his test, too, corroborating our own finding. However, he said that they stopped meeting the NSF removal standard after approximately 1,100 gallons of filtering—barely more than a third of the 3,000-gallon lifespan New Millennium claims for the Black Berkey filters”

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour. C’est une grosse question, mais la réponse sera plus courte. Que ce soit l’un ou l’autre, les données scientifiques pures ont des lacunes. Et les chiffres ne sont que des indicateurs (J’insiste sur cette notion), il ne faut pas les prendre pour argent comptant. L’utilisation réelle sera différente en fonction de la turbidité de l’eau, de sa pollution, etc.
        Néanmoins, pour vous donner 2 axes de réponses :
        Là où la science s’arrête, l’expérience prend le relai : Les utilisateurs off-grid de ces filtres à travers le monde en sont satisfaits.
        En cas de besoin, préférez-vous boire une eau “brute” ou une eau passée par un filtre ? Le filtre parfait n’existe pas, mais ceux-là sont parmi les mieux qui existent !
        Ne laissez pas le doute vous empêcher de passer à l’action. C’est la philosophie de notre site: Pas de plan sur la comète, de l’action concrète et accessible. Nous essayons de vous faire profiter de notre expérience, c’est tout.

    32. Bonjour
      Je viens de lire tous les commentaires. Wow c’est un vrai métier que de traiter toute cette information!
      Vous faites un boulot formidable! Merci de nous éclairer dans nos choix
      J’ai acheté un Royal Berkey il y a quelques mois pour être plus résilient et je crois qu’au vu du contexte j’ai bien fait.
      Les années à venir vont se durcir.
      Bref, ce commentaire pour avoir votre opinion
      J’ai trois sources d’eau. L’eau du réseau, un puits opérationnel, de l’eau de pluie….et mon Berkey
      Je voudrais faire un stock d’eau à partir de l’eau du réseau en la filtrant avec le Berkey et ensuite la mettre en jerrican de 10 ou 20 litres par exemples. Est ce pertinent? Y a t-il des manquements à cette stratégie
      Je voudrais utiliser en cas de rupture du réseau mon eau de puits et mon eau de pluie. Les deux sources sont claires mais je peux faire une décantation de 24 heures si besoin est. Puis-je utiliser directement le Berkey ou faut-il d’autres opérations. Le filtre Berkey purifie à un si haut niveau que la désinfection préalable ou/et a posteriori me parait inutile. Bien vu ou pas. Ou dois-je faire analyser l’eau du puits par exemple pour avoir d’abord une idée de la pollution éventuelle du puits.
      Autre stratégie. Je filtre l’eau du puits avec le Berkey et ensuite j’envoie cette eau à un laboratoire d’analyse de l’eau?

      Que pensez-vous de cette approche

      Merci encore pour le boulot

      Patrice

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour,
        1/ Il faut aussi ajouter quelques gouttes de javel à votre eau de stockage. Elle a beau passer dans un Berkey et être clean à l’instant T, rien n’empêchera la prolifération dans le temps de microbes, etc. Il faut aussi stocker votre eau dans un lieu adapté (dans l’obscurité, à l’abris des changements de température, etc). Je parle en détail de tout cela dans mon livre.
        2/Avant de mettre de l’eau de récupération (pluie, puits ou cuve) dans un Berkey, je conseille vivement de la préfiltrer avant de ne pas raccourcir inutilement la durée de vie de vos précieuses cartouches Berkey. Là encore, c’est en détail dans mon livre 🙂
        3/ L’eau d’un puits est généralement de bien moins bonne qualité que l’eau d’une cuve d’eau de pluie. Cela s’explique, car en s’évaporant avant de retomber en pluie, l’eau se débarrasse de nombreux polluants terrestres (engrais, matières fécales, pesticides, etc.).
        4/ Sachez qu’une analyse de l’eau d’un puits peut avoir un résultat bien différent entre le jour J et 3 semaines plus tard par exemple (présence entre temps de bétail dans le champ voisin, épandage, traitement, pesticides, pollution, etc.). Une analyse en labo en sortie du Berkey est nécessaire si vous voulez avoir le cœur net sur la qualité de votre eau. Attention cependant à effectuer ce test dans les règles de l’art (respect des mesures d’hygiènes, etc. sous peine de contaminer votre échantillon).
        Pierre

    33. Bonjour,

      Je viens de regarder sur le site de l’unicef ce rapport (https://www.unicef.org/supply/media/5221/file/%20household-water-treatment-filters-product-guide.pdf) et il semblerait que les filtres à céramique soient moins efficaces que les filtres a membrane. Le rapport propose le filtre UZ-2 de 20L (https://shop.uzimafilters.org/collections/retail/products/uz-2-complete-water-filtration-system-1) qui est moins cher que le Berkey (118€ avec livraison vs 547€ pour le model 18L) mais dans des sceaux plastiques.
      Selon vous, est-ce qu’il ne serait pas plus intéressant de partir sur un filtre UZ-2 auquel on ajoute 2 sceau en inox (67€ l’un sur amazon)+ 1 robinet inox (14€ idem amazon) achetés séparément ? On arrive a un total de 266€ pour une filtration de meilleur qualité.
      Est-ce que mon raisonnement est juste ou ai-je raté quelque chose ?
      Guillaume

      1. Pierre - Mouton Résilient

        Bonjour Guillaume,
        Il existe des tas de systèmes sur le marché. On peut passer sa vie à les comparer (à condition de trouver des données).
        Généralement, il est illusoire d’espérer mieux pour moins cher. C’est vous qui voyez 😉
        Pierre

    34. Bonjour

      Je viens de faire l’acquisition d’une big berkey. L’article me met un doute dois je utiliser des perles en céramique pour vraiment remineraliser l’eau filtrée ou pas besoin ? Merci beaucoup 🙂

      1. Thomas - Mouton Résilient

        Bonjour,
        Désolé, si ça ne vous a pas semblé limpide.
        Pas besoin de reminéraliser l’eau, les minéraux sont conservés (le calcaire aussi malheureusement 😉 ). Plus d’info dans l’article et notamment dans la partie FAQ

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Success message!
    Warning message!
    Error message!